Lille candidate pour accueillir l’Agence Européenne des Médicaments (AEM) [nl]

Un nouveau lieu pour l’Agence européenne des Médicaments

Conséquence directe du vote des Britanniques en faveur du Brexit, l’Agence européenne des Médicaments est amenée à quitter son implantation londonienne. Dans cette perspective, de nombreuses villes ont annoncé leur souhait de candidater. En France, c’est Lille qui a été retenue pour son expertise scientifique et sa proximité avec Londres où travaillent actuellement les 900 agents de l’AEM.
Lille répond particulièrement bien à la majorité des critères qui seront utilisés pour le choix de l’implantation future.

L’Agence européenne des Médicaments

Cette agence joue un rôle déterminant dans la coopération européenne autour de l’innovation et de la recherche scientifique en santé publique et pour l’évaluation scientifique des demandes d’autorisation de mise sur le marché de médicaments à l’échelle européenne.
En savoir plus

Candidature de Lille pour accueillir l'Agence Européenne des Médicaments (AEM) - JPEG

Candidature de Lille

Après plusieurs réunions de la Task Force française créée pour cette candidature, des rencontres et des échanges avec le directeur de l’EMA pour bien comprendre ses attentes et le choix d’un nouveau bâtiment sur-mesure en plein cœur de Lille, l’État, la Région Hauts-de-France, la Métropole Européenne de Lille, laVille de Lille et le site d’excellence Eurasanté ont déposé un dossier qui répond en tout point aux critères de sélection.

En effet, afin d’optimiser les chances d’accueillir l’AEM en mars 2019, la candidature devait proposer : un futur siège accessible, une offre éducative de haute qualité pour les familles des agents, un accès adéquat au marché du travail, à la sécurité sociale et aux soins médicaux pour les enfants et les conjoints ainsi que la garantie de la continuité de l’activité.

Pour consulter le dossier : http://www.emainlille.eu

Prochaines étapes

D’ici le 30 septembre 2017, la Commission Européenne présentera son évaluation des offres au Secrétaire Général du Conseil 20 novembre 2017 : décision finale des États Membres de l’Union Européenne

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

Dernière modification : 29/11/2017

Haut de page