Presse néerlandaise du jeudi 6 août 2009

Le nombre de petits entrepreneurs indépendants qui connaissent des difficultés financières à cause de la crise a fortement augmenté depuis le début de l’année, selon le quotidien de Volkskrant, qui a demandé des chiffres aux "guichets des indépendants" des services sociaux d’un certain nombre de communes. "Heerlen, Middelburg, Tilburg, Arnhem, Nimègue, Utrecht, Amsterdam : toutes rapportent une très forte hausse des demandes d’assistance sociale – notamment de la part de gens travaillant en free-lance."
Les données fournies par les communes ne sont que le "sommet de l’iceberg", selon le journal, car le règlement BBZ, qui permet de profiter d’une aide sociale temporaire, est encore très peu connu, selon les communes.

* * *

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "Premier décès lié au virus de la grippe aux Pays-Bas", "Les patients ayant la langue bien pendue vont exiger la priorité chez les médecins", "Clinton arrive à faire libérer les journalistes en Corée du Nord"
de Volkskrant (centre gauche) : "Les indépendants recourent en masse à l’assistance sociale – Les grandes communes signalent toutes un doublement du nombre de demandes de soutien financier", "Les Russes russifient l’Ossétie du Sud" (correspondance de Tskhinvali), "La Cour européenne exige une meilleure protection contre les crimes d’honneur"
Trouw (chrétien progressiste) : "L’Océan Atlantique est plein de plastique", "En cas de danger l’orang-outang rend sa voix plus grave"
De Telegraaf (populaire) : "Nouvelle gaffe avec les avis de redressement fiscal – Le fisc réclame à tort des milliers d’euros", "De retour sains et saufs" (journalistes américains)
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Les nouveaux parents livrés à eux-mêmes – Défaillance de l’extension des structures de soins postnatals", "Le prolongement des vacances scolaires peut ralentir la progression de la grippe"

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Grande-Bretagne - Pays-Bas : jeux de hasard

"Le gouvernement anglais est furieux à cause de la politique des jeux de hasard des autorités néerlandaises", affirme le Telegraaf (p.7). "Les Britanniques veulent se concerter le plus rapidement possible avec le ministre néerlandais de la Justice pour parler du boycott des sites anglais de jeux de hasard."
"Dans une lettre dont nous sommes entrés en possession, le ministre britannique du Commerce, Lord Davies of Abersoch, demande à son homologue Maria van der Hoeven (Affaires économiques) de remédier à la situation au sein du gouvernement néerlandais. Abersoch estime que les banques britanniques encourent des frais inutiles, parce que depuis quelques mois elles doivent refuser activement les joueurs néerlandais. ’Vous conviendrez avec moi que ce n’est vraiment pas le moment de créer de tels problèmes pour les banques’, dit la lettre sur un ton venimeux."
"Les Anglais trouvent aussi contradictoire qu’un pays comme les Pays-Bas, connu pour être partisan de frontières ouvertes, impose brusquement tant de restrictions aux offreurs de jeux de hasard en ligne d’autres pays d’Europe. Hirsch Ballin a appelé les banques néerlandaises à rompre avec ces offreurs."
"Les Anglais estiment par ailleurs qu’il est plutôt illogique d’interdire aux Néerlandais de jouer par le biais de sites anglais, par exemple s’agissant de compétitions sportives, mais aussi de poker. Cela peut en effet les pousser dans les bras de sites Internet non européens, qui ne tombent sous aucun contrôle des Etats membres de l’Union. Ce qui aurait aussi un effet négatif sur la protection des consommateurs."
"Pour finir, la lettre sollicite un entretien entre des délégués du ministère britannique du Sport et de la Culture, les entreprises britanniques de jeux de hasard et le ministère néerlandais de la Justice."
"Le ministère des Affaires économiques n’a pas encore pu réagir, hier, aux questions de notre journal sur cette lettre."

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Vacances

"Le secrétaire d’Etat Heemskerk (Affaires économiques), qui a appelé au début de l’année les Néerlandais à prendre leurs vacances dans leur propre pays, pour stimuler l’économie intérieure, donne de nouveau le bon exemple", écrit l’AD (p.2). "Heemskerk, après avoir passé ses vacances de printemps sur Terschelling, réside maintenant avec sa famille dans un bungalow de vacances dans les bois près de Breda."
"Selon ses propres dires, il l’a loué et payé lui-même. ’Ce n’est pas trop cher et on est tout à fait libre ici’, a déclaré le responsable PvdA à un reporter d’Omroep Brabant qui était venu prendre le café chez lui."
M. Heemskerk est satisfait d’apprendre que "beaucoup plus de Néerlandais passent cette année leurs vacances dans leur propre pays", comme l’a constaté le Nederlands Bureau voor Tourisme.

On notera dans ce contexte que les prix d’entrée des parcs d’attraction, jardins zoologiques, théâtres et musées ont considérablement augmenté depuis un an et demi. Ainsi, le Musée en plein air d’Arnhem demande 14,00 euros, Madurodam, à La Haye, coûte 14,50 euros par personne de plus de onze ans et le parc d’attractions Walibi World, à Biddinghuizen, 28,50 euros. Selon le Centraal Bureau voor de Statistiek (CBS), le tarif des musées et zoos, surtout, a augmenté de 10 pour cent, alors que l’inflation durant la période considérée n’a atteint "que" 4 pour cent (Het Financieele Dagblad p.3, De Telegraaf p.7).

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le NRC Handelsblad (p.13) d’hier soir et le Financieele Dagblad (p.5) suivent factuellement la question du remboursement à "Bruxelles" de centaines de millions d’euros d’aides publiques.

Dernière modification : 20/08/2009

Haut de page