Presse néerlandaise du jeudi 28 novembre 2013

- Trouw : 100km/h sur l’autoroute A10 : un risque pour la santé.
- De Volkskrant : Norbert ne va pas pavoiser.
- AD Haagsche Courant : La cigarette électronique est très dangereuse.
- De Telegraaf  : BITTE, pas de vignette autoroute.
- Het Financieele Dagblad : Le pari de l’Allemagne.
- NRC-Handelsblad : la modestie allemande a disparu.

* * *

Coalition allemande

Tous les média évoquent la présentation de la nouvelle coalition gouvernementale allemande. Le NRC privilégie le volet international, notant que si « la coalition est divisée sur les questions intérieures, en revanche, CDU et SPD sont d’accord pour faire jouer à l’Allemagne un rôle de premier plan sur la scène internationale ». Il note que « l’importance attachée à la langue allemande - qui doit être traitée de la même façon que les autres langues de travail que sont l’anglais et le français – est plus que symbolique de la façon dont l’Allemagne veut marquer le destin de l’Europe. (…) Les Néerlandais n’ont pas à se faire d’illusion sur l’intérêt bienveillant de leur voisin oriental. Les mots Pays-Bas, Hollande, Amsterdam, La Haye ou Rutte n’apparaissent nulle part. Au plan international l’Allemagne ne joue pas dans la même cour : les Etats-Unis, la Russie et la Chine sont les interlocuteurs de la Chancellerie d’Angela Merkel ». Le Financieele Dagblad arecueilli l’avis de spécialistes de l’économie, selon lesquels « la nouvelle coalition n’est pas suffisamment tournée vers l’avenir : elle revient sur des réformes importantes du marché du travail, alors que sa libéralisation avait permis une forte croissance ces dernières années ». Le Volkskrant s’intéresse plus particulièrement à l’influence du SPD sur le programme de gouvernement et prédit que notamment la situation des retraités pauvres ne changera guère : « Le SPD claironne que la protection sociale sera meilleure. Comme souvent, le diable se cache dans les détails. Le salaire minimum sera mis en place progressivement et la norme horaire de 8.50€ n’existera qu’en 2017 : d’ici là, ce montant n’aura plus autant de valeur ». Le Trouw et l’AD passent en revue les « Clefs du succès allemand ». Le Telegraaf, s’il relève rapidement le commentaire de la députée PvdA Marit Maij - qui se réjouit du maintien d’une « Allemagne saine et stable, une bonne chose pour les Pays-Bas » – consacre en revanche une large place au projet de vignette autoroutière qui représenterait un alourdissement des charges important pour les frontaliers néerlandais qui travaillent en Allemagne.

Budget du ministère de l’Intérieur et des Relations au sein du Royaume

Le Volkskrant retient qu’hier au Parlement, lors du débat sur le budget du ministère de M. Plasterk, le député VVD André Bosman a demandé la création d’un passeport spécial pour les habitants de Curaçao, Aruba et Sint-Maarten. Ces trois entités du Royaume ont leur propre drapeau et leur hymne ; leur passeport « devrait faire apparaître de quelle partie du Royaume leur détenteur est originaire ». Selon le Volkskrant, le libéral « ne cherchait pas à leur faire une faveur : un tel passeport permettait aux fonctionnaires municipaux néerlandais de voir s’ils doivent imposer des exigences de ressources supplémentaires à de de nouveaux habitants originaires des Caraïbes. Il a du mal à accepter que ces trois territoires imposent ce type d’exigences aux Néerlandais qui veulent s’y installer ». Le député PvdA Roelof van Laar a accusé son collègue de proposer des mesures discriminatoires. Le député ChristenUnie Gert-Jan Segers a demandé la création d’un siège supplémentaire à la Deuxième Chambre pour permettre aux habitants des communes de Bonaire, Saba et Saint-Eustache d’être représentés au Parlement : « il a avancé l’exemple de la France, où les territoires d’outre-mer sont représentés à l’Assemblée Nationale à Paris ».

Syndicats

Le Telegraaf Financier (FT) indique que la FNV organise une grande manifestation samedi 30 novembre à Utrecht. Son commentateur, Martin Visser, note avec ironie que le président de la FNV, Ton Heerts, « ne manque pas une occasion de protester contre toutes les mesures d’austérité. Dommage qu’il n’ait pas profité des négociations sur l’Accord social au printemps pour les prévenir. (…) Il n’y a pas de conflit avec le gouvernement ni avec Mark Rutte, on va manifester pour manifester ».


La France dans les média néerlandais :

Le Volkskrant et l’AD notent que le patron de Peugeot va « renoncer à une retraite dorée ».

L’AD présente l’exposition de sculptures de Charles Despiau au musée Beelden aan Zee à Scheveningen.

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous surwww.twitter.com/FranceinNL.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page