Presse néerlandaise du lundi 26 août 2013

- Trouw : Obama au pied du mur après ses menaces à la Syrie.
- De Volkskrant : Obama a avancé ses pièces trop vite sur l’échiquier.
- AD Haagsche Courant : La Syrie cède aux pressions américaines.
- De Telegraaf  : KWF inquiet pour les collectes.
- Het Financieele Dagblad : Les Pays-Bas deviennent le plus grand importateur de déchets européens.

* * *

Gaz de schiste :

L’éditorialiste du Financieele Dagblad demande que le « débat sur le gaz de schiste aux Pays-Bas s’appuie sur des faits ». Après l’annonce par RTL que « selon un rapport confidentiel », il serait « possible d’extraire du gaz de schiste sans risque », tous les médias « se sont emparés de la question ». Le Premier ministre a nuancé les informations vendredi en fin d’après-midi, expliquant que le rapport ne présenterait pas de conclusion ferme, mais un inventaire des options possibles. Il paraitra la semaine prochaine et le gouvernement n’a pas encore arrêté sa position. C’est une réaction sensée, car l’émotion qui s’est exprimée la semaine dernière montre bien la sensibilité de la question ». Le FD rappelle que le gaz de schiste peut engendrer d’importants revenus : selon les estimations, jusqu’à 125Mrds€. « Il faut également avoir conscience de la différence entre des forages d’essai et une production à grande échelle. Le gouvernement doit miser sur un accroissement des connaissances avant d’engager le débat dans la société ». Elsevier indique ce matin que le ministre de l’Economie, Henk Kamp, explique dans une lettre à la Deuxième Chambre que selon l’étude qui lui a été remise, les risques de la recherche et de l’exploitation du gaz de schiste sont gérables et qu’il est « nécessaire de procéder à des essais pour pouvoir évaluer l’impact possible du gaz de schiste sur l’économie néerlandaise ». Mais précise-t-il, les véritables forages ne pourront avoir lieu qu’après l’aval de la Commission d’évaluation des effets environnementaux. L’hebdomadaire rappelle que le congrès du PvdA a adopté en mai dernier à Leeuwarden une motion contre le gaz de schiste : « le chef de file travailliste Diederik Samsom a validé la motion, tout en indiquant que s’il est prouvé que les forages peuvent intervenir en toute sécurité, il pourrait les autoriser, après avoir soumis la question au congrès ».

Vieillissement de la population :

Le FD rend compte des conclusions du Centre pour les Etudes Stratégiques à La Haye que les Pays-Bas, la Slovénie et le Luxembourg figurent parmi les pays de l’Union européenne les plus touchés par le vieillissement. Selon les chercheurs, des problèmes économiques importants et peut-être des tensions entre les générations peuvent surgir suite au vieillissement qui pèsera lourdement sur les dépenses publiques. Si la politique ne change pas, la part du produit intérieur brut (PIB) pour financer les soins en Europe deviendra de plus en plus importante. Aux Pays-Bas, les dépenses augmenteront de 10,6% du PIB en 2010 à 17,8% en quarante ans, ont chiffré les chercheurs.

ABN-Amro :

Tous les média relèvent depuis samedi qu’à l’issue du Conseil des ministres, le gouvernement a annoncé son intention de « remettre ABN-Amro sur le marché ». Sur proposition du ministre des Finances, il a été décidé que « la mise en bourse est la meilleure option, lorsque les conditions de stabilité du secteur financier, d’intérêt du marché et de préparation au sein de l’entreprise même seront remplies ». Le gouvernement souligne que « les banques doivent contribuer au bon fonctionnement de l’économie néerlandaise ». Pour l’éditorialiste du FD, « l’Etat n’a pas vocation a gérer les banques. De ce point de vue, le gouvernement a raison de vouloir privatiser ABN-Amro. Simultanément, le ministre a conscience des tâches d’intérêt public qui incombent aux banques privées et il veille à ce qu’ABN-Amro ne puisse plus être victime de la folie du marché. (…) Les mesures de protection proposées reflètent l’importance de l’ancrage des banques aux Pays-Bas pour les entreprises néerlandaises. (…) C’est une bonne chose que le gouvernement ait pris cette décision de principe tout en gardant d’autres options ouvertes. De même que c’est une bonne chose que Dijsselbloem ne se laisse pas bousculer ».

La France dans les média néerlandais :

Le correspondant du Trouw évoque une « augmentation de volume de la voix de la France vis-à-vis d’Assad ».

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page