Presse néerlandaise du lundi 17 décembre 2012

Trouw : Des acteurs mettent en évidence les discriminations à l’embauche [agences de travail intérimaire].

De Volkskrant : L’origine continue de constituer un obstacle pour le travail.

AD Haagsche Courant : Baisse spectaculaire de l’alcoolisme au volant.

De Telegraaf : L’Amérique pleure les enfants tués dans la fusillade.

Het Financieele Dagblad : Kamp : Maintien de la garantie de crédit.

* *

DOSSIER DU JOUR

Emploi

Le Trouw et le Volkskrant rendent compte en une d’une étude réalisée par le SCP (Sociaal en Cultureel Planbureau) sur la discrimination dans les agences de travail temporaire. Vingt acteurs d’origine diverse, parlant parfaitement néerlandais et présentant tous le même CV, se sont présentés 460 fois dans des agences. Les demandeurs d’emploi autochtones ont obtenu un travail dans 46% des cas, contre 26% pour les personnes d’origine non occidentale. Cette expérience fait apparaître que les Turcs, les Surinamiens et les Antillais souffrent le plus de discrimination. Les acteurs d’origine marocaine ont été traités de la même façon que leurs collègues d’origine néerlandaise. Les hommes non-occidentaux sont plus victimes de discrimination que les femmes : celles-ci ont 33% de chance d’obtenir un emploi, contre 23% pour les hommes. Le Trouw précise que ce rapport du SCP conclut une série d’études sur la discrimination initiée en 2007, à cause des mauvais résultats des immigrants non occidentaux sur le marché du travail. Ce groupe connaît un niveau de chômage moyen de 13% (4% pour les autochtones), voire de près de 25% pour les jeunes (8% chez les autochtones).

AFFAIRES EUROPEENNES

La succession de Jean-Claude Juncker

« Le ministre des Finances, Jeroen Dijsselbloem, est un candidat sérieux pour succéder à Jean-Claude Juncker comme président de l’Eurogroupe. Il a non seulement le soutien de l’Allemagne mais fort probablement aussi celui de la France », note l’AD dans son édition de samedi. Le Volkskrant, pour sa part, relève qu’il n’est pas du tout sûr que Dijsselbloem sera retenu pour cette fonction. « Il y a beaucoup de candidats potentiels d’autres pays de la zone euro ». Le ministre lui-même a affirmé après le conseil des ministres de vendredi « qu’il réfléchira sérieusement si jamais l’offre se présentait ».

Conseil Européen

« Sous la pression de la crise, l’UE avance à grands pas », titre le Volkskrant en tête d’une analyse de Marc Peeperkorn. « Le processus décisionnel se déroule plus vite que jamais. Les politiques et les citoyens qui tiennent à l’Europe pourraient être frustrés mais quand on regarde en arrière, on voit le chemin qui a été parcouru depuis deux ans. Deux fonds d’urgence avec 750Mds€ pour sauver des pays et des banques en difficultés. C’est une preuve de solidarité européenne dont l’europhile ne pouvait rêver récemment. Et la maîtrise de Bruxelles sur les budgets nationaux a été renforcée substantiellement. Aux Pays-Bas aussi, les idées sur l’Europe changent. Il y a seulement un an et demi, une grande majorité parlementaire soutenait encore l’appel du chef de file de la ChristenUnie à prendre fermement distance de tout rapprochement vers une union politique. Confrontée à la crise, l’UE avance de façon très inattendue à grands pas. »

ACTUALITE INTERIEURE

Secrétaire d’Etat aux Affaires économiques

Après la démission du secrétaire d’Etat aux affaires économiques le 7 décembre dernier (voir RdP de ce jour), les médias annoncent que l’ancienne secrétaire d’Etat à l’Education du gouvernement Balkenende IV (2007-2012), Sharon Dijksma (PvdA), doit être reçue aujourd’hui par le Premier ministre et présentent sa nomination comme acquise. Mme Dijksma est entrée à l’âge de 23 ans à la Deuxième Chambre, où elle a siégé de 1994 à 2007 et de 2010 à 2012 dans les rangs du parti travailliste. Début 2012, elle a été candidate malheureuse au poste de maire de Nimègue. Le Volkskrant la présente comme une « politicienne pur sang et loyale », qui « ne commet pas d’erreurs ou de gaffes ».

Homme politique de l’année

Tous les médias relèvent que le chef de file du PvdA, Diedrik Samsom, est arrivé en tête de l’élection traditionnellement organisée par le « Radio 1 Journaal ». L’ancien ministre des finances M. de Jager arrive deuxième ex-æquo avec le chef de file du PVV Geert Wilders. Ils sont suivis du chef du gouvernement, Mark Rutte, qui occupait la première place en 2010 et 2011. La ministre de la Défense, Jeanine Hennis Plasschaert (VVD) a été élue « Talent politique de l’année ».

AFFAIRES ECONOMIQUES

Garantie d’Etat

« La garantie d’Etat pour les crédits aux entreprises deviendra permanente » annonce le Financieele Dagblad en une. En se portant garant pour une partie des crédits, l’Etat veut aider les entrepreneurs. Les banques refuseraient souvent de prêter aux petites entreprises à cause du risque trop important. « Alors que seulement 4% des demandes de prêts des grandes entreprises sont refusées, celles des petites et moyennes entreprises sont refusées dans 52% des cas ». Le FD explique que l’Etat espère relancer l’économie avec ces mesures de soutien. « Comme beaucoup d’autres pays européens, les Pays-Bas sont en récession. La semaine dernière, la banque centrale néerlandaise (DNB) a annoncé qu’elle s’attend à ce que le PIB continue à reculer en 2013, alors que le gouvernement avait prévu une légère hausse dans l’accord de coalition et dans le budget. Le FD précise que la garantie (GO) est valable pour des emprunts entre 1,5M€ et 50M€. L’Etat se portera garant pour 50% de l’emprunt ».

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

- Le Trouw et le Volkskrant relèvent que « Depardieu ne veut plus être Français ».
- L’AD de samedi annonce qu’un « bateau de pêche néerlandais a été confisqué en France », avec 2 à 4000 tonnes de poisson illégal.

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.
Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL. - consultez notre site internet http://www.ambafrance-nl.org.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page