Presse néerlandaise du jeudi 9 février 2017

- Trouw : Sciences : Accès libre aux publications.
- De Volkskrant : Les entreprises chimiques violent souvent les règles de sécurité.
- AD Haagsche Courant : « La dyslexie est une conséquence d’un mauvais enseignement ».
- De Telegraaf : Le Surinam prêt à dégainer.
- Het Financieele Dagblad : [Programmes électoraux] Les partis politiques ignorent le sujet des nouvelles technologies.
- NRC Handelsblad : Les dirigeants politiques évitent le débat.

***

Premier débat électoral entre têtes de liste

Les médias, dont le Volkskrant, rendent compte du premier débat électoral entre huit têtes de listes qui s’est tenu hier à Groningue, à l’initiative des trois provinces du nord des Pays-Bas. Les grands absents : Mark Rutte à cause d’une obligation de Premier ministre , remplacé par Halbe Zijlstra du VVD, et Geert Wilders « qui chérit pour l’instant son isolement », selon le quotidien.Les thèmes du débat : le gaz de Groningue, les réfugiés, l’emploi (au nord des Pays-Bas), et le thème du « citoyen en colère ». C’est lorsque les deux derniers thèmes ont été abordés, que l’absence de Geert Wilders s’est senti dans le ton du débat. Personne n’a plaidé pour la fermeture des frontières et l’Islam n’a pas été évoqué une seule fois, indique le journal qui observe « une grande volonté de coopérer, sauf avec les deux absents. Émile Roemer du SP ne souhaite pas faire de coalition avec Rutte et personne ne veut coopérer avec Wilders ». L’AD note que si le « prime time » est le moment de rêve pour un débat électoral diffusé à la télévision nationale, pour cette première épreuve de force, les chefs de file ont dû se contenter d’un mercredi après-midi et d’une diffusion en direct par les chaînes de télévision régionales du nord des Pays-Bas. Le Financieele Dagblad retient que « de tous les partis, seul le VVD ne veut pas faire de promesses sur la réduction de l’extraction de gaz ». (VK p5, AD p13, FD p9)
- http://www.volkskrant.nl/politiek/in-debat-zonder-wilders-was-samenwerken-het-grote-woord~a4459718/
- http://www.ad.nl/home/lijsttrekkersdebat-buma-wil-hulp-aan-marokko-stopzetten~a1745d19/

Loi sur les Services des renseignements et de sécurité

Le Volkskrant évoque le débat avec le ministre Ronald Plasterk (Affaires intérieures) sur la modernisation de la loi sur les Services des renseignements et de sécurité (WIV) hier soir à la Deuxième Chambre. Malgré les préoccupations d’un grand nombre d’organisations civiles et d’une grande partie de l’opposition, les partis VVD, PvdA, CDA, CU et SGP voteront, mardi prochain, en faveur de cette loi qui permettra l’interception, à plus grande échelle, des données envoyées par le câble (téléphonie, internet, e-mail et médias sociaux). Ces partis ont également une majorité à la Première Chambre, note le journal. (VK p 2)
http://www.volkskrant.nl/binnenland/geheime-diensten-kunnen-straks-ruimer-tappen-een-kamermeerderheid-is-voor~a4459748/

A signaler

- Sous le titre « Les partis politiques voient augmenter leur nombre de membres », le Volkskrant publie les chiffres du Centre de documentation des partis politiques (DNPP) de l’Université de Groningue. GroenLinks prend la première position avec une augmentation de 10,4%par rapport à l’année dernière. En revanche, le nombre d’adhérents des partis CDA, SP et VVD a diminué. (VK p4)

- Le Financieele Dagblad évoque une croissance du nombre de passagers transportés le mois dernier par Air France - KLM : 6,9 millions de personnes, soit une augmentation de 7,5% par rapport à janvier 2016. (FD p4)

- « La compagnie aérienne KLM a profité de la coopération avec Air France et des affaires que nous avons développées au sein du groupe », note le Telegraaf qui relaye les propos du dirigeant d’Air France – KLM, Jean-Marc Janaillac, faits à une réunion du « lobbyclub » Airlines for Europe. (Telegraaf p21)

- Les journaux évoquent « l’appel au secours » lancé par le Commissaire Européen, Frans Timmermans, sur la relocalisation des réfugiés provenant de l’Italie et de la Grèce. Le Telegraaf note qu’après la France et l’Allemagne, les Pays-Bas ont accueilli le plus de demandeurs d’asile, à savoir 1362 personnes. Les pays de l’UE avaient convenu, en septembre 2015, de relocaliser 160 000 réfugiés. Depuis, 11897 demandeurs d’asile ont été relocalisés en Europe. (FD p6, Telegraaf p16)
http://www.telegraaf.nl/binnenland/27579621/__NL_nam_1400_asielzoekers_over__.html

- Le Financieele Dagblad note : « Dijsselbloem confirme : sans le FMI pas de soutien à la Grèce », se référant aux déclarations faites hier à la Deuxième Chambre par le ministre des Finances et président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. (FD p9)

La France dans la presse néerlandaise

- Selon une annonce de Renault-Nissan, cette société se trouve dans le top 3 du monde automobile, grâce à sa participation dans Mitsubishi, mentionne le Financieele Dagblad. (FD p14)

- Le Financieele Dagblad indique que la société française l’Oréal envisage de vendre The Body Shop (environ 30 magasins aux Pays-Bas) et indique que la société présentera aujourd’hui ses chiffres annuels. (FD p19)

- Le NRC publie un article intitulé « La police française de nouveau en ligne de mire pour l’utilisation de violence extrême ». (NRC p16)

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 09/02/2017

Haut de page