Les consuls honoraires de France aux Pays-Bas étaient en visite de travail à Paris (5-6 avril 2018) [nl]

Les 5 et 6 avril 2018, les six consuls honoraires de France aux Pays-Bas accompagnée de la Consule générale se sont rendus à Paris pour une visite de travail. Malheureusement, leurs collègues de Curaçao, Sint Maarten et Aruba n’ont pu être présents. La visite avait pour objectif d’échanger sur les priorités de la diplomatie économique, culturelle et scientifique de la France et d’identifier le rôle que les consuls honoraires ont à jouer dans ce cadre. Par ailleurs, des sujets plus généraux de l’actualité politique, économique et culturelle française ont été abordés, tant sous un angle français que sous un angle néerlandais.

Un consul honoraire a pour tâche première de défendre les intérêts des citoyens et des entreprises françaises. Il joue, en second lieu, un rôle important de maillon de la diplomatie économique et culturelle. Sa connaissance fine de la région et des acteurs importants sur le plan de la politique, de l’économie et de la culture fait de lui un atout particulièrement précieux pour l’Ambassade et ses services. [1] Dans des pays bien organisés comme les Pays-Bas, l’accent est mis de plus en plus sur cette seconde mission, celle du ‘consul d’influence’.

C’est notamment cette évolution qui a amené les six consuls honoraires à entreprendre ce voyage d’études à Paris, qui a pu se réaliser grâce au soutien indispensable de Philippe Lalliot, ambassadeur de France aux Pays-Bas, d’Anne Genoud, consule générale, et de Mathieu Kahn, chef du service économique de l’ambassade, avec son équipe.

Assemblée Nationale

L’Assemblée Nationale a été visitée en premier. Nous y avons discuté avec deux parlementaires : Pieyre-Alexandre Anglade (LREM), député des Français établis hors de France (Benelux), puis Sophie Panonacle (LREM), députée de la Gironde. Les sujets abordés avec chacun ont été l’actualité politique française, les défis posés au gouvernement actuel et les particularités du mouvement de jeunesse LREM. Ces entretiens ont été très instructifs.

PNG

Ensuite, nous avons eu droit à une visite guidée rapide mais fort intéressante du magnifique Palais Bourbon, y compris la Présidence, qui avait été organisée par l’équipe de Monsieur Anglade et qui a été animée, de façon enthousiaste, par Thierry Deilhes secrétaire du Groupe parlementaire d’Amitié France-Pays-Bas.
PNG

Ambassade des Pays-Bas

Après avoir admiré ces splendeurs, les consuls se sont rendus à pied à l’Ambassade des Pays-Bas dans la rue Eblé, où ils ont été reçus par Monsieur Pieter de Gooijer, l’ambassadeur des Pays-Bas. Pendant plus d’une heure, ils ont eu un échange ouvert sur les intérêts respectifs de la France et des Pays-Bas et sur la coopération entre ces deux Etats. La bonne entente entre le président Macron et le Premier ministre Rutte a été soulignée et l’ambassadeur a précisé que son point de départ est que les Pays-Bas ont intérêt à accueillir le ‘projet Macron’ avec bienveillance, malgré les divergences de vues qui existent indéniablement sur certains terrains.

PNG

Ministère de l’Europe et des affaires étrangères

Centre de Crise

Le deuxième jour de la visite – qui s’est déroulé en la présence de Madame Anne Genoud, Consule générale de France, a commencé au Centre de Crise, aménagé dans les bureaux du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères au Quai d’Orsay. Le fonctionnement de la coordination d’une crise a été expliqué par Monsieur Eric Lavertu, directeur adjoint du Centre de Crise et de Sécurité, et illustré avec des exemples souvent dramatiques. Nous avons abordé le rôle du consul honoraire ainsi que les mesures de sécurité que les autorités locales sont censées prendre pour la protection des agences consulaires, des consuls honoraires et de leurs collaborateurs. La discussion a abouti à l’identification de points d’attention concrets qui donneront lieu à des actions aux Pays-Bas.

PNG

Ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE)

Direction de l’Union européenne

Tenu dans l’une des belles salles bordant les longs couloirs du Ministère, l’entretien avec Monsieur Jean-Claude Tribolet, directeur adjoint de l’Union européenne, et ses collègues Aurélia Gimenez, de la Sous-direction de l’Europe occidentale et nordique, et Cyril Blondel, sous-directeur de l’Europe occidentale et nordique, a suivi grosso modo les mêmes lignes que l’entretien avec l’Ambassadeur de Gooijer. Comme toutes les autres visites, celle-ci a été couronnée par la remise d’un cadeau symbolique, ayant une valeur “restant largement dans les limites de l’admissible », à savoir : des gaufrettes à la mélasse !

PNG

Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES)

Direction des Affaires européennes et internationales, mission internationale urbanisme et logement

En haut de la Grande Arche, les consuls ont été régalés d’un beau déjeuner de travail offert par Monsieur Hervé Boisguillaume, directeur de projet ville durable, et ses collègues Alexandra Bonnet et Christine Weill. Lors d’un entretien concret et de haut niveau, nous avons échangé sur une multitude de projets et d’initiatives français et néerlandais, tels qu’Écoquartiers, démonstrateurs industriels pour villes durables et Vivapolis. Ainsi nous avons pu nous donner - mutuellement - une impression des activités déployées par l’un et l’autre Etat sur le plan de la transition énergétique et de la durabilité. Nous avons convenu sur place de poursuivre cet échange d’informations concrètes.

PNG

PNG

Ministère de l’Europe et des affaires étrangères

Direction des Français à l’Étranger (rue de Javel – ancienne Imprimerie Nationale)

PNGL’immeuble extraordinaire de l’ancienne Imprimerie nationale a été la scène d’une discussion animée sur le rôle des consuls honoraires, en la présence d’Eric Lamouroux, directeur adjoint de la Direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire, et de Didier Boïko, chef de la mission de gestion administrative et financière de cette Direction. Nous avons abordé, parmi d’autres sujets, des aspects liés à la sécurité, le rôle des consuls et le souhait d’une rencontre entre les consuls honoraires de France aux Pays-Bas et leurs homologues qui représentent les Pays-Bas en France.

Le sujet, inévitable, de la remise et de l’envoi postal de documents a également été abordé et a abouti à la constatation que l’interdiction d’envoyer la carte d’identité par la poste a, dans la plupart des cas, pour conséquence qu’un administré passe en personne pour se faire remettre son passeport et que le but (service aux Français à l’étranger) n’est atteint que partiellement, puisque l’administré reste souvent obligé de faire deux déplacements : un pour la demande du document et un autre pour la remise de celui-ci.

Exposition ‘Les Hollandais à Paris 1789 – 1914’

Petit Palais

Grâce à l’entremise de Philippe Lalliot et d’Anne Genoud nous avons eu le privilège d’une visite guidée animée par Christophe Leribault, directeur du Petit Palais et Conservateur général du Patrimoine. Son commentaire a donné encore plus de piment à l’exposition, qui était splendide et qui montrait des exemples intéressants de l’influence exercée mutuellement entre les artistes néerlandais et leurs collègues en France. On ne peut s’imaginer une plus belle analogie avec le rôle assumé par les consuls !

PNG

Conclusions

Les échanges ont été extrêmement utiles pour les consuls, y compris la consule générale, et, nous semble-t-il, également pour nos interlocuteurs à Paris. Dans des entretiens très directs, nous avons parlé de sujets qui sont importants pour une bonne compréhension des intérêts français et qui sont susceptibles d’inspirer des actions concrètes à mener aux Pays-Bas en coopération avec l’ambassade et ses services. Le mélange d’une approche politique, des contributions du MEAE, de la perspective de la diplomatie néerlandaise et de la démarche très pratique du MTES a été particulièrement précieux.

Et ce voyage était par ailleurs une occasion fort agréable de resserrer les liens entre les consuls.

Peter Louwers

Dernière modification : 31/05/2018

Haut de page