Créathon franco-néerlandais “Health and well-being in the built environment” (6 au 8 juin 2018, TU Eindhoven) [nl]

Le Design peut-il apporter des bienfaits à la santé et au bien-être dans l’environnement construit ? Comment répondre à cette question cruciale pour l’humanité de la façon la plus innovante et citoyenne, tout à la fois ?

Peut-être en choisissant de rassembler, durant trois jours, du 6 au 8 juin, vingt étudiants et jeunes professionnels de toutes disciplines pour qu’ils travaillent ensemble en groupes mixtes et multidisciplinaires pour y répondre de façon originale. C’est le pari fait par les organisateurs de ce créathon bilatéral, le réseau franco-néerlandais (RFN), la NUFFIC, soutenus par l’Ambassade de France et l’Institut français des Pays-Bas, et l’Université technique d’Eindhoven (TU Eindhoven) qui accueillait la rencontre.

Ainsi le vendredi 8 juin, grâce à l’effervescence de leur matière grise, à leur créativité et au travail très assidu de ces vingt jeunes talents, cinquante personnes se sont retrouvées, à l’invitation de l’Ambassade de France, pour discuter à bâtons rompus de ce sujet de société et d’actualité, à la lumière des projets présentés quelques minutes plus tôt par les cinq équipes devant un jury d’experts.
Dans le prolongement du créathon qui s’est déroulé à la Métropole de Lille fin mars sur le thème Design et Textile, dans ce même mouvement d’énergie et d’innovation mêlées, la qualité des projets qui ont été présentés au jury en a étonné plus d’un, y compris les professionnels du secteur présents ce jour-là, comme les représentants de la Dutch Design Week et les chercheurs de la TU Eindhoven, spécialistes de ces questions. Les propositions des candidats ont tellement dépassé les attentes qu’un des projets présentés anticipait même sur Eindhoven 2025.

JPEG

En effet, le projet « Passage des sens » propose des moments d’accalmie dans une ville/vie intense, grâce à des tunnels diffusant des lumières, senteurs et sons apaisants. Une réalisation que vous verrez, à n’en pas douter, lors de l’une de vos prochaines visites à Eindhoven.

Les projets étaient effectivement très variés, avec un éventail de propositions, allant de la présentation de la maquette d’une maison pour des activités de quartier partagées, jusqu’à une borne interactive grandeur nature permettant de réserver des espaces libres dans différents bâtiments publics et associatifs, en passant par une application permettant de réguler son environnement de travail.

Les organisateurs, ont bénéficié de l’accueil et de la mise à disposition de toute la logistique par la TU Eindhoven, impliquée également depuis le début dans le projet. En effet, la maison VIRTU’e, présentée, construite et promue sur le campus cette même semaine, a représenté un point d’ancrage et d’inspiration pour les créathoniens. Seule manquait à cette maison intelligente économe en énergie, qui sera présentée à Dubai lors de la compétition Solar Decathlon Middle East en novembre prochain, une « green gutter » (« gouttière verte »), inventée par les lauréats du créathon.

Le projet gagnant sélectionné par le jury, baptisé « Green Gutters », est le fruit de la collaboration entre un jeune expert en sciences biomédicales et trois étudiants en aménagement urbain, arts appliqués et génie des matériaux avancés et nanotechnologies. A travers leur projet, les quatre lauréats souhaitent reconnecter la faune, la flore et les populations urbaines avec pour ambition, selon leurs propres mots, de « basculer d’une société égocentrique à une société éco-centrique ». Ainsi, dans le but d’améliorer la cohésion entre les zones urbaines et l’environnement, les quatre lauréats ont inventé un objet dont la création et mise en place serait à la portée de tous et de toutes les bourses, et permettrait d’améliorer la qualité de l’air et de promouvoir la biodiversité jusque dans nos rues. L’objet fini, résultat de ces trois jours de travail intensif, consiste en une boite, construite à partir de matériaux recyclés absorbant le CO2, et imprimée en 3D pour s’adapter à chaque façade. Cette boite couverte de mousse, à l’allure de nichoir pour les oiseaux, accueille un mini écosystème qui agit comme un « filtre à air » grâce à ses propriétés d’assainissement naturellement supérieures à celles des arbres, et aménagée pour pouvoir abriter la vie, en offrant refuge aux oiseaux ou insectes.

JPEG

Le président du jury, M. Philippe Lalliot, Ambassadeur de France au Royaume des Pays-Bas, et Tim Vermeulen, Directeur de la programmation de la Dutch Design Week, ont remis aux lauréats un prix à double volet. Il comprend à la fois un voyage de nature initiatique permettant aux deux jeunes néerlandais de se rendre en France et aux deux jeunes français de se rendre aux Pays-Bas, ainsi qu’une dimension de mise en condition professionnelle avec l’exposition de leur projet lors de la Dutch Design Week.

JPEG

Une délégation de la Métropole européenne de Lille (MEL) est passée du poste d’organisateur du 2ème créathon franco-néerlandais en mars, à celui de spectateur de celui d’Eindhoven. La MEL est d’ailleurs invitée par la Dutch Design Foundation à visiter la Dutch Design Week (DDW) entre le 21 et le 28 octobre, l’occasion de mettre en place des liens pérennes entre la capitale mondiale du Design 2020 et Eindhoven, ville du Design aux Pays-Bas depuis 16 ans, qui accueille la DDW et ses 330 000 spectateurs.

Et c’est bien là l’objectif de ces créathons, moments symboliques de la coopération bilatérale, qui permettent de rapprocher très concrètement les talents et les territoires, en tissant des liens pérennes entre les grandes métropoles européennes.

- Plus de photos sur Flickr

Dernière modification : 15/06/2018

Haut de page