Cérémonies commémoratives - Opération Amherst (12 avril 2019, Province de Drenthe) [nl]

Le vendredi 12 avril, des cérémonies ont permis de rendre hommage aux 700 parachutistes SAS français qui ont été largués sur la province de Drenthe, dans la nuit du 7 au 8 avril 1945 pour libérer l’Est des Pays-Bas. Baptisée Amherst, ce fut la dernière opération aéroportée aux Pays-Bas. Elle témoigne du courage de nos combattants, qui ont permis de désorganiser les troupes ennemies au péril de leur vie. Ayant reçu l’ordre de tenir 48 heures, les parachutistes français ont finalement combattu deux semaines, jusqu’à l’arrivée de troupes blindées canadiennes et polonaises. L’opération Amherst se solda côté français par 33 morts, 67 prisonniers, et 134 disparus, sans oublier les victimes néerlandaises, tant au sein de la Résistance que dans la population civile.

PNG

La première commémoration a eu lieu à Assen, en présence d’un représentant du maire, du colonel Sylvain Nogrette, attaché de défense aux Pays-Bas et du doyen du Nassau College. Des membres des familles des parachutistes de l’opération Amherst et de l’association Herdenking Franse Parachutisten étaient aussi présents. Une gerbe fut déposée aux pieds du monument d’Assen. Une autre cérémonie s’est tenue à Koelenweg (Assen), puis au village Westdorp.

Ces commémorations furent l’occasion de rappeler la fraternité d’armes franco-néerlandaise, née en Zélande et en Brabant en 1940. Elle s’est poursuivie en 1944 avec la Brigade Princesse Irène en Normandie et les débarquements des fusiliers-marins commandos français à Wassenaar et en Zélande. Cette fraternité d’armes se manifeste encore aujourd’hui, à travers la coopération de nos deux pays notamment au Levant, en Lituanie, et au Mali, d’où les troupes néerlandaises partiront d’ici la fin du mois de mai. Le colonel Nogrette a donc tenu à rendre hommage aux 25 militaires français et aux 5 soldats néerlandais tombés au Mali depuis 2013, dont deux du 13ème Bataillon aéromobile « Troupes de choc » en garnison à Assen. Il a également salué la coopération des forces armées françaises et néerlandaises lors du passage de l’ouragan Irma sur l’île de Saint-Martin en 2017.

L’année prochaine, nous fêterons les 75 ans de la libération de la province de Drenthe.

Dernière modification : 17/04/2019

Haut de page