Presse néerlandaise du jeudi 10 novembre 2016

- Trouw : Et maintenant, la réconciliation.
- De Volkskrant : Le choc Trump.
- AD Haagsche Courant : L’ère Trump.
- De Telegraaf : Le vote de contestation l’emporte.
- Het Financieele Dagblad : Conquête d’une Amérique contestataire par l’outsider politique.
- NRC Handelsblad : Trump à l’Amérique : « Les oubliés de notre pays ne le seront plus », et au monde : « Nous chercherons le consensus et non l’hostilité, le partenariat au lieu du conflit ».

* * *

Elections américaines

La victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine est largement commentée par la presse. Le NRC est certain que « l’ordre politique dans le monde changera ». Il prévoit des temps durs à venir pour l’UE, les Nations Unies et l’OTAN. Pour Bas Heijne dans ce même quotidien, « Ce soir Donald Trump a marqué l’histoire, il ne faut surtout pas le nier ». Le NRC rappelle que, depuis quarante ans, les Pays-Bas ont presque toujours suivi l’orientation politique des Etats-Unis. Avec le système de coalitions aux Pays-Bas, il sera difficile pour Wilders d’accéder à la fonction de Premier ministre, mais ce soir Mark Rutte a pu apprendre qu’on ne se fait pas reconduire à la tête d’un gouvernement sur sa seule expérience politique. Dans le Telegraaf, Paul Cliteur, philosophe et juriste, n’exclut pas non plus que l’élection de Donald Trump puisse être suivie d’une victoire du PVV de Wilders. Geert Wilders, de son côté, qualifie la victoire de Trump de « printemps patriotique qui pourrait aussi bien avoir lieu aux Pays-Bas ».
L’AD voit la victoire de Donald Trump comme un « règlement de compte avec l’élite politique » et souligne que, comme le reste de l’Europe, les Pays-Bas retiennent leur souffle. Ko Colijn, de l’Institut Clingendael, observe que l’intention de Donald Trump de coopérer davantage avec la Russie, réduit les chances de mobilisation des Etats-Unis pour d’éventuelles sanctions suite à la catastrophe du vol MH17. Mais ce sont surtout les propos de Donald Trump à l’égard de l’OTAN qui inquiètent l’expert en relations internationales. Il estime que les Pays-Bas et les autres pays européens de l’OTAN ne pourront pas éviter une augmentation de leur budget défense, « plus que les partis ont projeté dans leur programme ». L’éditorialiste de Trouw prévoit une grande période d’incertitude. Il souligne l’impact que pourrait avoir cette victoire aux Pays-Bas : « depuis des années, le PVV et d’autres partis populistes se mobilisent pour les citoyens qui ne se sentent pas entendus. Si ses adversaires politiques ne trouvent pas de réponse aux questions de ces citoyens, Wilders pourrait bien gagner les élections (…) ». Le FD pour sa part, s’interroge sur l’avenir de l’Europe en cas de victoire de l’extrême droite de Marine le Pen.

A signaler

-  Nouvelles frégates : les Pays-Bas vont remplacer les navires de guerre ensemble avec la Belgique, note le Telegraaf. A la fin de ce mois, les deux ministres de la Défense signeront l’accord de coopération. (p15)

-  La presse note que des navires russes ont chassé un sous-marin néerlandais en Méditerranée. (Tg p15 ; Vk p20 ; Tr p14 ; AD p19)

-  Le Telegraaf publie un entretien avec Koen van Gerven, président du conseil d’administration de Bpost.

-  Hier, le secrétaire d’Etat Martijn van Dam a annoncé une mesure préventive de quarantaine contre le virus aviaire H5N8. (AD p19 ; Tr p17)

-  Le FD évoque les prévisions de croissance de la Commission européenne. Il constate qu’avec une croissance du PIB de 1,7% en 2016 et 2017, et de 1,8% en 2018, les Pays-Bas se trouvent dans la moyenne européenne. Il observe également que la France, bien qu’elle se dirige vers un déficit budgétaire de 2,9% dans l’année électorale 2017 – ce qui est au-dessous de la limite de 3% fixée par la Commission- aura un déficit budgétaire de 3,1% en 2018. (p7)

La France dans la presse néerlandaise

-  Dans son supplément Economie, le NRC note qu’Alstom a pu sortir du rouge grâce à la vente de trains à l’étranger.

-  Le Volkskrant retient qu’Accord Hôtels a pris une part de 30% dans le groupe allemand d’hôtels-boutiques 25hours.

PDF - 150.6 ko
(PDF - 150.6 ko)
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 10/11/2016

Haut de page