Presse néerlandaise du lundi 2 décembre 2013

- Trouw : Violente confrontation à Kiev.
- De Volkskrant : L’AIVD anticipe sur les possibilités de piratage.
- AD Haagsche Courant : Les services de renseignement recrutent des informateurs parmi les étudiants.
- De Telegraaf : Assurance maladie : une franchise qui donne mal au ventre.
- Het Financieele Dagblad : Centauraus frappe à la porte de SBM.

* * *

Pays-Bas – Russie

Le Telegraaf et le Volkskrant notent que le diplomate russe Dmitri Borodin, « à l’origine d’une crise entre le gouvernement néerlandais et Moscou, a quitté le pays samedi ». Il a indiqué sur son twitter que son départ n’était « pas totalement volontaire », et ajouté qu’il conservait « beaucoup d’amis aux Pays-Bas ». Il se montre néanmoins critique sur « ceux qui prétendent avoir une supériorité morale et avoir le droit de parler sans avoir à écouter ». Le ministère des affaires étrangères n’a pas souhaité commenter, indique le Volkskrant. [Voir Rdp 18.10- 18.11]

Syndicats

Le Volkskrant rend compte ce matin de la manifestation organisée samedi à Utrecht par la confédération syndicale FNV. Sous le titre « Ce n’est qu’un début », ce journal précise que 9000 personnes se sont rendues au défilé organisé par la FNV (1 million d’adhérents). « Le centre-ville était réservé à ceux qui faisaient leurs achats de Saint-Nicolas, la FNV était en périphérie (entre Jaarbeurs et Croeselaan) : cela semble symbolique de la position affaiblie des syndicats ». Le président de la FNV Ton Heerts a demandé » que « disparaisse l’esprit boursier. Nous voulons un pays humain ». La nécessité de modération salariale, « c’est du baratin, dans beaucoup d’entreprises, il y a assez d’argent. Elles stockent de l’argent au lieu d’investir dans le renouvellement et le personnel ». Le ministre des Affaires sociales Lodewijk Asscher a expliqué « dans une halle relativement pleine du Jaarbeus que ‘Nous traversons peut-être la crise la plus grave de ces dernières quatre vingts années. Nous pouvons nous en sortir en travaillant ensemble je suis votre allié, mais j’ai besoin de votre soutien, nous n’aboutirons à rien sous les huées’ ». le Telegraaf Financier de samedi précise que la FNV propose au ministre des Affaires sociales de calculer le montant de l’allocation familiale en fonction du revenu des parents (réduction au-dessus de 80.000€ annuels) : l’Etat pourrait ainsi réaliser une économie de 200M€.(FT 26).

Aide au développement

Le Financieele Dagblad publie un article sur le programme de subvention « Orio » du Ministère des Affaires étrangères visant le financement des projets d’infrastructure dans les pays en voie de développement. Le Bureau de Conseil Carnegie Consult, qui a effectué un rapport d’évaluation sur ce programme, en tire la conclusion que le système d’allocation de subventions est inefficace, bureaucratique et trop compliqué. Le bureau constate qu’après 5 ans, il existe un manque de résultats et une incertitude sur l’exécution de tous les projets. Depuis 2009, la caisse de subventions du programme Orio compte 818 millions d’euros. Selon de rapport de Carnegie Consult, seul un montant de 131 millions d’euros a été alloué, et 13 millions ont été dépensés jusqu’ici.

http://fd.nl/economie-politiek/321392-1312/bedrijfsleven-aast-op-subsidiepot-ploumen

A signaler :
- Le Volkskrant de samedi publie sa liste annuelle des 200 personnes les plus influentes aux Pays-Bas. Pour la quatrième fois, le président du syndicat patronal VNO-NVW, Bernard Wientjes, arrive en première position.
- LeTelegraaf de samedi indique dans une brève que « Le ministre des Finances Jeroen Dijsselbloem estime le déficit budgétaire à 3,2% dans la Najaarsnota (Note d’Automne) adressée à la Deuxième Chambre, « conformément aux prévisions de Prinsjesdag (ouverture de l’année parlementaire).

La France dans les média néerlandais :

Le Volkskrant et le Telegraaf relèvent que « L’insatisfaction couve en Bretagne » et que « Les paysans bretons sont dans la rue ».

Le Telegraaf s’intéresse à l’expositionLalique à Doesburg. (p.13)

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous surwww.twitter.com/FranceinNL.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page