Presse néerlandaise du jeudi 21 février 2013

Trouw : 4 maisons de retraite sur 10 devront fermer.

De Volkskrant : Remboursement des impôts ? Un nouveau truc de Berlusconi.

AD Haagsche Courant : Nouvelle réglementation pour les sièges d’enfants dans les voitures.

Het Financieele Dagblad  : Les mesures pour un premier crédit se font attendre.

NRC-Handelsblad : Carlos Slim prend le pouvoir chez KPN.

* *

DOSSIER DU JOUR

Maisons de retraite

« La décision du gouvernement de garder les personnes âgées le plus longtemps possible chez elles, entrainera la fermeture de 4 maisons de retraite sur 10 d’ici 2020 », note le Trouw à la une. Les soins que nécessitent certaines personnes âgées ont été subdivisés en 4 catégories, la catégorie 1 représentant les soins les plus légers. Depuis le 1er janvier 2013, les nouveaux cas qui nécessitent des soins 1 et 2 ne seront plus placés dans une maison de retraite. En 2014, suivront les personnes de catégorie 3 et en 2016, la catégorie 4. En contrepartie, le gouvernement permet aux maisons de retraite de demander des loyers pour leurs chambres. Les soins seront financés collectivement. Le Trouw se réfère à l’étude réalisée par le bureau Berenschot. Celui-ci estime que « les conséquences de la nouvelle politique seront pleinement visibles dans 4 ou 5 ans, la durée de séjour moyenne dans une maison de retraite ou une maison de soins. Il met en garde contre un manque de places dans 15 ou 20 ans « lorsque le nombre de personnes de plus de 80 ans qui nécessiteront des soins très intensifs aura augmenté fortement ».

AFFAIRES INTERNATIONALES

Piraterie

Le Volkskrant et le NRC rendent compte d’une étude de l’institut Clingendael sur la protection des navires de la marine marchande contre la piraterie en Somalie. Le NRC explique que la Marine néerlandaise lutte de deux façons contre la piraterie : des frégates patrouillent devant les côtes somaliennes et des fusiliers marins assurent la protection des navires. L’étude réalisée par Clingendael fait apparaître que cette solution présente le double inconvénient d’être lente et onéreuse : les équipes de protection de la Marine coûtent 5000€ par jour et il faut 10 jours pour obtenir une autorisation. Une société de protection privée revient deux fois moins cher et peut intervenir rapidement. Les Pays-Bas opposent à la demande récurrente de protection privée des armateurs le principe de monopole de la violence de l’Etat. Pour cette raison, la ministre, Mme Hennis-Plasschaert, a fait savoir par son porte-parole que « pour l’instant, elle maintient l’interdiction de protection par des sociétés privées », sans pour autant « rester fermée aux évolutions internationales ». Cette question figure à l’agenda de la Deuxième Chambre la semaine prochaine.

Mali

« Les trésors de Tombouctou sauvés à dos d’âne », titre le Volkskrant pour expliquer que « des manuscrits très anciens de la célèbre bibliothèque ont été évacués sous le nez des djihadistes grâce au soutien du Prins Claus Fonds ». Fin janvier, les extrémistes musulmans du Mali chassés par les troupes françaises avaient menacé de détruire les trésors culturels de Tombouctou. 100.000 manuscrits étaient concernés. L’opération de sauvetage a été révélée lundi lors d’une réunion de l’Unesco consacrée au plan de sauvetage du patrimoine culturel du Mali. La directrice du Prins Claus Fonds a bien voulu confier que les Maliens ont organisé eux-mêmes l’évacuation des manuscrits (ministère de la Culture et de l’Education, Institut Ahmaed Baba, organisation SAVAMA DCI), mais elle n’a pas donné d’information sur l’endroit où ils sont maintenant hébergés ni sur le budget affecté à l’opération.

ACTUALITE INTERIEURE

Intégration

Après l’annonce dans la presse hier du projet de « Contrat de participation » du ministre des Affaires sociales M. Asscher, la presse se fait l’écho des critiques exprimées par des juristes et des associations d’immigrés contre une initiative « contraire à la législation européenne sur la libre circulation des biens et des personnes » et « jugée insultante par les minorités aux Pays-Bas ». Dans son billet quotidien à la une du Volkskrant, l’écrivain Arnon Grunberg ironise sur la nécessité évoquée par le ministre d’ « approfondir la connaissance du pays où se situe votre avenir et celui de vos enfants. Et quelles sont exactement les ‘valeurs néerlandaises’ dont parle Lodewijk Asscher ? Les Néerlandais, comme les Américains, sont des capitalistes. Aux Etats-Unis, on peut le dire, pas aux Pays-Bas. La vertu cardinale néerlandaise est une sorte d’hypocrisie rampante et le ministre est l’épouvantail national chargé de chasser les immigrants de notre pays ».

AFFAIRES ECONOMIQUES

Inoccupation des bureaux

« Presque 16% des bureaux étaient vides fin 2012 », relève le Financieele Dagblad. Il s’agit de la plus grande inoccupation enregistrée en un an. Le FD cite les chiffres de l’association néerlandaise des agents immobiliers (NVM). En 2011, environ 14,5% des bureaux étaient inoccupés. L’augmentation en 2012 est notamment due au fait que l’Etat et les entreprises utilisent moins de mètres carrés en vue de réaliser des économies.

Capgemini

Le Volkskrant retient l’intention de la direction de Capgemini de baisser de 20% les salaires de ses employés les plus chers : « Le personnel du secteur des technologies de l’informatique et de la communication (tic) n’a pas l’habitude de se mobiliser mais la réduction salariale prévue par Capgemini a amené ces salariés à se rendre en masse à une réunion syndicale : une véritable révolution ! » 450 salariés sur les 5000 au total seraient concernés.

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

- Le Volkskrant annonce que « la France retire ses militaires du Mali dans quelques semaines.
- L’AD et le FD évoquent la lettre du PDG du groupe américain Titan au ministre du redressement productif Arnaud Montebourg et la « réaction furieuse » de celui-ci.


Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

[Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL. - consultez notre site internet http://www.ambafrance-nl.org. [

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page