Presse néerlandaise du jeudi 1er décembre 2011

Trouw (chrétien progressiste) : Intervention des banques centrales.

De Volkskrant (centre gauche) : L’intervention des banques centrales fait remonter les bourses.

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : 130km/h : pour remplir les caisses de l’Etat.

De Telegraaf (populaire) : Droit de parole des parents devant le juge.

Het Financieele Dagblad : L’intervention des banques centrales nourrit la confiance des investisseurs.

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Iran

Le Telegraaf et le Volkskrant notent que le ministre néerlandais des Affaires étrangères, M. Rosenthal, « a rappelé son ambassadeur à Téhéran pour consultation afin de donner un signal de solidarité à la Grande-Bretagne. »

AFFAIRES EUROPEENNES

Zone euro

L’ensemble de la presse évoque l’intervention des banques centrales et la réaction positive des bourses. Pour l’économiste Nick Kounis de la banque ABN Amro (Volkskrant), « cette mesure ne résout pas les problèmes structurels. Nous savions déjà que les banques centrales coordonnent leurs actions. Le problème est que les politiques ne font pas de même. Actuellement, l’économie mondiale n’est pas entre les mains des banques centrales, mais entre celles des politiques ». Sous le titre « La crise de l’euro pourrait mener à une guerre », le Volkskrant se réfère aux propos d’Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères : « celui-ci estime que la crise de la dette pourrait sonner le glas de l’Union européenne, ce qui n’exclurait plus de nouvelles guerres ». Le quotidien relève que l’attribution d’un rôle plus important au FMI dans la crise de l’euro peut compter sur le soutien de la Deuxième Chambre : « Le ministre des Finances néerlandais, M. De Jager, considère que les Pays-Bas doivent verser de l’argent supplémentaire au FMI en échange de l’aide de ce dernier. Les parlementaires apprécient surtout le FMI pour ses qualités d’arbitre sévère. ‘En effet, le FMI a plus de distance [par rapport aux pays de la zone euro] et mène des négociations moins souples que la Commission européenne’, estime le travailliste Ronald Plasterk. Le ministre des Finances voit le FMI surtout comme une alternative au FESF, lequel risque de devenir un échec. La Chine, l’Inde et le Brésil n’ont pas confiance dans le FESF mais, selon M. De Jager, ces pays seraient prêts à investir dans le FMI si les pays de la zone euro le font également. Selon lui, la plupart des pays seraient d’accord ». Dans une tribune publiée par le Volkskrant, l’économiste en chef de la banque ING, Mark Cliffe, énumère tous les avantages de l’euro : « l’effritement de la zone euro serait surtout désastreux pour les entreprises néerlandaises et l’économie néerlandaise ».

ACTUALITE INTERIEURE

Téléchargement illégal

« Le gouvernement maintient l’interdiction de télécharger », annonce le Volkskrant. Le Secrétaire d’Etat à la Sécurité et la Justice, Fred Teeven, s’est heurté hier au parlement aux réticences des députés face à son projet visant à interdire le téléchargement de films, de musique ou de livres. Il a rappelé qu’il « ne peut pas rester inactif. Il y a des pressions de la Commission européenne ». M. Teeven a notamment souligné que le prélèvement d’une taxe sur les CD vierges est une mesure dépassée. La Deuxième Chambre craint qu’un internet « libre et ouvert soit menacé et que l’interdiction soit difficile à appliquer ». Le Secrétaire d’Etat « espère pouvoir convaincre la Chambre en promettant que le nom et l’adresse des personnes qui téléchargent de façon modérée ne seront pas connus. Seuls les sites qui proposent activement de grandes quantités de matériel téléchargé seront confrontés à l’interdiction. Il a rappelé qu’il lui incombait d’éviter que des films comme Nova Zembla puissent être regardés de façon illégale cinq jours après leur sortie dans les salles ».

Euthanasie

Lors d’un débat à la Deuxième Chambre entre la ministre de la Santé, Mme Schippers, et les spécialistes des différents groupes parlementaires, il est apparu « qu’une majorité de députés n’a pas d’objection à ce que l’on puisse pratiquer l’euthanasie dans certains cas très graves de démence, à condition que les précautions nécessaires aient été respectées. Les députés ont également donné le feu vert au projet de cliniques d’euthanasie proposé cette année par l’Association pour l’euthanasie volontaire (NVVE- Nederlandse Vereniging voor Vrijwillge Euthanasie). Les partis chrétiens ChristenUnie, CDA, SGP et le SP ne sont pas favorables à ces initiatives ». (Volkskrant p.10)

Défense européenne

Le Telegraaf relève que lors du débat sur le budget de la Défense, le ministre Hans Hillen « a expliqué que le tabou qui pèse sur la coopération doit tomber et qu’en période de restrictions budgétaires, il est préférable d’unir ses forces. Hillen a rendu visite à de nombreux collègues européens. C’est ainsi qu’avec les Danois et les Norvégiens, il envisage une exploitation commune du successeur du F16. Avec les Allemands, il réfléchit à l’acquisition et l’entretien en commun de sous-marins. Les équipages pourraient aussi être regroupés pour l’entraînement. Les Pays-Bas travaillent déjà de façon très étroite avec la Belgique dans le domaine de la Marine. La Chambre soutient cette nouvelle orientation. Seul le PVV craint une menace pour la souveraineté des Pays-Bas ».

Passe cannabis

Le Volkskrant relève qu’ « un mois avant la mise en place d’un passe cannabis dans le Sud des Pays-Bas, les maires et les gérants des coffeeshops ne savent toujours pas si celui-ci pourra être effectif à la date souhaitée par le ministre de la Sécurité et de la Justice, M. Opstelten, soit le 1er janvier 2012. Le ministre veut faire des coffeeshops des clubs fermés, seulement accessibles aux résidents, avec au maximum 2000 membres. Les clients étrangers ne seront plus les bienvenus. Il veut d’abord introduire le passe dans les provinces frontalières : le Limbourg, le Brabant et la Zélande. A partir du 1er janvier 2013, le passe devrait être mis en place dans tout le pays. Toutefois, les maires des communes concernées estiment qu’une telle opération ne pourrait pas être mise en œuvre aussi rapidement. Ils ont demandé un délai supplémentaire. »

CO2

Le Volkskrant relève que selon un rapport du bureau PriceWaterhouseCoopers, « Les Pays-Bas ont pratiquement les plus mauvais résultats des pays du G20 en matière de rejets de CO2. Seuls l’Arabie saoudite et le Brésil sont plus mal classés. Ces résultats sont en contradiction avec les accords passés l’an dernier à Cancun lors du sommet sur le climat. (…) Cette situation est en partie due à un héritage historique : les raffineries autour de Rotterdam, les hauts-fourneaux à Ijmuiden, l’industrie chimique. Mais d’autres pays avec le même arrière-plan historique, comme l’Allemagne, sont parvenus à faire des progrès ». Dans une lettre à la Deuxième Chambre, le secrétaire d’Etat à l’environnement, M. Astma, a assuré que les Pays-Bas rempliraient leurs objectifs, précise le Volkskrant.

AFFAIRES ECONOMIQUES

Travailleurs polonais

« L’ouvrier polonais rapporte aux Pays-Bas des milliards », titre le Financieele Dagblad : « D’une étude menée par ING, Rabobank et Tempo Team, il ressort que les ouvriers polonais rapportent 0,31% de croissance supplémentaire aux Pays-Bas, soit 1,8 Mds€, et 1,2 Mds€ en impôts. L’étude a été effectuée à la demande du Centre néerlando-polonais. Elle a été présentée hier à l’ambassadeur de la Pologne aux Pays-Bas, M. Janusz Stanczyk. Celui-ci a parlé de « justice ». Des articles sur les nuisances causées par les Polonais au chômage l’avaient fortement agacé. » Le FD précise que 150 000 Polonais habitent actuellement aux Pays-Bas. Ils constituent 80% du nombre total des travailleurs immigrants en provenance de l’Europe de l’Est et de l’Europe Centrale. L’étude démontre que ces immigrants supplantent à peine les ouvriers néerlandais : « Ces conclusions sont en contradiction flagrante avec la politique menée par le ministre des Affaires sociales, Henk Kamp. Celui-ci considère que l’accès d’ouvriers bulgares et roumains au marché du travail néerlandais signifie que ces nouveaux venus font du travail qui pourrait être fait par des chômeurs néerlandais ».

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

L’AD et le Volkskrant annoncent qu’une « Tour Eiffel verte doit attirer les touristes écologistes ».

Le Volkskrant publie un portrait de Thomas Dutronc à l’occasion de la sortie de son album « Silence on tourne, on tourne en rond ».

Le NRC encourage ses lecteurs qui aiment le cinéma français de qualité à aller voir le film « Nannerl, la sœur de Mozart ».

A SIGNALER

- Le Volkskrant note en p.15 qu’ « avec Laurent Gbagbo, la CPI a son premier gros poisson ».

- Un portrait de la ministre de l’Education, Mme Van Bijsterveld, est publié en p.5 du Volkskrant.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 01/12/2011

Haut de page