L’Ambassade de France aux Pays-Bas s’engage dans le cadre du projet « Ambassade verte » [nl]

Lancé en 2015 dans la perspective de la COP21, le projet « Ambassade verte » est une démarche globale et progressive de réduction de l’empreinte environnementale des représentations diplomatiques françaises à l’étranger.

Ainsi, depuis la création de ce projet « Ambassade verte », les ambassades de France s’engagent à mener des missions en faveur de l’environnement.

C’est le cas de l’Ambassade de France aux Pays-Bas qui, depuis 2 ans, a mis en place plusieurs partenariats avec des acteurs néerlandais et français pour réduire son empreinte carbone.

Lors du lancement du projet en 2019, l’Ambassade a d’abord réalisé un diagnostic complet de son impact environnemental afin de dresser son bilan carbone et s’est engagée à respecter un plan d’actions visant à réduire les consommations de ses emprises dans le pays.

Le bilan carbone est un outil de diagnostic créé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) pour comprendre et analyser l’activité de son organisation. Il est calculé en fonctions de différents aspects dont les résultats sont présentés ci-dessous :

PNG

Si l’on rapporte ce bilan au nombre d’agents de l’Ambassade, le résultat obtenu est de 1,30 teqCO2 par agent.

Ce bilan est très faible, l’Ambassade émet peu par rapport à des institutions comparables. Ceci peut s’expliquer par l’utilisation de transports verts et l’utilisation d’électricité issue à 100% d’énergie renouvelable.

En effet, l’étude de mobilité a montré que 60% des agents utilisent le vélo comme moyen de transport principal devant les transports en commun (12%) et la marche à pied (10%).

A partir de ce diagnostic, l’Ambassade a déterminé un plan d’actions sur lequel elle s’est engagée auprès du MEAE.

C’est dans ce contexte que plus d’une dizaine d’actions ont déjà été mises en œuvre :

1. Éclairage de l’Ambassade (mai 2020) et de la Résidence (septembre 2020) :

L’ensemble de l’éclairage classique de l’Ambassade a été remplacé par des plafonniers à LED.

Cet éclairage représente un double intérêt. Il permet, dans un premier temps, une diminution d’environ 50% de la consommation électrique liée à l’éclairage soit 16MW d’économisés. Cette installation représente aussi une amélioration du confort visuel pour les agents car les plafonniers à LED diffusent une lumière naturelle d’environ 4000K.

La Résidence de France a également bénéficié de l’évolution de son éclairage qui est désormais en quasi-totalité en LED.

2. Chaudières de la Résidence (novembre 2020)

De nouvelles chaudières à gaz à haut rendement ont été installées au mois de novembre 2020. La consommation de gaz devrait diminuer de 30 à 50 % suite à cette installation soit une économie annuelle de l’ordre de 10000m3.

3. Installation de panneaux solaires (novembre 2020)

Installés par l’entreprise Energy Guards depuis novembre 2020 sur le toit Résidence, les 38 panneaux “Solarwatt 315Wp” forment 2 lignes de 19 panneaux chacune et sont orientés plein sud.

La production annuelle attendue de ces 38 panneaux solaires est de 13,26 MWh, ce qui permettra de couvrir environ 1/3 de la consommation électrique de la résidence. Le temps de retour brut sur investissement sera de 7 ans environ.

PNG
PNG
Graphique de production d’électricité entre le 20/01/2021 et le 27/01/2021 - Les crêtes de ce graphique correspondent à l’ensoleillement

PNG

4. Acquisition de voitures électriques Renault Zoé et réduction du parc automobile de l’Ambassade

Tout le parc automobile de l’Ambassade a été réorganisé. Au total, 6 véhicules thermiques ont été vendus au cours des deux dernières années et un autre le sera prochainement. Deux véhicules électriques, des Renault Zoé R110 de troisième génération, ont été achetés pour effectuer les petits et moyens trajets. C’est donc vers le modèle de voiture électrique le plus vendu en Europe que l’Ambassade a décidé d’orienter son choix. Avec une autonomie de 395 kilomètres et un petit gabarit, ce modèle correspond parfaitement aux besoins de l’Ambassade, qui sont, en grande majorité, des déplacements interurbains.

PNG
PNG

Au cours de cette année, le véhicule de l’Ambassadeur sera également remplacé par un modèle hybride.

5. Installation d’une toiture végétale

L’Ambassade ayant été lauréat du projet « Innovons pour une Ambassade Verte » 2019, les toitures de l’Ambassade ont été revêtues d’un manteau végétal d’une superficie de 130m². La municipalité de La Haye a également subventionné ce projet.

Les avantages que présente cette installation sont indéniables. Globalement, la biodiversité de la faune et de la flore est favorisée et les émissions de CO2 sont absorbées grâce à la photosynthèse produite par les plantes. Au niveau de l’Ambassade, ces toitures permettent une meilleure isolation thermique et protègent la couverture isolante du toit en doublant sa durée de vie.

PNG

6. Installation d’un rucher

En 2017, 4 ruches ont été installées dans le jardin de la Résidence de France. Un an après, 4 nouvelles ruches ont été installées.

Le rucher, qui totalise désormais 8 ruches, permet de récolter plus de 500 pots de miel chaque année.

PNG

Les projets décrits dans l’article ci-dessus ne représentent qu’une partie des actions lancées par l’Ambassade ces deux dernières années. A titre d’exemple, l’Ambassade a aussi :

- Procédé au changement des mitigeurs afin de diminuer la consommation d’eau ;
- Mis en place le tri du papier en installant une poubelle destinée dans chaque bureau ;
- Généralisé l’utilisation de produits de nettoyage biologique, etc…

L’Ambassade est en outre lauréate du concours Ambassade verte 2020 pour la seconde fois et bénéficie à ce titre d’une enveloppe de 12 000 euros à consacrer à des projets de réduction de son empreinte environnementale.

Cette année 2021 sera donc le moment pour l’Ambassade de France de faire un bilan de toutes les actions qui ont été mises en place au cours de ces dernières années. L’ensemble des indicateurs de performance énergétique seront recalculés afin de confirmer les bénéfices des actions entreprises et d’identifier de nouvelles améliorations à apporter.

Il est important de souligner que l’ensemble de cette démarche repose sur la mise en place d’une équipe dédiée et de l’implication de tous les agents qui ont à cœur de participer à ces projets environnementaux, plus que jamais d’actualité.

Plus d’information : https://ambassadesvertes.ambafrance.org/

Dernière modification : 15/07/2021

Haut de page