Presse néerlandaise du jeudi 26 septembre 2013

- Trouw : L’opposition supplie le gouvernement de faire des concessions.
- De Volkskrant : Frictions lors du débat budgétaire.
- AD Haagsche Courant : Et le vainqueur est …...
- De Telegraaf : Rutte doit recoller les morceaux.
- Het Financieele Dagblad : Faillite d’Oad : un coup dur pour les voyagistes.
- NRC-Handelsblad : PvdA et VVD en désaccord sur l’introduction accélérée de la réforme du droit de licenciement.

* * *

Débat budgétaire :

Tous les médias rendent compte du premier jour du débat budgétaire, réservé aux interventions des présidents de groupes parlementaires. Concernant les partis de la coalition gouvernementale , les journaux notent que le chef de file du PvdA, Diederik Samsom, était « sur la défensive » (Volkskrant) et refusait de « laisser la tempête imposer un changement de cap » (Telegraaf) tandis que son homologue libéral, Halbe Zijlstra, s’est montré « jovial et précis »tout en restant ferme sur la rigueur budgétaire. Dans l’opposition, les partis du centre CDA et D66 se sont efforcés de convaincre leurs collègues de la majorité d’accepter leurs propositions en matière de fiscalité et de réforme du droit de licenciement et de la durée du chômage. Les partis situés aux extrêmes droite et gauche de l’éventail politique, PVV et SP, ainsi que le PvdD, ont apporté leur soutien à une motion de défiance contre le gouvernement déposée par Geert Wilders dès l’ouverture des débats, se plaçant ainsi, selon les commentateurs politiques, d’emblée « hors-jeu ». Pour l’éditorialiste du Volkskrant, « il est inquiétant qu’un cinquième de la Chambre adopte ce type de position nihiliste. Au moment où se présente une chance historique d’exercer une influence réelle sur la politique du gouvernement, Wilders, Roemer et Thieme ont fait un bras d’honneur au reste de la Chambre ».

Médias sociaux :

Le Volkskrant publie un article sur l’emploi des médias sociaux par le ministère des Affaires étrangères. Dans une tentative de moderniser la diplomatie néerlandaise, le ministre des Affaires étrangères Frans Timmermans incite ses diplomates à utiliser les médias sociaux pour informer le public sur leurs activités. Le Volkskrant cite l’exemple de l’Ambassadeur des Pays-Bas au Kenya, M. Joost Reintjes, qui, à l’aide de son compte Twitter, a pu renseigner en temps réel les Néerlandais sur la fusillade au centre commercial de Nairobi. A l’heure actuelle, 96 hauts diplomates et services diplomatiques sont actifs sur Twitter. Ceux-ci sont suivis par 62000 abonnés. Le ministère est représenté par 104 comptes Facebook, appartenant aux postes diplomatiques situés dans 76 pays et représentant une communauté de 168000 amis. Le spécialiste en matière de médias sociaux du ministère, Paul Frank, explique : « on ne peut plus ignorer qu’internet est devenu un outil important pour des diplomates afin de se construire un réseau ». Hier, le ministère a ouvert un nouveau site web sur lequel figurent les liens vers les diplomates et services diplomatiques actifs dans les médias sociaux.
http://www.socialemediagidsbz.nl/

JSF :

Le Volkskrant évoque les résultats d’une étude sur le JSF, réalisée par l’inspecteur-général du Pentagone, dont un résumé a pu être consulté avant sa publication par le bureau de presse Bloomberg. Cet inspecteur parlerait d’un « manque d’attention pour la qualité du design et la production du JSF ». Le rapport, qui sera peut-être publié lundi prochain, regrouperait « des centaines de défauts et de mesures nécessaires pour améliorer l’avion de combat high-tech ». Il serait également question d’une « gestion inefficace du dossier » par le Pentagone. L’inspecteur-général conseillerait au gouvernement américain de munir les contrats JSF d’une « clause de sauvegarde sur la qualité » permettant d’échapper à un paiement en cas de dysfonctionnement. Le Volkskrant rappelle la position du groupe parlementaire PvdA suite à la décision du gouvernement sur l’achat de 37 appareils. Les travaillistes demandent des garanties sur le non-dépassement du budget prévu et sur la quantité d’appareils, qui doit être suffisante pour participer à des missions internationales.

La France dans la presse néerlandaise :

- Le Volkskrant et le Telegraaf relèvent que le ministre de l’Intérieur Manuel Valls « est contre l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à Schengen », tant qu’il n’’y a « pas de solution à l’immigration des Roms en France » et rappellent que « les Pays-Bas s’opposent également à l’élargissement de Schengen ».
- Le Volkskrant rend compte de l’enquête sur les vins français publiée par « Que Choisir ? ».
Le correspondant de ce journal consacre un long reportage à un médecin néerlandais qui exerce son métier en Bourgogne et explique pourquoi de nombreux praticiens néerlandais ont choisi de s’installer en France.
- Le Telegraaf retient de la présentation du budget que celui-ci « sera douloureux pour les familles ».

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page