Nuit Film & Science (28 septembre 2018, Amsterdam) [nl]

L’édition 2018 de la Nuit Film & Science, s’est déroulée avec succès à l’Openbare Bibliotheek van Amsterdam (OBA) et a attiré un public nombreux, aussi néerlandais que français. Ce premier rendez-vous de rentrée a inauguré le partenariat entre l’Institut français des Pays-Bas et l’OBA, qui accueille cet automne en ses murs la bibliothèque Descartes de l’Institut.

JPEG

Cette Nuit Film & Science avait pour objectif d’ouvrir au grand public cet évènement scientifique en proposant une séance de projection de court-métrages, suivie d’un débat avec des chercheur(e)s, articulé autour de deux thèmes : l’égalité entre les femmes et les hommes, d’une part, et les production et consommation responsables, d’autre part.

Les court-métrages diffusés, primés au festival « Le Temps Presse », ont été unanimement appréciés et ont particulièrement ému les élèves du Lycée français Vincent van Gogh, présents en nombre dans la salle, qui ont été à l’initiative de questions très concrètes posées aux chercheur(e)s. Ces derniers ont répondu de façon tout aussi directe, dans l’idée « de proposer aussi des solutions à l’épuisement des ressources de la planète », comme l’a dit Michel Orrit, physicien, prix Spinoza 2017. L’objectif des lycéens était aussi de préparer le prochain débat du Modèle francophone des Nations-Unies (MFNU), dont le Lycée est à l’initiative depuis bientôt 15 ans, et qui rassemble des centaines de lycéens francophones du monde entier venus débattre des objectifs du développement durable. En 2019, ils aborderont justement « le travail et les droits des femmes dans un monde globalisé », après « les changements climatiques et la protection de l’environnement » en 2018.

Ils répondent ainsi, par des actes concrets, aux propos engagés du Président Emmanuel Macron à la tribune de l’ONU, le 26 septembre dernier : « notre responsabilité au XXIème siècle est de mettre fin aux violences, du harcèlement de rue jusqu’au féminicide. Il est temps que notre monde cesse de faire des femmes des victimes et leur construise enfin la place qu’elles méritent, celle d’être aussi des leaders ! ».

Illustrant toujours la première thématique du débat, le sociologue néerlandais Misha Dekker a indiqué que la mairie d’Amsterdam a eu recours à l’arme douce de l’éducation pour proposer des « cours de drague » aux jeunes de certains quartiers de la ville. Selon le scientifique néerlandais qui mène une étude comparative sur le harcèlement de rue entre Amsterdam et Paris, cette approche répond à une volonté de montrer qu’il est possible de séduire de façon respectueuse et de rompre ainsi le « continuum » de violence et de harcèlement ressenti par les femmes dans la rue, les transports en commun, parfois durant toute la journée. Amsterdam a parallèlement lancé cet été une grande campagne de communication contre le harcèlement de rue (« straatintimidatie »)

JPEG

Le second thème des production et consommation responsables a été abordé par le biais d’analyses comparatives, telle celle de Marielle Montginoul qui est revenue sur la différence de rapport à l’accès à l’eau selon que l’on habite à la campagne ou en ville, car les points d’eau sont aussi des lieux de sociabilité. En revanche, pour certaines cultures, notamment en Asie, l’eau appartient à tous, mais tous n’ont pas accès à l’eau potable (filtrée et transformée) car celle-ci est trop coûteuse.

Cette nuit européenne des chercheurs a permis un rapprochement manifeste et chaleureux entre les scientifiques présents et les citoyens, grâce à un débat orchestré avec brio par Marc Obéron, directeur du festival Le Temps Presse, et Marie Le Ny, photographe, auteure des portraits de femmes scientifiques exposés pendant la soirée. Cette exposition itinérante de photographies continuera son périple néerlandais dans les Alliances françaises et le Lycée van Gogh jusqu’au 8 mars, avec un retour à l’OBA, enrichie sans doute de portraits de scientifiques néerlandaises.

JPEG

Nous vous donnons rendez-vous pour une prochaine édition de la Nuit Film & Science en 2019, sur un format comparable. Imaginons ensemble notre prochaine thématique, avec sans doute des suggestions de nos jeunes ambassadeurs du Lycée français !

PDF - 183 ko
Nuit Film & Science - Discours prononcé par Philippe Lalliot, Ambassadeur de France aux Pays-Bas
(PDF - 183 ko)

Dernière modification : 09/10/2018

Haut de page