Presse néerlandaise du jeudi 21 novembre 2013

- Trouw : Un moine tibétain met d’anciens dirigeants chinois dans l’embarras.
- De Volkskrant : La route la plus dangereuse des Pays-Bas.
- AD Haagsche Courant : Rotterdam éponge discrètement la dette des minimas sociaux.
- De Telegraaf : La guerre des emprunts immobiliers reprend.
- Het Financieele Dagblad : Unilever accuse son éternel rival de plagiat.
- NRC-Handelsblad : Des militants [de Greenpeace] libérés sous caution.

* * *

Libye :

L’AD note que, hier, à la Deuxième Chambre, le ministre des Affaires étrangères, Frans Timmermans, a exprimé son inquiétude sur la situation en Libye. Il considère que ce pays risque de se décomposer en un ensemble de tribus, ce qui est dangereux pour l’Europe. Selon le ministre, la Libye est sur le point de devenir un pays qui ne peut plus remplir ses obligations, avec beaucoup de criminalité et un Etat central qui a cessé de fonctionner efficacement. M. Timmermans a également évoqué les flux de réfugiés vers l’Europe suite à la situation de désordre en Libye.

PE – Strasbourg :

Les journaux rendent compte des résultats du vote au Parlement Européen concernant une résolution qui propose de lancer une procédure de révision du traité de l’Union européenne afin que le Parlement lui-même décide de la fixation de son siège et de son organisation interne [RdP 20-11-2013]. Le Trouw évoque la large majorité avec laquelle la résolution a été adoptée : 483 contre 141 voix. Le Volkskrant note que les 4 membres du PVV figurent parmi les personnes qui ont voté contre. Le journal explique qu’une révision du traité nécessite l’unanimité des pays membres, or « la France n’envisage pas de renoncer aux revenus supplémentaires générés dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration de Strasbourg ». Le député européen VVD Hans van Baalen est d’avis que la France devrait prendra en charge les coûts liés aux réunions à Strasbourg, au cas où elle bloquerait un départ du Parlement, note l’AD : « Je souhaite une Europe qui stimule le commerce et de l’emploi. Un investissement de 200 M€ par an en faveur de l’emploi dans le secteur de la restauration strasbourgeoise n’est pas exactement ce que j’ai en vue ».

Institut néerlandais :

Le Volkskrant et le Trouw rendent compte de la fermeture prochaine de l’Institut de la rue de Lille « après plus d’un demi-siècle ». Une « marche funèbre pour certains », notent les correspondants, mais, se demandent-ils, « un fonctionnaire au sein de l’ambassade des Pays-Bas ne peut-il pas tout aussi bien faire connaître la culture néerlandaise et à moindres frais ? ». L’attaché culturel de l’ambassade, Bart Hofstede, souligne que les coûts liés à l’Institut ont été la seule motivation de cette fermeture. Simultanément, il précise que « Personnellement, je pense que les instituts nationaux ne sont plus de ce temps. Cela a quelque chose de bizarre, lorsque l’on pense au caractère cosmopolite du monde culturel néerlandais. Il est préférable qu’un artiste soit porté par la communauté artistique internationale. Les bons contacts de mon prédécesseur ont permis aux Pays-Bas d’être bien représentés dans les manifestations de Marseille Capitale Européenne de la Culture 2013. C’est exactement de cette façon que nous allons continuer de travailler ». L’attaché culturel a un budget de 400.000€. Il prévoit d’opérer comme le font ses collègues en Allemagne, en Angleterre et à New-York : « Je veux convaincre des organismes français d’exposer une très grande artiste comme Irma Boom, et ainsi de lui apporter un soutien financier. Avoir son propre institut pose des problèmes de flexibilité : trop petit pour certaines manifestations, trop grand pour d’autres. Il risque en outre de devenir un point de rencontre de la communauté néerlandaise. L’important, c’est de toucher les Français ». Il note qu’il est « difficile de convaincre le secteur en France – qui est très institutionnel – que c’est une bonne méthode », conclut le VK. (Trouw Verdieping 13 ; VK- V 12-13).

A signaler :

- Le FD indique, sous le titre « Il faut continuer de réformer », que le ministre des Finances, Jeroen Dijsselbloem, a prononcé hier la « Conférence 2013 de la Maison de l’Europe » :
http://www.eurozone.europa.eu/newsroom/news/2013/11/speech-by-jeroen-dijsselbloem/
- Le Volkskrant fait état du dernier rapport de conjoncture du CBS, qui montre un retour de la confiance.
http://www.cbs.nl/nl-NL/menu/themas/dossiers/conjunctuur/publicaties/conjunctuurbericht/inhoud/verwachting/2013-11-20-m10.htm

La France dans la presse française :

- Le FD relève que « La famille Peugeot accepte des capitaux chinois ».
- Les journaux notent l’arrestation du responsable de la fusillade dans les locaux du journal de Libération.

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page