Presse néerlandaise du jeudi 2 décembre 2010

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Les hôpitaux ne doivent rien cacher
- De Volkskrant (centre gauche) : Le PvdA pose des conditions à l’aide à l’Irlande
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : L’outsider néerlandais a ses chances (football)
- De Telegraaf (populaire) : Guerre de la drogue dans le sud
- NRC-Handelsblad : Etats-Unis : L’uranium du Pakistan représente un grand danger

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Wikileaks

Le Telegraaf titre que « les Pays-Bas voulaient se débarrasser des armes nucléaires. Un document relatant une réunion ministérielle de l’OTAN les 3 et 4 décembre 2009 fait apparaître que les Pays-Bas, l’Italie et l’Allemagne voulaient déposer une demande afin que les armes nucléaires de l’OTAN soient retirées de leur territoire. La Belgique aurait été farouchement opposée à ce démantèlement unilatéral. (… ) Le ministère des affaires étrangères a refusé hier de commenter ces révélations ».

* * *

AFFAIRES EUROPEENNES

Irlande

« Le PvdA pose des conditions à l’aide à l’Irlande », titre le Volkskrant. « Le plus grand parti d’opposition cherche la confrontation avec le gouvernement. (…) Le soutien du PvdA est important pour le VVD et le CDA, puisqu’ils ne peuvent pas automatiquement compter sur celui du PVV dans ce dossier. Le porte-parole pour les questions financières du PvdA, M. Plasterk, part du principe que le ministre des Finances, M. de Jager, souhaite obtenir une large majorité à la Chambre. En réalité, il a relativement les mains libres. Au mois de mai, une importante majorité parlementaire s’est exprimée en faveur d’une participation au fonds de secours européen ».

M. Plasterk estime, dans une interview publiée par le même journal, que « De Jager ne dit pas tout sur les conséquences de l’opération de sauvetage ». « Le ministre a déclaré que la garantie néerlandaise ne coûterait rien au contribuable néerlandais. Mais une garantie peut déboucher sur un prêt et il peut se faire que l’on ne revoie jamais l’argent. Il faut en tenir compte (…) Je veux que l’on nous explique clairement ce que cela peut nous coûter. Et les secteurs où il faut déjà se serrer la ceinture – la sécurité sociale, les soins, l’enseignement et la culture - ne devront pas être encore plus affectés du fait de ces mesures de soutien » (VK19).

Travailleurs roumains et bulgares

Le ministre des Affaires sociales, M. Henk Kamp, a annoncé au Parlement son intention de maintenir « la frontière fermée pour les Roumains et les Bulgares », annonce le Telegraaf. Selon M. Kamp, « il y a tellement de problèmes avec les nouveaux Européens que la libre circulation des travailleurs pourra être envisagée au plus tôt en 2014. Il faut commencer par résoudre les problèmes actuels. 40% des personnes dans les centres d’accueil pour sans abri sont originaires des pays de l’Europe de l’Est. Ces gens sont ici pour travailler, pas pour être dans des centres d’accueil ». Le Telegraaf rappelle que l’accord de gouvernement mentionne l’année 2014, si la situation actuelle ne change pas » (Tel. 8).

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Immigration

Les journaux rendent compte du débat sur le budget de l’Immigration et de l’Asile cette semaine au Parlement.

Le NRC en retient que « les parlementaires ne posent plus d’exigences fermes pour l’immigration. Les partis gouvernementaux VVD et CDA n’ont pas défini un objectif et le PVV n’impose pas d’exigences au ministre. (…) Lors de la présentation de l’accord de gouvernement, le chef de file du PVV, Geert Wilders, évoquait une réduction de 50% de l’immigration d’allochtones non occidentaux. Le député PVV Sitze Fristma a expliqué hier que ce chiffre ne représentait pas une exigence ».

Le Trouw mentionne que « l’aide aux illégaux n’est pas punissable ». Le ministre, conformément au vœu d’une majorité des députés, a fait savoir que les personnes qui apportent leur aide pour des raisons humanitaires ne risquaient pas de poursuites. Il entend en revanche lutter contre les trafiquants d’êtres humains, les marchands de sommeil et les exploiteurs. M. Leers a également promis au SP et au PvdA de suspendre les expulsions durant la période hivernale ».

Le Volkskrant note pour sa part que ce débat a révélé « le vrai Leers. Le PVV de Geert Wilders le surveille de près. Les sceptiques du CDA, son propre parti, veilleront à ce qu’il fasse preuve de compassion. M. Leers lui-même s’est défini devant les députés comme humain, ouvert, honnête, conséquent, juste et impliqué. Le député D66 Gerard Schouw le dépeint comme un caméléon sur une corde raide, qui doit prendre des positions dures pour plaire au PVV et charitables pour plaire au CDA ».

Aide au développement

Le Trouw et le Volkskrant indiquent que le ministre de l’aide au développement, M. Ben Knapen, a annoncé mercredi à la Deuxième Chambre son intention « d’intervenir dans deux ONG - SNV et Koninklijk Instituut voor de Tropen - qui reçoivent des subventions de l’Etat mais refusent de réduire les salaires trop élevés de leurs directions ». (Tr6 et VK 9)

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Volkskrant et le Trouw publient des correspondances sur Wikileaks dans la presse française, respectivement sous le titre : « Sarkozy est brillant, mais également possédé » et « Voilà comment les Français connaissent leur Président ».
Le Volkskrant consacre un article à la photographie documentaire dans le centre « Le Bal ».

* * *

A SIGNALER :

- Une tribune du directeur du Bureau du Parlement européen à La Haye, M. van der Vaart, publiée dans le Volkskrant, où il demande que l’on explique davantage l’Europe aux citoyens. (p17)
- Un reportage dans le Volkskrant sur le « Sea Shepherd », qui entame une campagne contre la chasse à la baleine au Japon avec quelques Néerlandais à son bord (p14).
- Un reportage en Turquie, « porte d’entrée pour les immigrants illégaux », également dans le Volkskrant (p13)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 06/12/2010

Haut de page