Michel Orrit reçoit le prix néerlandais Spinoza pour ses travaux en spectroscopie moléculaire [nl]

Le prestigieux prix scientifique néerlandais Spinoza a été remis en 2017 à Michel Orrit, chercheur français au sein de l’Université de Leyde pour ses travaux sur la spectroscopie moléculaire.

Géré par la NWO (Nederlandse Organisatie voor Wetenschappelijk Onderzoek, Organisation néerlandaise pour la recherche), le prix Spinoza est le prix scientifique le plus prestigieux aux Pays-Bas. Il récompense chaque année quatre chercheurs d’universités néerlandaises pour l’excellence de leur travail. Les lauréats reçoivent chacun 2.5 millions d’euros pour leurs recherches scientifiques. En 2017, l’un des lauréats est le chimiste physicien français Michel Orrit.

JPEG - 3.6 Mo
Michel Orrit

Michel Orrit a réalisé son doctorat à l’Université de Bordeaux puis un post-doc à Göttingen (bourse de la fondation Humboldt) en 1985. Il a ensuite travaillé à l’Université de Bordeaux en tant que chargé de recherche puis directeur de recherche CNRS. Aujourd’hui en détachement de ce dernier, il a rejoint en 2001 l’Université de Leyde en tant que professeur en physique moléculaire.

Pionnier de la spectroscopie moléculaire, Michel Orrit a été le premier à détecter le signal d’une molécule en 1990 par la méthode dite de fluorescence (l’autre méthode utilisée pour détecter les molécules étant l’absorption). Selon Michel Orrit, la méthode par fluorescence « permet de suivre une seule molécule et ses réactions par rapport à certaines fréquences d’ondes, malgré un signal émis très faible. C’est un peu comme si lorsque les voyageurs descendent d’un train, on réussissait alors à suivre le parcours d’un seul d’entre eux, plutôt que de la masse de personnes sortant ensemble ». Les résultats de ses recherches ont des applications notamment dans le domaine médical (séquençage de l’ADN, test médicaux…) et la méthode de spectroscopie moléculaire par fluorescence qu’il a mise au point s’est imposée dans les laboratoires de biologie (étude des protéines par exemple).

En 2016, Michel Orrit a reçu de nombreux prix pour ses recherches, notamment le Physica Prize de la Nederlandse Natuurkundige Vereniging (société néerlandaise de physique) et la Stichting Physica (fondation pour la physique), l’Edison Volta Prize de la European Physical Society, et le Grand Prix Léon Brillouin de la société française d’optique.

Le prix Spinoza permettra à Michel Orrit de poursuivre ses recherches sur l’évolution des biomolécules au cours du temps (de la micro-seconde à la journée). Au cours des cinq prochaines années, Michel Orrit utilisera le prix pour recruter 3 post-doctorants pendant 4 ans, 3 doctorants et investir dans du matériel innovant et plus performant pour le laboratoire.

Plus d’informations : https://www.single-molecule.nl/

Dernière modification : 07/02/2018

Haut de page