Politique Intérieure

Les Pays-Bas sont une monarchie constitutionnelle de longue tradition parlementaire. Le 30 avril 2013, la Reine Béatrix, chef d’État des Pays-Bas depuis 1980, a abdiqué en faveur de son fils, Willem-Alexander.

Les élections législatives du 15 mars 2017 ont été marquées par un éparpillement fort des voix. Le VVD, parti du Premier ministre Mark Rutte est arrivé en tête avec 21,2% des voix. Après 209 jours de négociations, un accord a été conclu le 10 octobre entre les quatre partis de la coalition : le parti libéral du Premier ministre VVD, les chrétiens démocrates du CDA, les centristes du D66, et le parti confessionnel conservateur ChristenUnie (le PVV étant exclu par l’ensemble des autres partis d’une alliance gouvernementale). Le processus de formation du nouveau gouvernement s’est achevé le 26 octobre par la prestation de serment devant le Roi. Mark Rutte demeure premier ministre. Le ministre des affaires étrangères du nouveau gouvernement de coalition, Halbe Zijlstra, a dû démissionner début février à la suite d’un scandale lié à une supposée rencontre avec le Président Poutine. Le nouveau ministre des affaires étrangères a été nommé le 7 mars 2018. Il s’agit de Stef Blok, du parti libéral VVD, et ancien ministre du logement et de la réforme de l’État du gouvernement Rutte II.

Le Parlement néerlandais se compose de deux chambres. La Première Chambre (Eerste Kamer, chambre haute ou Sénat) compte 75 membres, élus au suffrage universel indirect par les douze provinces du royaume pour quatre ans. Son rôle dans le vote de la loi est restreint par rapport à celui de la Deuxième chambre et les projets de loi lui sont transmis après approbation par cette dernière. Elle peut seulement approuver ou rejeter un texte sans y apporter d’amendement. La Deuxième Chambre (Tweede Kamer, chambre basse), principal lieu d’élaboration de la politique gouvernementale, compte 150 députés élus au suffrage universel direct à la proportionnelle intégrale sur des listes nationales pour un mandat de quatre ans. Ce mode de scrutin rend systématique la constitution de gouvernements de coalition.

Dernière modification : 07/08/2018

Haut de page