La Francophonie en mode responsable (14 mars 2019, Pathé Buitenhof de La Haye) [nl]

Les Ambassades francophones des Pays-Bas [1], l’Alliance française de La Haye, le Lycée Vincent van Gogh et l’Institut français des Pays-Bas, avec le soutien de TV5 Monde ont présenté jeudi 14 mars 2019 de 18h à 22h au Pathé Buitenhof de la Haye l’évènement « La Francophonie en mode responsable ».

En présence de nombreux ambassadeurs et représentants des pays francophones dont l’Ambassadeur du Maroc, S.E. Abdelhouab Bellouki, président du Groupe des ambassadeurs francophones à La Haye, et de S.E. Stéphane Lopez, Ambassadeur et représentant permanent de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’Union Européenne à Bruxelles, l’événement a fait salle comble, en réunissant un public de 300 personnes, interpellées par cette question de la mode responsable dans l’espace francophone.

PDF - 119.2 ko
Discours de S.E l’Ambassadeur du Royaume du Maroc aux Pays-Bas, M. Abdelouahab Bellouki
(PDF - 119.2 ko)

A travers un programme varié accueillant des invités venus de tous horizons, créateurs, stylistes, journalistes et autres professionnels du secteur de la mode, les intervenants ont pu à la fois présenter leur travail et souligner leur engagement militant pour une industrie de la mode et du textile plus équitable et plus responsable. Cet événement a également permis de mettre en lumière la vitalité de ce secteur aux Pays-Bas et de mettre en valeur la diversité de la création francophone.

La soirée a débuté par la mise en scène d’une controverse par les élèves de seconde du Lycée Vincent van Gogh qui a permis d’introduire les problématiques de la soirée.

Les intervenants se sont par la suite succédé sur scène, présentant à l’écran et au micro leur travail et leur engagement éco-citoyen aux Pays-Bas, en Belgique, en Arménie, en France (Changer la mode pour le climat), au Rwanda (Afriek) au Maroc, et au Canada. Certaines créatrices avaient d’ailleurs fait le déplacement depuis le Québec (atelier b.) et l’Arménie (Just Black). D’autres intervenants français (Benoit Durand) et belge (Sarah Bruylant), installés aux Pays Bas, ont souligné l’importance d’intégrer, comme dans les écoles de modes néerlandaises, ces enjeux dans la formation initiale des futurs créateurs, notamment en utilisant les nouvelles technologies dont le numérique et l’impression 3D.

Chaque intervenant a ainsi pu mettre en valeur son travail et attirer l’attention du public, venu nombreux, sur les changements et les défis majeurs que connaît l’industrie de la mode. Ces problématiques concernent désormais tous les acteurs de l’industrie textile, mais également chaque consommateur. L’événement s’est terminé par un défilé des lycéens présentant les créations de la marque arménienne Just Black.

Commerce équitable, mode ethnique et éthique, engagement éco-citoyen, développement durable, création numérique, autant de thèmes évoqués par les intervenants dans leur domaine avec pour objectif de souligner la richesse et la diversité des créations francophones et d’œuvrer vers objectif commun : changer la mode pour le climat. À cet égard, la soirée « La Francophonie en mode responsable » participe de cette volonté affichée de l’Organisation Internationale de la Francophonie de mettre le développement durable au cœur de ses préoccupations et correspond au douzième objectif de développement durable des Nations Unies.

Au cours de cette soirée, les invités ont également pu découvrir une exposition de photos du monde entier, lauréates du concours « La mode et les codes vestimentaires » de la Fondation Alliance française.

La soirée s’est prolongée autour du désormais traditionnel buffet francophone aux saveurs multiples, au cours duquel le public et les intervenants ont pu échanger dans une ambiance francophone conviviale.

JPEG

[1Avec la participation des 15 Ambassades francophones suivantes : Arménie, Canada, Cameroun, Côte d’Ivoire, Délégation Wallonie-Bruxelles, France, Grèce, Liban, Luxembourg, Maroc, Moldavie, Roumanie, Sénégal, Suisse, Tunisie.

Dernière modification : 19/03/2019

Haut de page