Presse néerlandaise du jeudi 19 février 2009

Selon le Volkskrant, qui a procédé à un "inventaire", personne ne sait comment sont attribués et dépensés les 22 milliards d’euros que l’Etat dégage chaque année pour les handicapés et les malades chroniques, en application de la loi AWBZ (frais médicaux exceptionnels).
"Aucun rapport n’est publié et il n’existe pas de données sur les patients concernés. Le manque d’informations globales sur l’utilisation du budget de l’AWBZ est d’autant plus piquant qu’une institution financée avec ces fonds après l’autre périclite par suite d’une mauvaise gestion et que nous sommes en pleine crise économique. La crise débouchera cette année sur un déficit budgétaire de 18 milliards d’euros et de presque 40 milliards l’an prochain. L’AWBZ a déjà été nommée comme possible cible de mesures d’austérité."
Le groupe de soins Philadelphia a perdu l’an dernier 24 millions d’euros en placements désastreux dans l’immobilier et un autre, Meavita, est en partie en faillite après avoir perdu 45 millions d’euros.

* * *

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "’Les talibans ne sont pas le Mal’ – Le spécialiste militaire Kilcullen à propos de l’Afghanistan" (correspondance de Washington), "Chrysler et GM pratiquement en faillite", "Sursis de paiement pour une partie de Meavita"
de Volkskrant (centre gauche) : "L’usage fait des milliards de l’AWBZ n’est pas clair", "Plasterk s’inquiète d’une possible reprise belge de PCM" (presse écrite néerlandaise)
Trouw (chrétien progressiste) : "Le gouvernement tranchera lui-même – L’opposition peut participer à la réflexion, mais n’aura guère d’influence sur le paquet de mesures contre la crise", "Les provinces investissent des millions dans la durabilité"
De Telegraaf (populaire) : "Les supporters hors-jeu – Les rencontres Ajax-Feyenoord sans public du club visiteur", "WNL Wakker Nederland – Il est grand temps pour Wakker Nederland – Devenez membre"
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Les enseignants plus souvent victimes de violences – Un élève de 15 ans envoie sa prof à l’hôpital à Roosendaal", "Feyenoord-Ajax sans public visiteur", "Economiser, réformer et investir. Mais où ?"

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Pays-Bas - Grande-Bretagne : Wilders

"Le gouvernement néerlandais ne se plaindra pas au niveau de l’UE sur la décision britannique contre Wilders", titre le Trouw (p.5). "Le ministre des Affaires étrangères Verhagen ne voit pas de raison de protester lors des réunions à Bruxelles, parce que le gouvernement britannique avait le droit de refouler Wilders au motif qu’il risquait de perturber l’ordre public. En outre, la loi britannique adoptée à cet effet n’est pas contraire aux règles européennes concernant la libre circulation des personnes."
"Cela signifie que les Pays-Bas ne protesteront pas formellement lors de la réunion, la semaine prochaine, des ministres des Affaires étrangères des pays de lUE, ou au prochain Conseil européen des chefs d’Etat et de gouvernement qui sera consacré à la crise économique. La Haye ne demandera pas non plus à Cour européenne de Justice de condamner Londres."
"Verhagen et le premier ministre Balkenende ont de nouveau fait comprendre hier, durant un débat parlementaire sur la question, qu’ils jugent l’interdiction britannique ’injustifiée’, parce que le gouvernement néerlandais est d’avis qu’il est exagéré de considérer Wilders comme une menace pour l’ordre public britannique. Selon le gouvernement, la protestation adressée à l’allié européen a été suffisamment claire. Une offensive diplomatique plus lourde, réclamée par une grande partie de la Deuxième Chambre hier, n’est pas nécessaire aux yeux de Verhagen, parce qu’elle ne changerait pas un iota à l’affaire."
"Le seul parcours de protestation contre la décision pour lequel on opte maintenant doit être initié par le leader PVV Wilders lui-même : il engage la procédure de recours prévue par la loi britannique. Le gouvernement est prêt à lui fournir un certain soutien juridique en l’occurrence, mais l’Etat ne paiera pas son avocat" (également de Volkskrant p.2, ANP, De Telegraaf p.3, AD p.8).

Crise économique

"Les Pays-Bas doivent dégager quelque 7 milliards d’euros durant les prochains mois, pour stimuler fortement l’économie en régression, en 2009 et 2010", relève le Telegraaf (p.25) en rubrique financière. "C’est ce qu’exige la Commission européenne, qui reproche au gouvernement de ne pas entrer suffisamment en action. En outre, notre pays viole l’accord conclu dans l’Union européenne qui prévoit d’injecter au moins 170 milliards d’euros dans l’économie, au total."
"’La plupart des pays de l’UE ont désormais pris leurs responsabilités et ont présenté de vigoureuses mesures de stimulation’, selon le commissaire européen Almunia (Affaires économiques), qui critique le maigre paquet de mesures, à ses yeux, que le premier ministre Balkenende a réuni jusqu’à présent."
"Alors que les Etats membres, à la fin de l’année dernière, sont convenus à Bruxelles de donner chacun de son côté une impulsion financière d’environ 1,3 pour cent de leur revenu national, les Pays-Bas sont loin d’y satisfaire. ’Jusqu’à présent, les Pays-Bas n’ont annoncé qu’un soutien de 0,2 pour cent. Un montant très limité’, écrit Almunia dans son rapport sur la situation financière et économique néerlandaise" (également Trouw p.9).

Le Volkskrant (p.9) souligne que "la Commission européenne ne traitera pas trop sévèrement les Etats membres dont le déficit budgétaire et la dette d’Etat croissent trop fortement". "’Personne ne songe à des sanctions maintenant que nous nous trouvons en plein dans une grave récession économique’, a déclaré le commissaire européen Almunia mercredi."

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Défense

"La discussion politique sur le remplacement du chasseur F-16 s’envenime", remarque le Volkskrant (pp.1 et 2). "Le secrétaire d’Etat CDA à la Défense De Vries et le partenaire de coalition PvdA se querellent à propos de la commande d’appareils d’essai du type Joint Strike Fighter (JSF), le successeur présumé du F-16, et de l’urgence d’une décision définitive d’achat."
"C’est ce qui est apparu mercredi durant le nième débat, en quelques mois, sur la ’plus grosse commande de tous les temps’ (l’expression est de la députée SP Krista van Velzen)."
"Le F-16 peut-il servir plus longtemps, de sorte que l’achat d’un autre appareil serait moins urgent que le secrétaire d’Etat ne veut le faire accroire ? Cette question est devenue d’actualité à la suite d’une soutenance de thèse de l’ancien collaborateur de la Défense Bert Kreemers. Ce dernier affirme que le F-16 ne devrait être remplacé qu’à partir de 2022, alors que De Vries veut retirer le dernier appareil de la circulation un an plus tôt. Kreemers fonde sa thèse sur le nombre d’heures de vol des F-16."
"Les députés sceptiques ou franchement opposés à l’achat du JSF saisissent sa thèse pour appuyer leurs objections" (également Trouw p.4).

* * *

AFFAIRES FRANÇAISES

L’agitation sociale en Guadeloupe est évoquée par le NRC Handelsblad (p.4) d’hier soir, le Volkskrant (p.5, synthèse de dépêches), le Trouw (p.11, brève) et l’AD (p.15).
Sur le plan culturel, on retiendra un article sur les notes posthumes de Roland Barthes (Trouw de Verdieping p.26).

* * *

A signaler :
La plupart des quotidiens accordent une large place aux commentaires critiques de l’ex-ministre PvdA Ella Vogelaar à l’adresse de son parti et du ministre Wouter Bos en particulier. Le titre de son livre, Twintig maanden knettergek (Folle à lier pendant vingt mois), fait référence à une sortie du leader PVV Geert Wilders contre la ministre, à l’été 2007 (Trouw p.5, De Telegraaf p.7, de Volkskrant p.13).

Dernière modification : 05/03/2009

Haut de page