Presse néerlandaise du vendredi 20 décembre 2013

- Trouw : Après le mot ‘lebenslang’, Siert Bruins s’arrête de lire.
- De Volkskrant : Le tsar dit : libérez-le.
- AD Haagsche Courant : 77 millions de fraude dans le secteur des soins.
- De Telegraaf : Carte blanche pour KLM au Brésil.
- Het Financieele Dagblad  : Le redressement économique prend forme.
- NRC-Handelsblad : Une lutte dure autour de l’équipe nationale : Koeman refuse un rôle d’assistant.

* * *

Sommet européen :

Le Trouw note sur le sommet européen qui se déroule les 19 et 20 décembre à Bruxelles, que les Pays-Bas ne sont pas favorables aux contrats de réforme contraignants entre la Commission Européenne et les Etats membres. Le Premier ministre Mark Rutte a déclaré hier : « Je n’ai pas l’intention de signer des contrats juridiquement contraignants. L’instrument des contrats est un souhait allemand. Nous n’allons pas faire de blocage mais nous avons indiqué que ceci ne pourra jamais se faire aux dépens de notre souveraineté. » Le NRC relève que le député ChristenUnie, Gert-Jan Segers, avait obtenu à la Deuxième Chambre, une majorité pour sa motion rejetant avec fermeté les projets bruxellois visant une coordination progressive de la politique économique des Etats membres à l’aide des contrats contraignants. Selon M. Segers, il est question d’une « tactique de salami ». Le journal indique que cette motion a montré une fois de plus la division qui existe au sein de la coalition au sujet de l’Europe : le VVD a voté pour, le PvdA contre.

Immigration :

Le Volkskrant relève que le ministre des Affaires sociales et de l’Emploi, Lodewijk Asscher, a indiqué dans une lettre à la Deuxième Chambre, qu’à partir de l’année prochaine, dans 16 communes, une « déclaration de participation » sera soumise aux immigrants, au moment où ceux-ci souhaitent s’y inscrire. Cette déclaration informera les immigrés, venant de l’intérieur ou de l’extérieur de l’Union Européenne, de leurs droits et de leurs obligations dans le pays. Le texte décrit également les valeurs, les normes et les libertés que connaissent les Pays-Bas. Cette déclaration, qui a surtout une valeur symbolique, a notamment pour but de lutter contre l’exploitation des travailleurs migrants venant de l’Europe de l’Est et de favoriser leur intégration. Parmi les 16 communes qui feront partie de cette expérience figurent Amsterdam et Rotterdam, mais aussi d’autres communes accueillant des migrants de l’Europe de l’Est en grand nombre, comme Zundert, het Westland et Horst aan de Maas. La déclaration sera distribuée en deux langues : la langue du pays d’origine de l’immigré, et le néerlandais.
http://www.volkskrant.nl/vk/nl/11698/Kabinet-Rutte-II/article/detail/3565562/2013/12/20/Asscher-legt-Roemenen-participatieverklaring-voor.dhtml

Sécurité alimentaire :

Le Volkskrant évoque l’annonce faite par la ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports, Edith Schippers et la secrétaire d’Etat aux Affaires économiques, Sharon Dijksma, sur l’attribution d’un budget supplémentaire de 40 millions d’euros, durant les trois ans à venir, à l’Autorité néerlandaise de Sécurité sanitaire des aliments et des Produits de consommation (NVWA). Cet organisme, qui avait subi de fortes critiques sur son fonctionnement, pourra également compter sur la création de 160 emplois supplémentaires, dont 100 emplois fixes. [voir aussi RdP 30-09-2013]

A signaler :

- L’AD note que, cette année, le gouvernement néerlandais a participé 27 fois à des missions commerciales, ayant comme objectif d’aider 800 entreprises sur les marchés étrangers.
- Les journaux évoquent un « autocollant anti-Islam » lancé par Geert Wilders, et précisent que le gouvernement néerlandais se distancie explicitement de cette action.

La France dans la presse néerlandaise :

- Le FD évoque une tribune sur l’attractivité de la France, signée par 53 chefs de filiale des grandes entreprises étrangères, publiée dans le journal Les Echos. Selon les auteurs, « la France dispose de beaucoup de possibilités et de talent mais le pays souffre depuis longtemps d’un excès de réglementation ».

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page