Déplacement de l’Ambassadeur Luis Vassy en Zélande (21 juillet 2020) [nl]

Lors de sa première visite officielle en Zélande centrée sur le patrimoine et le cinéma, Luis Vassy, Ambassadeur de France aux Pays-Bas, a rencontré des institutions culturelles prestigieuses et des partenaires de la France de longue date.

Visite au Bevrijdingsmuseum (musée de la Libération) de Nieuwdorp

JPEG - 457.4 ko
Visite du Bevrijdingsmuseum

Le Bevrijdingsmuseum a une belle histoire puisqu’il est le fruit de la passion de Lau Traas, un jeune homme en 1944, qui a amassé petit à petit en Zélande des objets de la période historique 1940-1945.

De cette collection, s’enrichissant au fil du temps, est né le projet d’en faire un musée qui a ouvert en 2009 et s’est agrandi en 2019.

Le musée détaille l’histoire de la Zélande lors de la Seconde Guerre Mondiale. Dans un lieu très pédagogique, il présente successivement la mobilisation en 1939, les combats de mai 1940, la vie sous l’occupation allemande (1940-1944), les combats de l’Escaut (1944-1945), ainsi que le retour à la vie normale dans l’immédiat après-guerre.

JPEG - 330.5 ko
Visite du Bevrijdingsmuseum

Il était intéressant pour l’ambassadeur de France aux Pays-Bas, Luis Vassy, de visiter ce lieu, des soldats français ayant participés à la défense de la Zélande en mai 1940 et à la libération de Flessingue (Vlissingen) en 1944.

La Zélande est aussi le site de l’unique cimetière militaire français aux Pays-Bas qui se trouve à Kapelle, où repose plus de 200 soldats français morts aux Pays-Bas pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Rencontre avec les fondateurs et partenaires du festival Film By the Sea et visite du musée Zeeuws Museum

A Flessingue, Luis Vassy a rencontré le directeur du festival Film By the Sea, Jan Doense, son co-fondateur Ad Weststrate, également directeur du Cinema Cinecity, ainsi que le président du jury du Prix TV5 Monde, Wim Millenaar.

Un festival littéraire, francophone et francophile

JPEG - 403.2 ko
Devant le cinéma Cinecity de Flessignue, de gauche à droite : Willem Millenaar, Ad Westrate, Luis Vassy et Jan Doense

Le festival Film by the Sea est le 4e festival de cinéma des Pays-Bas, il accueille chaque année près de 44.000 personnes et connaîtra sa 22e édition du 11 au 20 septembre 2020. Sa programmation, centrée sur les adaptations cinématographiques de livres, permet à tous les genres de s’illustrer et fait la part-belle au cinéma francophone. En effet, le prix TV5 Monde, créé par l’Alliance française Cœur de Zélande en 2013, consacre chaque année le meilleur film de fiction de langue française. En 7 ans, le Canadien Xavier Dolan (2016, Juste la fin du monde), ou les Français Cédric Kahn (2018, La Prière), Robin Campillo (2017, 120 BPM) ou Thomas Cailley (2014, Les Combattants) ont été lauréats du prix. En 2019, Anne-Emmanuelle Grossi, conseillère culturelle, avait remis la récompense au nom de l’ambassade de France à l’équipe du film de Céline Sciamma pour le magnifique Portrait de la jeune fille en feu. L’Institut français des Pays-Bas soutient Film by the Sea et le prix TV5 Monde depuis de très longues années.

Le design au service du patrimoine

JPEG - 245.8 ko
Visite du Zeeuws Museum

Le déplacement de Luis Vassy en Zélande s’est achevé par un fleuron du patrimoine zélandais, le Zeeuws Museum de Middelburg. Créé en 1940 à partir des objets rassemblés par la Royal Zeeland Society of Arts and Sciences, une société savante fondée en 1769, et les œuvres issues des collections d’un premier musée datant de 1886, le musée abrite une vaste collection d’objets ethnographiques, d’œuvres d’art et d’artefacts régionaux. Il est situé dans l’ancienne abbaye du XIe siècle depuis 1972.

Après une fructueuse discussion avec sa directrice, Marjan Ruiter, qui a porté sur les missions du musée qui se doit d’être inclusif et innovant afin de « connecter le public avec le patrimoine zélandais », Luis Vassy a visité certaines salles du musée remplissant pleinement ce programme.

A l’heure où les musées ethnographiques sont appelés par l’International Council of Museums (ICOM) à devenir des laboratoires pour réinventer le rôle des musées, celui de Middelburg pourrait parfaitement montrer l’exemple. Nul doute que ces visites renforceront ou inspireront de futures collaborations entre acteurs culturels français et zélandais.

Dernière modification : 23/07/2020

Haut de page