Presse néerlandaise du jeudi 24 novembre 2016

Trouw  : Tous les jours, les hôpitaux signalent une fuite de données.
De Volkskrant : Wilders sera-t-il sanctionné ?
AD Haagsche Courant : [Wilders] Il est venu pour le dernier mot et un avertissement.
De Telegraaf : L’extrémisme s’infiltre.
Het Financieele Dagblad : Le magnat de l’immobilier Stroink est poursuivi dans une affaire de corruption.
Het NRC Handelsblad : Les programmes de télévision RTL qui proposent leur aide aux candidats, les induisent souvent en erreur.

* * *

Procès de Geert Wilders

La parution de Geert Wilders au dernier jour de son procès fait les gros titres du Volkskrant et de l’AD.
Accusé de racisme pour ses propos : « moins de Marocains aux Pays-Bas », le chef de file du parti PVV a voulu marqué son désaccord, avec ce qu’il a qualifié de « procès politique », par son absence tout au long du procès, qui, pour des raisons de sécurité, s’est déroulé au tribunal de Schiphol hautement sécurisé. Hier toutefois, Geert Wilders a pris la parole « non pas pendant quelques minutes, mais pour un long discours plein d’émotion, de passion et de messages politiques » note l’AD. « Un grand discours électoral » constate le Volkskrant, qui précise que 6.300 plaintes avaient été déposées contre Wilders suite à ses propos. Le Ministère public a demandé une amende de 5.000 euros. Dans une analyse, le Telegraaf observe qu’en cas de condamnation, ce procès pourrait jeter un ombre sur la campagne pour les élections législatives du 15 mars 2017. Il précise que le tribunal doit rendre sa décision le 9 décembre 2016.

Mosquée Arrayan / radicalisme

Le Telegraaf évoque en Une la radicalisation de deux membres de la direction de la mosquée Arrayan à Amsterdam. Il note qu’un de ses membres est depuis longtemps connu des services de police. Il y a douze ans, il faisait partie du « Hofstadgroep », un groupe d’islamistes radicalisés dont faisait également partie Mohammed B, qui, en 2004, a assassiné Theo van Gogh. Le « Hofstadgroep » a depuis été démantelé et jugé. Le député PvdA, Ahmed Marcouch, connaît la mosquée. Il explique que les mosquées sont toujours à la recherche d’argent. Accepter une aide financière d’un Etat du Golfe est tentant, mais cet Etat pose aussi ses conditions. La nouvelle direction pourrait être un signe avant-coureur d’une telle influence. Elle a pris ses fonctions l’année dernière et a intensifié les efforts pour rassembler les millions d’euros nécessaires pour une nouvelle mosquée d’environ 800 m2, avec une pièce de prière à part pour les hommes et les femmes, sept classes pour enseigner le Coran, un magasin et un mortuaire. Le Telegraaf observe qu’aujourd’hui la Deuxième Chambre discute de la politique anti-terroriste. Elle demande surtout une meilleure mise en œuvre de la politique actuelle. (p1, 6-7)

A signaler

-  Le Volkskrant consacre un article au succès de la mission commerciale [du gouvernement néerlandais] en Indonésie. 38 entreprises ont signé des contrats ou d’accords de coopération pour un montant total de 100 millions d’euros. (p20-21)
-  La Deuxième Chambre soutient une proposition du ministre Ronald Plasterk qui prévoit une interdiction du port du voile intégral à l’école, dans les transports publics et dans les institutions publiques. La sanction maximale sera de 410 euros. Selon le ministre, la liberté de religion n’est pas mise en danger. Pour les partis D66, Denk et GroenLinks, il s’agit de politique symbolique : seulement quelques centaines de femmes aux Pays-Bas portent une burqa ou un niqab. Le Volkskrant relève que le Conseil d’Etat avait émis un avis négatif. (p8)
-  Le FD note que l’OCDE, dans son rapport semestriel « Health at a glance : Europe », réserve une bonne place pour les Pays-Bas en matière de soins de santé, en termes de qualité et d’accessibilité notamment. Le système de « maisons médicales », qui permettent des consultations d’urgence en dehors des heures de bureau, est cité en exemple pour réduire les visites inutiles à l’hôpital. En revanche, l’OCDE évoque le côté onéreux du système : 10,9% du PIB contre 9,9% en moyenne en Europe. (p2)
-  Ecart de salaire homme / femme : Selon les chiffres du Bureau central de statistiques (CBS) les jeunes femmes de moins de trente ans rattrapent les hommes du même âge. Elles gagnent en moyenne plus. Dans les catégories d’âge supérieures, les femmes continuent à gagner (nettement) moins que les hommes, note le Volkskrant. Dans le service public notamment, les écarts entre les salaires ont bien diminué. En 2008, l’écart était en moyenne de 16% en faveur des hommes, contre 10% en 2014. Dans le secteur privé, l’écart entre le salaire des hommes et des femmes a été réduit de 22% en 2008 à 20% en 2014. (Vk p8-9 ; FD p5)

La France dans la presse néerlandaise

-  Le FD publie un portrait de François Fillon. (p12)

PDF - 180.5 ko
(PDF - 180.5 ko)
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 25/11/2016

Haut de page