Conversation entre Margot Dijkgraaf et Alain Blottière (15 février 2018, Amsterdam) [nl]

En collaboration avec la librairie Athenaeum et l’Institut Français des Pays-Bas. Le jeudi 15 février à 20.00 Spui25, Amsterdam

Alain Blottière recevra le Prix du Club de Lecture Athenaeum pour son livre Comment Baptiste est mort.

JPEG

Le livre raconte l’histoire d’une famille française enlevée par des djihadistes et gardée captive quelques semaines dans le désert. C’est Baptiste, l’ainé des enfants, qui sera le seul a être libéré.

Il n’est pas clair si l’homme qui mène le debriefing est de la police, un psychologue ou quelqu’un des services secrètes mais Baptiste, ou Yuma, comme il est appelé par ses enleveurs, ne peut ou ne veut pas révéler beaucoup.

Le dialogue entre Baptiste et son interrogateur est alterné par des flash-backs de ce qu’avait vécu Baptiste.

Un livre impressionnant et émouvant qui donne l’histoire derrière les faits-divers. Avec un fin inoubliable.

Alain Blottière (Neuilly s/Seine, 1954) est l’auteur des romans, récits de voyages et essais, qui sont caractérisés par une forte influence des pays lointains, exotiques, avec des titres comme :Saad, L’Oasis, L’Enchantement, Si Amman ou Le Tombeau de Tommy.

Le livre Comment Baptiste est mort a reçu Le prix Décembre 2016.

Margot Dijkgraaf est critique littéraire, auteur et intendant Littérature Débat à l’Ambassade des Pays- Bas à Paris.

Elle était le premier directeur du Centre Culturel Spui25 et elle a publié sur la littérature française et européenne, Cees Nooteboom et Hella S. Haasse.

Elle est en train d’écrire un livre : “Un tour littéraire de France”, une série de portraits des auteurs français contemporains, qui doit paraître avant l’été chez Amsterdam University Press.

L’entretien sera en français.

- Plus d’informations : http://www.spui25.nl

Dernière modification : 10/04/2018

Haut de page