Presse néerlandaise du jeudi 19 décembre 2013

- Trouw : Provisoirement tiré d’affaire.
- De Volkskrant : Option 1 : travailler plus longtemps ; option 2 : faire des économies.
- AD Haagsche Courant : Près de 100 supermarchés ouverts le jour de Noël.
- De Telegraaf : Quitter le Sud Soudan en catastrophe.
- Het Financieele Dagblad : $1150.000.000.000 : la réserve fédérale.
- NRC-Handelsblad : Rutte II poursuit sur une base branlante

* * *

Union bancaire :

La NOS rend compte des déclarations du ministre des Finances, Jeroen Dijsselbloem, à l’issue de la réunion des ministres des Finances européens hier à Bruxelles : « Nous allons enfin mettre en place une construction solide et progressivement de plus en plus européenne ».
La principale innovation du système, a-t-il indiqué, consiste à faire supporter aux banques les conséquences d’une faillite : si cette règle avait existé il y a quelques années, le soutien de l’Etat aux banques néerlandaises n’aurait pas été nécessaire. Le ministre ne voit pas d’objection à ce que le contrôle s’effectue dorénavant de façon centralisée à Bruxelles, il y voit même un avantage. Il préfère un contrôleur européen pour surveiller les grandes banques à un contrôleur néerlandais de taille relativement modeste. La NOS rappelle que « ces dernières années, les problèmes des banques néerlandaises ont mis le gouvernement en difficulté : ING, Amro et SNS Reaal ont notamment eu besoin d’un soutien financier ». Le Volkskrant parle sur son site de « Révolution silencieuse à Bruxelles » et note une « avancée » réalisée mercredi soir par les ministres des Finances : « La décision de déclarer la faillite d’une banque se prendra au niveau européen, dans une agence, et les coûts en seront cofinancés par un fonds de gestion européen, abondé par les banques. Les opérations de sauvetage nationales avec l’argent des contribuables, comme cela a été le cas pour ABN et SNS, appartiennent au passé ».

Accords coalition-opposition :

Le Volkskrant constate que le gouvernement peut se féliciter de terminer l’année sur trois accords (logement, retraites, transfert de compétences vers les communes) et des prévisions du CPB qui, « pour la première fois depuis longtemps, n’annoncent pas d’aggravation de la situation économique. Cela lui apporte le calme politique et économique sur la base duquel un redressement progressif pourra intervenir ». Selon ce journal, « la seule chose qui manque encore à l’opposition, ce sont des ministres dans la coalition Rutte II. Car le dernier accord, sur les retraites, est clair : c’est une équipe homogène de cinq partis qui gouverne ».

AF-KLM :

Sous le titre « La centralisation de KLM fera perdre à la région de Schiphol un grand nombre d’emplois », le Financieele Dagblad publie un article sur le projet de centralisation d’AF- KLM qui ferait déplacer 2250 emplois vers la holding AF-KLM à Paris. Le projet, rédigé et présenté récemment par le DRH d’AF-KLM Wim Kooijman, prévoit que la holding Air France-KLM comptera un nombre total de 7400 salariés. Le journal évoque « une pression montante au sein de l’organisation » et note que les syndicats ont demandé un entretien avec la direction du KLM. Dans ce contexte, « la pilule est d’autant plus dure à avaler pour la compagnie KLM que c’est elle qui rapporte de l’argent au sein de la combinaison aérienne ». Bob van der Wal de l’Association des cadres de KLM : « Je ne vois pas comment le déplacement des salariés au sein de l’organisation pourrait être une réponse à la concurrence des émirats du Golfe ». Les syndicats craignent également que le processus interne qui est en train de se mettre en place ne mène pas à une augmentation de productivité. Le FD précise que l’actuel PDG de KLM, Camiel Eurlings, a gardé ses distances depuis son arrivée dans la compagnie il y a plus de 6 mois. Swen Laarveld du Syndicat De Unie : « Son silence suscite l’inquiétude ». Des sources au sein de la compagnie laissent également entendre que pour M. Eurlings, il n’est guère possible de combiner sa fonction de membre du Comité Olympique et son travail de PDG de KLM.

A signaler :

- Le Telegraaf annonce une évacuation des Néerlandais au Soudan du Sud : « La Défense envoie aujourd’hui un KDC10 dans la capitale Djouba ». Le ministère des Affaires étrangères conseille aux ressortissants néerlandais de quitter rapidement le pays.
- La NOS relève sur son site la vente de 100 chars Leopard à la Finlande et rappelle que l’an dernier la vente de 80 chars à l’Indonésie avait été refusée par une majorité parlementaire.
http://nos.nl/artikel/588379-nederlandse-tanks-naar-finland.html

La France dans la presse néerlandaise :

- Le Trouw annonce que le Parlement a approuvé hier l’allongement de la durée de cotisation de 41,5 à 43 ans : « Il s’agit de la réforme la plus importante du gouvernement Hollande ».

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page