Presse néerlandaise du lundi 17 novembre 2008

L’organisation de l’hôtellerie-restauration néerlandaise Koninklijke Horeca Nederland et le ministre Klink (Santé publique, Bien-être et Sport) se concerteront mercredi sur le chaos croissant que cause l’interdiction de fumer dans la branche. De plus en plus de cafés n’appliquent pas cette interdiction et le font savoir ouvertement. "Les protestations font tache d’huile et la situation devient intenable", selon le directeur de Koninklijke Horeca Nederland.

Cette organisation veut qu’on applique la loi plus sévèrement, qu’on ne sanctionne pas les tenanciers mais les clients fumeurs et qu’on compense les cafés dont le chiffre d’affaires baisse fortement.

de Volkskrant (centre gauche) : "Les économies émergentes discernent leurs chances – Les rapports de force changent", "Concertation sur le chaos autour de l’interdiction de fumer"

Trouw (chrétien progressiste) : "Les troupes américaines quitteront l’Irak en 211", "Fête mondiale : le web a vingt ans", "Il faut changer le système financier, mais on ne sait pas comment"

De Telegraaf (populaire) : "Les acquisitions ’durables’ des collectivités sont un salmigondis de règles – Le CDA : l’Etat exagère", "L’Ajax bat le PSV : 4-1" (football)

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Appel à des peines plus lourdes contre les agresseurs des préposés à la circulation – Nouveaux incidents dans trois villes le week-end dernier", "Perspective de réformes économiques" (correspondance de Washington)


ACTUALITÉ INTERNATIONALE : :

Réunion du G20

" Les leaders des plus importantes économies du monde, réunis dans le G20, se sont promis le week-end dernier de tout faire pour éviter que l’économie mondiale ne s’enfonce dans une profonde récession ", écrit le Volkskrant dans son grand article à la une. "Pour éviter que le rétrécissement des marchés ne se poursuive les membres du G20 abaisseront le plus possible les taux d’intérêts et les taxes. Ils sont également convenus de ne pas ériger de barrières commerciales pour protéger leur propre emploi."

"Les rapports de force vont changer au sein du Fonds monétaire international (FMI). Les économies émergentes auront bientôt davantage de pouvoir, au détriment de l’Europe, des Etats-Unis et du Japon. Le G20 s’est prononcé clairement contre le protectionnisme . Il faut justement promouvoir le libre échange, estiment ses membres."

" Le secrétaire d’Etat aux Finances Jan Kees de Jager, qui a remplacé le premier ministre Balkenende à la suite du décès du père de celui-ci, s’est montré très satisfait à l’issue de la réunion. ’Nous nous attendions à placer des piquets et nous avons enfoncé de vrais pilots’ ."

"Les Pays-Bas étaient le seul pays non membre du G20 à être invité au sommet. C’était grâce à un article de Balkenende et du ministre Bos publié dans quelques grands quotidiens européens, il y a un mois. Ils y appelaient à la transformation du FMI en un organisme international de surveillance du secteur financier. Cette proposition a été reprise."

"Les propositions seront élaborées les prochains mois. Le G20 se réunira de nouveau le 30 avril, probablement à Londres" (également Trouw pp.1 et 8, Het Financieele Dagblad p.1, AD pp.2-3, De Telegraaf p.13).

Commentaires

" A la lumière des complications ", la vacuité du pouvoir en Amérique et la participation des économies émergentes, " la déclaration finale du G20 est tout à fait acceptable ", estime l’éditorialiste du Volkskrant. "Le rôle du FMI sera renforcé. Le fonds doit prendre l’initiative et tirer les leçons de la crise du crédit. Sa structure sera adaptée au changement des rapports de force dans le monde. La reconnaissance de ce changement est l’un des aspects positifs de cette conférence – il serait logique d’étendre aussi les réunions du G7, fut-ce à un nombre plus limité de nouvelles grandes puissances. Il est également positif que le G20 ait manifesté clairement son aversion pour le protectionnisme – un danger qui guette toujours en temps de crise."

" La tactique du président George Bush consistant à endiguer l’Europe en invitant beaucoup d’autres pays semble avoir réussi, selon les analyses américaines ", remarque le commentateur du Financieele Dagblad. "Selon eux, le mandat reste aux marchés, qui seront cependant surveillés davantage. La volonté européenne de poser des exigences plus sévères et davantage de règles aux parties financières a été tempérée . Si tel est le résultat définitif après l’élaboration de ces grandes lignes, on aura fait du bon travail samedi . Il faut se réjouir d’une longue liste d’affaires à coordonner, mais un réseau trop fin de règles étoufferait les marchés et serait contre-productif pour la croissance et l’innovation."

Sommet de Nice

" Sarkozy est chaleureux envers Moscou ", titre le NRCHandelsblad (p.5) de samedi. "L’UE et la Russie travaillent à une nouvelle confiance, à leur sommet en France."

" Pour le moment, c’est la ligne de Sarkozy qui l’emporte le dialogue . Et donc les Russes et l’UE vont poursuivre le 2 décembre leurs négociations sur un accord de coopération. Formellement, les entretiens à ce sujet ont été suspendus en septembre et non arrêtés, a dit Sarkozy. La différence semble petite, mais elle signifie que la présidence française de l’UE peut décider de porter sur l’agenda de nouveaux entretiens avec les Russes, sans que les Etats membres prennent une décision unanime sur ce point."

"Medvedev et Sarkozy n’ont certainement pas tout à fait la même idée du rôle de l’OTAN en Europe, mais vendredi les divergences d’opinion semblaient surtout porter sur la question de savoir qui avait les bonnes idées. L’accord sur un cessez-le-feu entre la Russie et la Géorgie, sur lequel Sarkozy a négocié avec les deux parties l’été dernier, est connu à Bruxelles comme le ’plan Sarkozy’. A Nice, vendredi, le président russe a constamment employé l’expression ’plan Sarkozy-Medvedev’." (également de Volkskrant p.5, De Telegraaf p.9, AD p.12, Trouw p.12 de samedi).

ACTUALITÉ INTÉRIEURE : :

Travailleurs étrangers

"La frontière restera fermée le 1er janvier 2009 pour les Roumains et les Bulgares qui veulent travailler ici", note le Volkskrant (p.3). "Le gouvernement verra plus tard s’il est souhaitable d’établir le 1er juillet 2009 la libre circulation des personnes à partir de la Roumanie et de la Bulgarie. Le ministre des Affaires sociales Donner (CDA) fera cette semaine une proposition dans ce sens au conseil des ministres. Le gouvernement prendra une décision officielle fin novembre, selon des initiés" (également Trouw p.8).

VVD

"A la grande déception de Frits Bolkestein, le VVD n’exclut plus la libre circulation des Turcs en Europe, si la Turquie adhère un jour à l’UE", relève le Trouw (p.5). "Les libéraux, durant leur assemblée annuelle, samedi, ont aussi supprimé de leur programme électoral européen le passage disant que la Turquie ne pouvait pas rejoindre l’Union les dix prochaines années. Le texte initial rédigé sous la direction de Bolkestein disait que l’UE ne pouvait pas absorber un grand afflux de Turcs."

Aboutaleb

" L’échevin haguenois Mme Jetta Klijnsma (PvdA, Culture et Finances) devrait rejoindre le gouvernement ", annonce l’AD à la une de son cahier Den Haag Dichtbij. " Elle succèdera au secrétaire d’Etat aux Affaires sociales Ahmed Aboutaleb, qui deviendra maire de Rotterdam le 1er janvier . La nouvelle du départ de Klijnsma s’était répandue vendredi. Mais elle voulait encore y réfléchir durant le week-end."

"L’échevin ne veut pas faire de commentaire, mais sa décision est prise désormais. Des sources fiables à la mairie annoncent qu’elle se rendra auprès de la Reine Beatrix au début de cette semaine, pour être nommée par elle."

"Jetta Klijnsma a été membre du conseil municipal de La Haye de 1990 à 1998. Ensuite elle est devenue membre du collège municipal en tant qu’échevin et a été chargée pendant huit ans du Bien-être, de la Santé publique et de l’Emancipation. Elle a été tête de liste du PvdA aux élections municipales de 2006. Klijnsma est actuellement maire adjoint et échevin à la Culture et aux Finances dans le collège municipal PvdA, VVD et GroenLinks."

Cannabis

Le Volkskrant consacre une grande partie de sa page 2 aux statistiques sur la consommation de cannabis dans le monde, publiées par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). "Bien que les Pays-Bas soient le seul pays où le cannabis est en vente libre dans les coffee-shops, les Néerlandais ne font pas partie des plus grands consommateurs du monde. Dans les statistiques internationales, les Pays-Bas figurent toujours dans le groupe moyen, voire en dessous de la moyenne. Dans des pays ’répressifs’ comme la France et les Etats-Unis, un nombre relativement beaucoup plus élevé d’habitants fument des joints. C’est ce qui ressort du rapport annuel 2008 de l’OEDT, qui est paru récemment. Le Rapport mondial sur les drogues 2007 publié par les Nations Unies confirme également que la consommation néerlandaise est modérée."

"Les jeunes Néerlandais ne fument pas massivement du cannabis, en dépit de la présence de 700 coffee-shops répartis dans l’ensemble du pays, qui facilitent les expériences des jeunes."

AFFAIRES FRANÇAISES : :

Le Het Parool de samedi, dans son cahier PS, évoque les sports d’hiver à Val d’Isère.

Ce matin, le Volkskrant (p.5) et le Trouw (p.6) notent que le PS reste divisé et l’AD (p.12) parle même de "coma".

Dernière modification : 02/12/2008

Haut de page