Energy Observer fait escale à Amsterdam (du 5 au 14 avril 2019) [nl]

Energy Observer, le premier navire à hydrogène autour du monde mené par Victorien Erussard, capitaine-fondateur, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition, quittera le Port d’Anvers le 29 mars prochain pour poursuivre son Odyssée en Europe du Nord. Il fera sa 35ème escale du 5 au 14 avril 2019 au cœur d’Amsterdam, point nodal de l’Europe, deuxième plus grand port des Pays-Bas et cinquième plus grand port d’Europe.

JPEG - 138.8 ko
© Energy Observer - Antoine Drancey

Ce navire du futur préfigure les réseaux énergétiques de demain : sa propulsion électrique fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarboné à partir de l’eau de mer. Il n’émet ni gaz à effet de serre, ni particules fines, ni pollution sonore.

Sa venue aux Pays-Bas, région particulièrement dynamique en matière de transition écologique et énergétique n’est donc pas un hasard.

Ce navire du futur préfigure les réseaux énergétiques de demain : sa propulsion électrique fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarboné à partir de l’eau de mer. Il n’émet ni gaz à effet de serre, ni particules fines, ni pollution sonore.

Les Pays-Bas ont, quant à eux, de fortes ambitions en termes de lutte contre le changement climatique, cherchant à réduire de près de la moitié leurs émissions de CO2 d’ici à 2030. L’innovation doit jouer un rôle crucial dans l’atteinte de cet objectif.

L’escale d’Energy Observer, véritable smart grid flottant et symbole du modèle énergétique de demain, se veut un moment intense d’échanges et de découvertes de projets, et au-delà une véritable rencontre franco-néerlandaise à tous les niveaux : institutionnel, entreprises, startups, centres de recherche, société civile. De nombreuses activités seront ainsi organisées tout au long de cette escale. Chacun pourra découvrir le navire, son Odyssée et ses partenaires en se rendant au village aménagé au NDSM, quartier en pleine mutation.

Energy Observer sera accueilli le 5 avril par Philippe Lalliot, Ambassadeur de France aux Pays-Bas, et les représentants de la Ville et du Port d’Amsterdam.

JPEG - 97.5 ko
© Kadeg Boucher / Energy Observer

Le 12 avril se tiendra également le High Level Experts Meeting for Hydrogen Mobility organisé par la Ville et le Port d’Amsterdam au siège de ce dernier, en face du Eye Museum (musée du cinéma conçu par l’agence d’architecture viennoise Delugan-Meissl) et de Centraal Station.

Rappelons qu’Energy Observer vient de confirmer son partenariat avec l’Hydrogen Council, une initiative mondiale lancée par 13 multinationales des secteurs de l’énergie, du transport et de l’industrie qui vise à promouvoir l’émergence d’une action commune pour démontrer que l’hydrogène, vecteur d’énergie respectueux de l’environnement joue un rôle clef dans la transition énergétique mondiale.

Cette escale sera également un temps très fort pour les ingénieurs d’Energy Observer, avec l’installation mi-avril d’une véritable rupture technologique en matière de propulsion éolienne : deux ailes Oceanwings®, rotatives, autoportées et 100 % automatisées, qui vont permettre d’augmenter l’efficacité énergétique globale du navire. Un système encore jamais testé à l’échelle d’un si grand bateau, et qui pourrait bien révolutionner le transport maritime du futur.

Enfin, cette escale sera également une étape importante pour les équipes media d’Energy Observer qui iront à la rencontre d’initiatives exemplaires et innovantes en matière de recyclage, de bâtiments durables, d’agriculture du futur et relèveront l’ambition affichée d’une région qui s’est fixée une électricité 100% sans émissions d’ici 2050.

PNG

- Arrivée d’Energy Observer à Amsterdam : vendredi 5 avril
- Adresse du bateau et du village d’exposition : NDSM-Plein 104, 1033 WB AMSTERDAM
- Informations Village : entrée gratuite, ouvert du 5 au 14 avril de 10h à 18h.

À propos d’Energy Observer
Energy Observer est le premier navire à hydrogène autour du monde visant l’autonomie énergétique sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines. Ce navire du futur à propulsion électrique fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarbonée à partir de l’eau de mer. Ce défi technologique et scientifique a pour ambition de tester en conditions extrêmes des technologies de pointe préfigurant les réseaux énergétiques de demain, applicables en milieu terrestre.

Energy Observer accomplit actuellement une Odyssée pour le futur de six ans (2017-2022), 50 pays, 101 escales, menée par Victorien Erussard, fondateur et capitaine, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur de documentaires. Un tour du monde pour devenir une vitrine des innovations en matière de transition écologique, afin de sensibiliser le plus grand nombre sur les énergies renouvelables, la biodiversité, l’agroécologie, la mobilité ou encore l’économie circulaire, lors des escales sur son village itinérant et sur les réseaux sociaux. Cette expédition du 21ème siècle a pour cap permanent la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable de l’ONU, dont Energy Observer est le premier ambassadeur pour la France.

Energy Observer a reçu le Haut Patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, ainsi que le soutien officiel de l’Union Européenne, l’UNESCO et l’IRENA.

PDF - 3.6 Mo
Dossier de presse - Energie Observer
(PDF - 3.6 Mo)

Dernière modification : 05/04/2019

Haut de page