INA : la mémoire audiovisuelle du 20ème siècle

L’Institut National de l’Audiovisuel (INA) ouvre ses archives au grand public et rend consultable 80% de son fonds sur internet.

La médiathèque en ligne de l’institut www.ina.fr propose désormais 10 000 heures de programmes libres d’accès. Le site propose diverses possibilités de recherche : par mots-clé, par grandes thématiques ou genres de programmes.
GIF
A partir de mai 2006, l’intégralité du procès de Maurice Papon pour complicité de crime contre l’humanité (470 heures) sera consultable en ligne. Tous les journaux télévisés depuis 1977 ont été également numérisés. En septembre, www.ina.fr s’enrichira d’une rubrique « apprendre » pour les élèves de la 6ème à la terminale.

Balayant le 20ème siècle, l’institut National de l’audiovisuel diffuse également sur son site une fresque historique sur laquelle l’internaute est invité à cliquer ; on y trouve entre autres :

- le premier journal radiophoné de 1923
- les enregistrements de pièces de théâtre réalisés par Robert Desnos dans les années 1930
- l’appel du Général de Gaulle depuis la France libre établie à Londres en 1940
- le premier journal télévisé de 1949
- l’apparition de la stéréo dans les années 1950
- la retransmission des JO d’hiver de Grenoble en 1968
- les pas d’Armstrong sur la lune en 1969
- la création en 1975 de ces deux émissions incontournables du panorama audiovisuel français : "Apostrophe", la référence en matière littéraire durant de nombreuses années et "Thalassa", la magazine de la mer qui a fêté ses 30 ans tout récemment...

PNG

Bien d’autres éléments composent la médiathèque de l’INA.

Pour la partie payante du site (20 % de l’offre), les internautes pourront visionner les premières minutes d’un document avant de décider s’ils souhaitent le louer ou l’acheter par téléchargement, avec des prix allant de 1 à 3 euros pour la location et de 1 à 12 euros pour l’achat.

Créé en 1975, l’INA www.ina.fr est un établissement public industriel et commercial. Il assure la conservation et l’exploitation du patrimoine audiovisuel français.

PNG

Dernière modification : 13/04/2010

Haut de page