Presse néerlandaise du jeudi 28 décembre 2006

Les Néerlandais, au Nouvel An, vont faire sauter des engins pyrotechniques d’une valeur globale d’au moins soixante-dix millions d’euros, soit quinze millions de plus que l’an dernier, selon le conseil du commerce de détail RND. Cette hausse est notamment due à l’assouplissement de la réglementation européenne, qui rend les articles pyrotechniques légaux plus spectaculaires et donc plus populaires.
"Les commandes en ligne ont triplé", selon un collaborateur du RND, et certains produits ne sont déjà plus disponibles. "Beaucoup de magasins ont désormais un site Internet sur lequel les consommateurs peuvent voir et commander les articles proposés."
La vente légale commence aujourd’hui aux Pays-Bas.

NRC Handelsblad (libéral) d’hier soir : "L’Ethiopie envahit la Somalie voisine - Avancée vers la capitale, Mogadiscio", "La Russie et la Biélorussie se querellent à propos du prix du gaz", "La peine de mort pour Saddam est définitive"

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Les articles pyrotechniques lourds sont populaires", "Quatre champions évoquent leur année de gloire"
De Telegraaf (populaire) : "Les citoyens veulent faire du sauvetage eux-mêmes - La défaillance des autorités lors des catastrophes cause une ruée sur les cours de secourisme", "Dépense record pour les pétards : 70 millions d’euros", "Les Néerlandais pensent que Máxima aura un fils"
de Volkskrant (centre gauche) : "Moins de salaire à l’approche de la retraite - Les organisations patronales donnent des instructions confidentielles à leurs négociateurs pour les conventions collectives", "La Syrie se sent forte et assurée" (correspondance de Damas)
Trouw (chrétien progressiste) : "Forte croissance du secteur de la surveillance - Une branche à peine contrôlée qui sera plus grande que la police, dans deux ans", "Sévères mesures de sécurité pour le pèlerinage à La Mecque", "Un satellite européen va chercher des planètes hors du système solaire"

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Exportations d’armes

"Le négoce d’armes néerlandais fait florès", relève le Volkskrant (p.9) en rubrique économique. "En 2005, le ministère des Affaires économiques a accordé des autorisations d’exporter d’une valeur de 1,2 milliard d’euros pour des armes et du matériel militaire néerlandais. Pour la première fois dans l’histoire récente, les Pays-Bas figurent parmi les cinq premiers pays exportateurs d’armes - loin derrière les Etats-Unis, la France et la Russie, mais avant des producteurs connus comme Israël et la Grande-Bretagne."
"Les Pays-Bas exportent beaucoup vers d’autres pays de l’OTAN, comme les Etats-Unis, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. En 2005, d’autres pays comme par exemple le Chili (296 millions d’euros), l’Egypte (40 millions) et la Roumanie (24 millions) ont été des clients enthousiastes de l’industrie néerlandaise des armements, ainsi qu’il ressort d’une enquête de la Campagne contre le commerce d’armements."
"Les exportations consistent notamment en équipements de défense de haute technicité, navires, systèmes de simulation et composants de véhicules blindés construits ailleurs, hélicoptères et avions de combat. Les principaux exportateurs sont le ministère de la Défense, qui vend du matériel surnuméraire, et des entreprises comme Thales, Stork Aerospace et la chaîne navale Damen - propriétaire des chantiers De Schelde."
"Le nombre record d’autorisations de 2005 sera certainement dépassé sur l’ensemble de l’année 2006. L’industrie néerlandaise des armements a enregistré cette année quelques grandes commandes en provenance du Chili et de l’Indonésie, notamment."
"Selon le chercheur Martin Broek, qui milite depuis les années quatre-vingt-dix en faveur de plus de transparence concernant les exportations d’armements, la Campagne contre le commerce d’armements a joué un grand rôle dans la publication des autorisations d’exporter. ’A un moment donné, nous en savions plus que les parlementaires. Cela a entraîné des pressions de la Chambre, de sorte que le ministère publie maintenant la liste des pays auxquels les Pays-Bas fournissent des armements’. Il n’y a pas toujours de quoi se réjouir, dit Broek. ’Nous exportons aussi vers des pays qui ne respectent pas tellement les droits de l’homme, ou qui n’ont absolument pas besoin d’armements coûteux’."

Musées

"Les musées néerlandais bouclent l’année 2006 avec des nombres de visites supérieurs à ceux de 2005", rapporte le Trouw (p.4). "Le Rijksmuseum d’Amsterdam a battu tous les records avec 1,8 million d’amateurs d’art, qui ont surtout été attirés par l’année Rembrandt. L’aile Philips, la seule qui est ouverte durant les travaux de transformation, a compté 1,1 million de visiteurs, 25 pour cent de plus qu’en 2005."
"Le Musée national du Palais het Loo, à Apeldoorn, a vu le nombre de visiteurs croître de 30 000, pour atteindre 350 000. Ce musée attribue cette croissance à l’intérêt manifesté pour la Maison Royale."
"Les musées de La Haye n’ont pas eu à se plaindre non plus en 2006. Les différents établissements d’art, dont le Gemeentemuseum, le Fotomuseum Den Haag et Escher in het Paleis, ont accueilli ensemble 368 173 personnes, contre 310 424 en 2005" (également de Volkskrant p.17).

Circulation routière

"Le mauvais temps et un trafic intense ont presque fait doubler le nombre de grands bouchons durant l’heure de pointe du soir, pendant l’année écoulée", note le Telegraaf à la une. "C’est ce que conclut le touring club ANWB, sur la base d’informations routières du ministère des Transports, de son propre service de dépannage et de ce qu’on appelle les road guards, un groupe permanent d’automobilistes qui informent l’ANWB des bouchons qui se forment."
"’Il y a eu dix soirs totalisant plus de 350 kilomètres de bouchons et souvent les conditions météorologiques étaient mauvaises’, déclare le porte-parole de l’ANWB, Arnoud Broekhuis. ’Durant une forte averse ou chute de neige, les automobilistes accroissent leur écart, de sorte que la capacité routière diminue. Et la vitesse diminue encore plus que durant une pointe normale’" (également de Volkskrant p.3, Trouw p.7).

L’éditorialiste du Telegraaf remarque que "le gouvernement actuel n’a pas réussi à améliorer la situation des automobilistes". "L’infarctus routier dont souffrent les Pays-Bas est désormais complet. Il reste à voir si la taxe kilométrique, dont l’introduction est prévue en 2011, y changera quelque chose." "La réalité, c’est que notre pays a commencé beaucoup trop tard à moderniser son réseau routier. Quand on construit des villes comme Almere sans mettre en place des infrastructures convenables, on est responsable de la pagaille sur les routes. C’est pourquoi il n’y a qu’une issue : c’est d’étendre - en tenant compte de l’environnement - le réseau routier existant."

AFFAIRES FRANÇAISES

Le Volkskrant (pp.1 et 17) et le Trouw (p.9) annoncent le décès à 88 ans du parolier Pierre Delanoë, l’homme aux 500 "tubes".

Dans son cahier de Verdieping, le Trouw commémore par ailleurs le philosophe Pierre Bayle, mort le 28 décembre 1706 en exil aux Pays-Bas.

Dernière modification : 28/12/2006

Haut de page