La France contribue à hauteur de 1,2 million d’euros au fonds dédié au nouveau Centre pour la Chimie et la Technologie de l’OIAC (7 mars 2019, La Haye) [nl]

La France a décidé de contribuer à hauteur de 1,2 million d’euros sur trois ans au fonds dédié au nouveau Centre pour la Chimie et la Technologie de l’Organisation d’interdiction des armes chimiques (OIAC). Cette contribution a été formalisée par l’Ambassadeur de France, Représentant permanent auprès de l’OIAC, M. Philippe Lalliot, lors d’une rencontre avec le Directeur général, M. Fernando Arias au siège de l’Organisation à La Haye, le 7 mars 2019.

JPEG - 292.9 ko
Philippe Lalliot et Fernando Arias

L’Ambassadeur a déclaré : « L’OIAC est pour la France un acteur essentiel de la lutte contre la prolifération chimique. Ce nouveau Centre, comprenant un laboratoire sécurisé très moderne, offrira la possibilité de renforcer l’ensemble du système de prévention, d’identification et de réponse de l’OIAC et de ses Etats membres. Il apportera également un soutien à la coopération internationale, y compris en devenant une plateforme de formation pour les Etats parties. Il permettra de renforcer encore notre sécurité collective. »

Le Directeur général Fernando Arias a déclaré : « Je souhaite exprimer ma profonde gratitude au Gouvernement de la France pour sa généreuse contribution. Cette contribution nous rapproche un peu plus de la réalisation de cet important projet. Ce nouveau Centre renforcera la capacité scientifique et technologique de l’OIAC pour répondre à la menace posée par l’emploi d’armes chimiques et soutenir les capacités de nos Etats-membres ».

Dernière modification : 07/03/2019

Haut de page