Presse néerlandaise du lundi 2 juillet 2012

Trouw (chrétien progressiste) : Le transport public non rentable freine la croissance d’Almere. [Liaison avec Amsterdam trop chère]

De Volkskrant (centre gauche) : Troisième titre pour l’équipe espagnole.

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Bienvenu André [retour de l’astronaute néerlandais André Kuipers]

De Telegraaf (populaire) : Mission accomplie ! [André Kuipers]

Het Financieele Dagblad : L’AEX se maintient dans un climat extrêmement rude.

* *

AFFAIRES EUROPEENNES

Alors que les journaux de samedi titrent encore pour la plupart sur les résultats du Conseil européen, les éditions de lundi se concentrent sur la politique intérieure et les congrès et réunions des partis politiques qui ont eu lieu samedi.

Conseil européen

Dans son édition de samedi, le Volkskrant évoque à la une un « soulagement » à propos des résultats du Conseil : « Les marchés financiers ont réagi vendredi de façon positive après l’accord difficilement obtenu entre les dirigeants européens sur le soutien financier à l’Espagne et l’Italie. Le Premier ministre italien, Mario Monti, et son homologue espagnol, Mariano Rajoy, ont été accueillis comme des vainqueurs dans leur pays. Aux Pays-Bas, la majorité des parlementaires ont réagi positivement, mais le Premier ministre Mark Rutte a été critiqué. Il aurait pris un tournant sous la pression des autres dirigeants européens. » Le Trouw relève à la une « les vives critiques à l’adresse de Mark Rutte de la part des partis politiques qui ont plaidé le plus pour obtenir tout ce qui a été convenu entre les dirigeants de la zone euro (…). Surtout la possibilité pour les banques de demander directement de l’aide au fonds d’urgence européen semblait avant le sommet européen un sujet bien lointain d’après les propos de Rutte lors du débat parlementaire de mercredi. » Le Telegraaf, pour sa part, titre « L’Europe du Sud transportée de joie ». Le grand journal populaire relaye également la réaction positive des marchés financiers et les critiques à l’adresse du Premier ministre qui, selon ce dernier, « ne relèvent que de la rhétorique électorale ». Le Financieele Dagblad publie à la une une grande photo de François Hollande, Mariano Rajoy et Mario Monti face à la chancelière allemande, Angela Merkel, sous le titre « 3 contre 1 ». En page intérieure, le FD note : « Les pays méridionaux de la zone euro prennent en otage les pays du Nord et arrivent ainsi à obtenir des mesures de crise plus souples. » L’éditorial du quotidien remarque que « l’équilibre est absent dans l’accord. L’Espagne, qui n’a toujours pas mis de l’ordre suffisant dans son économie pour résoudre ses propres problèmes bancaires, s’en sort trop facilement. »
Ce matin, le Financieele Dagblad et le Volkskrant reviennent sur le Conseil européen de la semaine dernière. Le Financieele Dagblad note que, « d’après des juristes de l’Université de Leyde, la décision des dirigeants européens de donner un accès direct des banques au Mécanisme européen de stabilité (MES) exige une adaptation du Traité MES. L’universitaire Wim Voermans déclare : « Le Traité actuel ne prévoit pas de prêt direct aux banques. De ce fait, la Deuxième Chambre et les parlements nationaux des autres pays devraient de nouveau ratifier le fonds d’urgence européen ». Le quotidien note que Voermans, en tant qu’expert, a été récemment entendu au Sénat. Celui-ci doit se prononcer demain sur le MES. Mark Rutte estime qu’un débat à la Deuxième Chambre devrait suffire pour l’approbation parlementaire. Une nouvelle ratification pourrait ralentir le processus. » Dans le Volkskrant, l’universitaire Edin Mujagic remarque dans une tribune qu’ « au sein de la zone euro, les grands pays sont plus égaux que les petits pays. L’Espagne et l’Italie s’en sortent avec une attitude qui n’est pas acceptée de la Grèce ou de l’Irlande. L’éditorialiste du quotidien estime que les Pays-Bas ont tout intérêt à choisir davantage de collaboration au sein de l’Europe. « Bien entendu, cela ne convient pas toujours à monsieur tout-le-monde. Mais que le chaos politique et économique d’un retour en arrière est bien pire. Les politiques devraient enfin expliquer cela de façon convaincante ».

ACTUALITE INTERIEURE

Sondage

Suite au Conseil européen des 28 et 29 juin, l’institut Maurice de Hond a publié un sondage sur le pourcentage des électeurs satisfaits des accords conclus lors du Sommet : PVV (parti de Geert Wilders) : 17% ; VVD (libéral) : 55% ; CDA (chrétien-démocrate) : 67% ; D66 (démocrate libéral) : 74% ; PvdA (travailliste) : 64% ; SP (gauche radicale) : 28% ; GroenLinks (Verts) : 70%.
L’Institut de sondage a également publié les résultats de son sondage hebdomadaire dont il ressort que le SP garde sa position de plus grand parti avec 32 sièges, suivi du VVD avec 26 sièges, le PVV (23), le PvdA et le D66 (18), le CDA (13), GroenLinks (6), ChristenUnie (6), SGP (parti protestant traditionnaliste) (3) et le PvdD (parti pour les animaux) (3).

Réunions des partis politiques

La plupart des grands quotidiens réservent une grande partie de leurs pages aux 6 réunions des différents partis politiques (SP, PvdA, CDA, GroenLinks et ChristenUnie) qui se sont tenues samedi 30 juin.
Le Trouw note que « vu la position du SP comme plus grand parti dans les sondages et la possibilité réelle d’arriver au pouvoir, le parti d’Emile Roemer modère ses prises de position. » Concernant le PvdA, le Trouw remarque que « les travaillistes sont plus proches que jamais du SP mais pas lorsqu’il s’agit de l’Europe. Son chef de file, Diederik Samson, a appelé Mark Rutte, Emile Roemer, et Geert Wilders à raconter la vérité sur l’Europe : « Arrêtez de jurer que nous allons tous récupérer notre argent, Mark. Ne racontez pas des contes de fées sur la planche à billets de la BCE qui pourrait résoudre tous les problèmes, Emile. Et ne vendez pas des illusions sur la prospérité sans l’euro, Geert. La vérité est que nous récupérerons moins d’argent que nous aurions espéré et que nous devrons partager plus de pouvoir avec d’autres que nous pourrions souhaiter ». Samson estime que « l’Europe doit redevenir un projet politique au lieu d’un exercice purement économique. De la croissance et des emplois seront au cœur des élections du 12 septembre. L’avenir des Pays-Bas comme pays plus social et plus fort se trouve au sein de l’Europe. Le Trouw note que le CDA essaye de se relever mais qu’il craint de mauvais résultats : « La réunion du CDA a changé son programme électoral sur divers points. Un des plus remarquables est l’augmentation accélérée de l’âge de départ à la retraite à 66 ans en 2015. » Le Volkskrant ajoute que le CDA « se repositionne au centre » et que sa tête de liste, Sybrand Haersma Buma a décidé « de dire la vérité sur l’Europe ». Le Financieele Dagblad titre « Le CDA a retrouvé la confiance en soi, maintenant il faut attendre les électeurs ». GroenLinks : Le Trouw souligne que Jolande Sap, a conforté sa position comme chef de file pendant l’assemblée de samedi : « Tofik Dibi est maintenant la brebis galeuse. Le parti cherche la cohésion ». La ChristenUnie, pour sa part, s’est profilée lors de son congrès comme parti à part entière pour les chrétiens contemporains. Son chef de file Arie Slob a réitéré la volonté du parti de faire partie d’une coalition. Toutefois, le parti continue en 2012 à se laisser guider par la Bible.

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

- L’ensemble de la presse suit le Tour de France.
- Le Volkskrant de samedi note que « La France souhaite rendre possible le mariage homosexuel »
- Le Financieele Dagblad évoque le rapport de la Cour des comptes sur « la mauvaise situation financière de la France ».

A SIGNALER

Tous les quotidiens relèvent le retour sur terre de l’astronaute André Kuipers après un séjour de 193 jours dans l’espace.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.
Compte Twitter de l’ambassade : www.twitter.com/FranceinNL.
Site internet de l’ambassade : http://www.ambafrance-nl.org.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page