Presse néerlandaise du jeudi 8 juillet 2010

« Les bonnes œuvres ne sont pas immunisées contre la crise », remarque le Volkskrant à la une. « Après cinq années grasses, la recette totale des collectes des vingt plus grandes associations a légèrement baissé durant l’année de crise 2009. Les dons sont descendus à 621 millions d’euros en 2009, une baisse de 2 millions. KWF Kankerbestrijding [lutte contre le cancer] reste de loin la plus grande bonne œuvre des Pays-Bas. »

« C’est ce qui ressort de l’enquête annuelle du Volkskrant sur le résultat des collectes pour une bonne cause. Douze institutions philanthropiques ont vu leurs dons baisser. » « Ce sont surtout les recettes émanant de successions et de patronages qui ont fortement baissé l’an dernier. »

NRCHandelsblad (libéral) d’hier soir : « Un football allemand inhabituel doit mener à la victoire » (correspondance de Berlin), « L’Espagne enfin en finale ? » (correspondance de Malaga), « Jan Blokker, érudit et toujours combatif » (décès du chroniqueur à Amsterdam)

de Volkskrant (centre gauche) : « La crise affecte aussi les bonnes œuvres », « Une tête décisive : l’Espagne se place en finale », « France : enquête sur la campagne électorale de Sarkozy »

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : « Olé les Orange – Ruée sur les dernières cartes d’entrée pour la finale– Qui va revenir avec la Coupe du monde ? Sneijder ou Villa ? »

De Telegraaf (populaire) : « Tiens-toi bien, l’Espagne ! – Les Allemands renvoyés chez eux », « Retour de vacances anticipé » (pour le match de dimanche)

* * *

ACTUALITÉ INTERNATIONALE

Pays-Bas – Srebrenica

« En décidant de porter plainte contre la direction du Dutchbat III pour génocide et crimes de guerre, les proches parents de quelques victimes prolongeront probablement de plusieurs années les séquelles de ‘Srebrenica’ », estime le Trouw (p.6) dans une analyse. « Il y a peu de chances que cette procédure ait plus de succès que les procès antérieurs. »

« Les militaires du Dutchbat III étaient placés sous le commandement des Nations Unies et celles-ci ne sont pas responsables. Le tribunal [de La Haye] avait en effet jugé que l’ONU, durant l’exécution de missions militaires, est ‘absolument inviolable’. Ce jugement a été confirmé en appel depuis. Les ‘Mères de Srebrenica’ se sont pourvues en cassation. Elles demandent à la Cour de soumettre la question à la Cour européenne de Justice. »

« Le résultat d’années de procédure est très maigre pour l’instant, mais comme l’a dit l’ancien interprète du Dutchbat Hasan Nuhanovic : ‘Le cauchemar continue’. »

« Certes, la Cour d’appel de La Haye a établi que les missions sous pavillon de l’OTAN bénéficient de l’immunité juridique – sinon les Etats membres ne fourniraient plus de militaires – mais les parents des victimes ne se découragent pas », commente l’éditorialiste du NRCHandelsblad d’hier soir. « Ils ont demandé à la Cour de Cassation de soumettre cet arrêt à Cour européenne de Justice. Du point de vue juridique, le dossier Srebrenica n’est donc pas encore clos. Lors des 20e et 25e anniversaires de la chute de l’enclave il y aura probablement toujours des procédures contre l’Etat. Les Pays-Bas le devront en grande partie à leur poltronnerie. »


ACTUALITÉ INTÉRIEURE

Mondial de football

« Le onze néerlandais, pour la troisième fois dans l’histoire, atteint la finale du Mondial », souligne le Volkskrant, qui consacre ses quatre premières pages intérieures directement au football, sans compter les reportages en rubrique sportive. « Cette fois-ci les Orange méritent la Coupe du monde. »

« Les Pays-Bas ont établi un nouveau record d’indice d’écoute mardi : la demi-finale contre l’Uruguay a été suivie par 12,3 millions de Néerlandais. »

Le journal note par ailleurs que « si le onze orange devient champion du monde dimanche, les Pays-Bas pourront escompter 0,1 à 0,5 % de croissance économique supplémentaire ». « Pour l’économie mondiale, il aurait mieux valu que l’Allemagne emporte le titre. C’est ce qui ressort d’une tournée du Volkskrant auprès de différents économistes. L’économie néerlandaise aurait également profité indirectement d’une victoire allemande, affirme l’économiste Hein Schotsman, de la banque ABN Amro. » « Le pays qui deviendra champion du monde entrera dans une phase d’euphorie dimanche soir, dit José Bloemer, professeur de management à l’Université Radboud de Nimègue. ‘La confiance des consommateurs croîtra. Les gens en euphorie sont plus positifs. Cela ne signifie pas que les Néerlandais, si le onze orange gagne dimanche, videront en masse leur portemonnaie. Mais les gens en euphorie qui hésitent à faire un grand achat prendront plus facilement une décision positive’.L’explication de Bloemer est partagée de toutes parts. »

Amsterdam

« Amsterdam a intronisé son nouveau maire, Eberhard van der Laan, qui ‘a du bol’ : il pourra recevoir le onze néerlandais la semaine prochaine », remarque le Volkskrant (p.8) en rubrique « Intérieur ».

« Les habitants des péniches d’Amsterdam préfèrent ne pas penser à la possibilité que les Orange, la semaine prochaine, puissent être fêtés avec un tour sur les canaux », relève le Telegraaf (p.5). « Ils se souviennent trop bien de 1988, lorsque les Pays-Bas sont devenus champions d’Europe et lorsque plusieurs péniches d’habitation ont pris l’eau. » Des supporters en délire étaient montés en masse sur les maisons flottantes, provoquant d’énormes dégâts.

Formation du gouvernement

« Le gouvernement Paars-plus sur lequel on négocie en ce moment aura moins de ministres qu’il n’y a de ministères actuellement », croit savoir le Volkskrant (p.9). « Le VVD, le PvdA, le D66 et GroenLinks comptent aboutir à huit ou dix ministres, qui devront gérer les treize ministères actuels. Selon des initiés, des scénarios circulent dans lesquels GroenLinks et le D66 se contenteront chacun d’un seul portefeuille. Le VVD et le PvdA en auraient chacun trois. Au total il y aurait ainsi huit ministres. »

« En dépit de l’unanimité de la coalition projetée, on entend aussi des critiques à La Haye. Treize ministères correspondent à la moyenne européenne : seuls la Finlande, Chypre et Malte en ont moins » (également Trouw p.4).

PVV

« L’europarlementaire PVV Barry Madlener a proposé de nominer son collègue de parti Geert Wilders pour le Prix Sakharov, un prix du Parlement européen destiné à honorer les personnes qui défendent la liberté d’expression », rapporte le Trouw (p.7) dans une brève. « ‘Il est scandaleux de poursuivre dans un pays européen quelqu’un qui défend un droit fondamental comme la liberté d’expression’, a fait valoir Madlener, faisant allusion au procès intenté contre Wilders à cause de son film anti-islamique Fitna. L’europarlementaire D66 Sophie in ‘t Veld qualifie cette initiative d’offensante pour ceux qui vivent vraiment dans une dictature. »


LA FRANCE DANS LA PRESSE NÉERLANDAISE

Le Volkskrant (p.7) et le Trouw (p.8) suivent l’affaire Bettencourt.

Le Trouw (p.8) et le Telegraaf (p.11) annoncent d’autre part la condamnation pour blanchiment de l’ancien dictateur panaméen Manuel Noriega.

Enfin, le Volkskrant (p.19) publie une grande correspondance d’Ariejan Korteweg sur le procès de la chanteuse Patrizia Gattaceca et de quatre autres Corses accusés d’avoir aidé Yvan Colonna.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 23/07/2010

Haut de page