Déclaration commune du Président, M. Sarkozy, et du Premier Ministre, M. Balkenende (Paris, 5 mars 2008)

Déclaration commune entre Le Premier Ministre des Pays-Bas, M. Jan-Peter Balkenende, avec le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy, suite à leur entretien du 5 mars 2008 à Paris.

 
JPEG

La France et les Pays-Bas sont décidés à travailler ensemble pour donner des réponses aux défis qui se posent à l’Europe et qui seront au cœur de la Présidence française du second semestre de cette année.

Les défis sont notamment :

- Le changement climatique
Les deux pays soutiennent les efforts de la présidence slovène concernant le paquet "énergie/climat" présenté par la Commission européenne. Afin que l’Europe puisse jouer pleinement son rôle en 2009, l’année 2008 doit être l’année de décisions.

- Les migrations
Les Pays-Bas accueillent favorablement l’idée du pacte européen proposé par la France, qui consiste à mieux se protéger à ses frontières, à mettre en cohérence les choix des États membres, et à coopérer plus étroitement en matière d’asile, de migrations et de retour des étrangers en situation irrégulière.

- La paix et la stabilité internationale
La France et les Pays-Bas souhaitent de l’Union européenne, une pleine contribution à la paix et la stabilité internationale, ce qui implique un renforcement de la politique européenne de défense (renforcement des capacités en matière de défense des européens et une coopération étroite entre l’Union européenne et l’OTAN).

- La liberté d’expression
Les deux pays soulignent l’importance de la protection des personnes menacées du fait de leur engagement pour la liberté d’expression. La France a évoquée une idée qui consiste à créer un fonds communautaire destiné à assurer la sécurité des ressortissants européens qui sont menacés. En effet, aucun État responsable de la protection de ces personnes se trouvant sur son territoire, n’est tenu d’assurer sa protection en dehors de son territoire.
Les Pays-Bas sont disposés à examiner la question sur base d’une proposition dans le cadre du Conseil.

En savoir plus : Lire la déclaration commune

Dernière modification : 06/04/2010

Haut de page