Presse néerlandaise du lundi 20 octobre 2003

La
rémunération des PDG néerlandais et la "guerre des prix" déclenchée par le
groupe de supermarchés Albert Heijn (AH) font plusieurs grands titres ce matin et tous
les quotidiens publient une annonce publicitaire de deux pages présentant les produits
dont le prix a baissé "définitivement".

Sur le plan
politique, la presse s’intéresse surtout aux projets du ministre de la Défense Kamp, qui
risque d’avoir un débat difficile avec la Deuxième Chambre, aujourd’hui.

Trouw  : "KPN abaisse les
rémunérations controversées de sa direction", "Les 25 ans de pontificat du
pape couronnés par la béatification de Teresa", "La chasse aux clients d’AH
aggrave la guerre des prix"

Algemeen Dagblad  : "Le patron de KPN renonce
à une partie de son bonus – Sheepbouwer se modère sous la pression des
syndicats", "Les sanctions contre les petits délits environnementaux sont un
succès", "Ben Laden menace les Pays-Bas" (dépêche AP)

de Volkskrant  : "Albert Heijn déclenche une
guerre des prix", "La Chambre s’oppose à l’acquisition de missiles de
croisière", "KPN abaisse la rémunération de ses directeurs"

De Telegraaf  : "Verdonk : S’en prendre aux
parents des Marocains délinquants – Réduction de l’indemnité WW ou d’Assistance
Sociale", "Guerre des supermarchés", "La Deuxième Chambre menace de
ne faire qu’une bouchée du ministre Kamp"

* * *

Le dossier du
jour : Défense

Europe de la Défense . " Le premier ministre britannique Blair et d’autres
leaders européens ont essayé de dissiper les préoccupations des Etats-Unis concernant
les projets de formation d’un pilier européen de défense
", relève Bert Lanting
depuis Bruxelles, dans le Volkskrant (p.4) de
samedi. "Irrités par les projets de défense européenne, les Etats-Unis ont
demandé une réunion exceptionnelle des ambassadeurs auprès de l’OTAN, lundi. Ils
veulent obtenir des éclaircissements sur les tentatives de fonder une structure militaire
mettant l’Union en mesure d’opérer indépendamment de l’OTAN. Les Etats-Unis considèrent
ce projet comme une menace pour l’Alliance, dans laquelle ils jouent un rôle
prédominant."

" La France, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg
ont jeté un pavé dans la mare lorsqu’ils ont dévoilé en avril un projet de quartier
général militaire de l’UE à Tervuren, un village près de Bruxelles
. Selon le premier ministre Balkenende, cette
proposition n’est ’plus d’actualité’
. Selon lui, une majorité des pays de l’UE est
contre et la plupart des Etats membres veulent
éviter que la nouvelle structure ne devienne ’un doublon’ de l’OTAN
."

"Un quartier général
supplémentaire n’a pas de sens", relève le Telegraaf
(p.12) de samedi qui reprend les propos du ministre des Affaires étrangères De Hoop Scheffer . L’Europe et l’OTAN doivent coopérer, mais il
ne faut pas créer de concurrence ou de chevauchement."

Défense néerlandaise . " Une majorité considérable de la Deuxième Chambre
s’oppose au possible achat par la Défense de missiles de croisière américains Tomahawk
",
annonce le Volkskrant de ce matin dans son
grand article à la une. "Le CDA, le PvdA et les petits partis de gauche sont contre
le projet du ministre Kamp d’équiper les quatre nouvelles frégates stealth de la Marine de la toute dernière version
du Tomahawk."

"Si ce
projet est retenu, les Pays-Bas seront le troisième pays du monde, après les Etats-Unis
et la Grande-Bretagne, à disposer de ce missile de croisière. La Défense veut réserver
109 millions d’euros pour l’achat d’une cinquantaine de Tomahawk et l’adaptation des
quatre frégates LCF."

"La
Chambre, qui se penche aujourd’hui sur les économies à réaliser sur la défense, n’est
pas enthousiaste. Un luxe inutile’, dit le CDA
Kortenhorst du possible achat
." " Le
PvdA déclare qu’il soutiendra tout parti voulant se défaire du projet Tomahawk
. ’Les
missiles de croisière sont une arme politique destinée à une première frappe’, affirme
le député PvdA Timmermans. ’C’est un créneau pour les grands pays, pas pour les
Pays-Bas’."

"Le D66
Bakker est encore indécis. ’Nous avons tendance à soutenir la tentative du CDA, mais je
ne peux pas encore dire si cela doit aller au détriment des missiles de
croisière’."

" Le personnel de la base aérienne de la Marine à
Valkenburg, près de La Haye, entre aujourd’hui en action contre le projet de fermeture de
ce camp d’avions Orion
. Kamp pense pouvoir économiser ainsi 730 millions d’euros. Le
conseil d’entreprise de la base aérienne ne se résigne pas à la fermeture et il a
présenté des alternatives à la Défense."

En page d’opinion du Volkskrant , le général en retraite J. Schaberg
fait valoir que si les Pays-Bas ne veulent pas sombrer dans l’OTAN, ils doivent faire un
choix stratégique en faveur de la coopération militaire avec l’Allemagne.

 

Actualité
internationale

Irak

De l’avis de
l’éditorialiste du Volkskrant de samedi, la nouvelle résolution sur l’Irak "est un plat
que les membres du Conseil de Sécurité ont servi glacé"
. "Le président
Bush a gagné le plus à ce vote. La résolution appose l’estampille de l’approbation aux
troupes étrangères en Irak et à la politique des Américains et des Britanniques. L’ingérence américaine en Irak a obtenu la
légitimation internationale tant souhaitée
."

" Le fait que Bush ait exprimé sa satisfaction à ce
sujet permet d’espérer que cet unilatéraliste finira par devenir multilatéraliste
."
" Mais à part une couverture diplomatique,
Bush n’a pas obtenu grand-chose
."

"Il n’est pas bon que les
Américains restent trop longtemps en Irak’, conclut le journal de centre-gauche.
"Mais leur départ prématuré serait encore pire. En effet, Bush a le devoir moral de laisser le pays dans un
meilleur état qu’il ne l’a trouvé
. La résolution de l’OTAN est un soutien pour lui,
mais tant que de nombreux pays garderont leurs réserves, elle ne contribuera pas vraiment
à alléger sa tâche."

Pour le Trouw de ce matin, " la résolution a deux inconvénients ". " Premièrement, elle ne confie pas à l’ONU
l’indispensable rôle central dans la résurrection politique de l’Irak
." " Deuxièmement, le calendrier des élections et de la
rédaction d’une Constitution reste flou
et on ne sait donc pas quand le peuple
irakien pourra reprendre en main son administration politique."

"Les hostilités diplomatiques
dans la question irakienne n’ont pas encore pris fin. C’est un début, mais
malheureusement ce n’est rien de plus."

" Le rétablissement de l’unanimité au Conseil de
Sécurité, qui légitime aussi la poursuite de l’occupation, n’apporte rien aux
Américains, sur le fond
", constate aussi le commentateur de l’ Algemeen Dagblad . " C’est néanmoins une victoire pour le ministre des
Affaires étrangères Colin Powell qui, à l’inverse des néo-conservateurs comme le
ministre de la Défense Donald Rumsfeld, a toujours été partisan d’une plus grande
coopération avec les Nations Unies
. La lutte qui s’est engagée depuis quelque temps
déjà au sein du gouvernement américain, sur ce point, en sera plutôt avivée
qu’apaisée Un an avant le retour aux urnes des
Américains, Bush accumule les problèmes, de sorte que sa réélection devient de jour en
jour plus incertaine
."

A noter que
la presse fait mention de la possible découverte d’armes chimiques par les militaires
néerlandais en Irak. Le Commando de déminage a trouvé dans le Sud de l’Irak une dizaine
d’obus présentant des traces de "réaction chimique". Les Britanniques
procéderont prochainement à une expertise ( De
Telegraaf
de samedi pp.1 et 2, de Volkskrant
de ce matin pp.1 et 5).

Ce matin, le populaire De Telegraaf (p.3) précise que la Défense, le
week-end dernier, a rassuré les familles et les amis des militaires néerlandais
détachés en Irak, concernant la manipulation de matériaux chimiques dangereux.

 

Actualité
intérieure

Mabel Wisse Smit

Il ressort
des nombreuses questions sur les enquêtes menées sur les antécédents de Mabel Wisse
Smit, la fiancée du prince Johan Friso, que la Deuxième Chambre veut faire toute la
lumière sur cette affaire, note à son tour le Financieele
Dagblad
(p.6) de samedi. Le débat
parlementaire qui se déroulera peut-être dès cette semaine ne portera pas seulement sur
les possibles dysfonctionnements des services de renseignement AIVD et DKDB
. " Les groupes parlementaires s’interrogent aussi sur le
rôle de Balkenende lui-même et du service d’information du gouvernement Rijksvoorlichtingsdienst, qui est de son ressort
.
Ainsi, le groupe VVD constate par exemple que le RVD a simplement ’servi de boîte à
lettres’ pour Wisse Smit. Dans le prolongement de cette constatation, il y a des
interrogations sur la responsabilité ministérielle de Balkenende."

"Le
premier ministre semble user de cette responsabilité d’une façon quelque peut rigide. Il
a ainsi fait savoir que le rôle du RVD était limité parce que Wisse Smit ne tombait pas
sous sa responsabilité tant qu’elle n’était pas mariée avec Friso. Du point de vue
formel, c’est juste, mais il n’empêche, selon la plupart des députés et des
observateurs extérieurs, que Balkenende est responsable du processus tout entier, dans la
perspective du futur mariage. Le vendredi 10 octobre, Balkenende a une fois de plus
adopté une attitude formellement correcte, mais irritante pour beaucoup, en disant que ce
n’était pas le premier ministre, mais le ministre de l’Intérieur qui est responsable de
l’AIVD."

" Les nombreuses questions critiques posées au premier
ministre montre que la Chambre ne l’épargnera pas cette fois-ci
."

Nouveaux partis politiques

"Ils
sont blancs, âgés de vingt à trente ans, ont fait des études et ils aiment leur
Patrie, de préférence avec une majuscule", écrit le Volkskrant de samedi à la une. " Un nombre croissant de jeunes autochtones, quelques
dizaines désormais, se réunissent presque chaque semaine à Rotterdam, pour débattre de
l’élaboration du programme de NieuwRechts, le nouveau parti radical de droite des
Pays-Bas
. Les grandes lignes en sont acquises : lutte contre la ’progression de l’islam’ et maintien
de ’l’identité nationale’
. Ou, comme ils le disent aujourd’hui au Volkskrant : ’Nous ne devons pas nous laisser
chasser’."

"Le NieuwRechts progresse",
constate le journal de centre-gauche. "Il y a huit mois, le leader Michiel Smit se
détachait du groupe municipal de Leefbaar Rotterdam, par mécontentement de ’la ligne
beaucoup trop molle’ des disciples de Pim Fortuyn, surtout dans le domaine de la politique
de l’immigration et de l’intégration. Depuis, Smit fait ostensiblement ce que la LPF
n’avait pas le droit de faire : il entretient des contacts intensifs avec des groupements
comme la Lega Nord italienne et le Bloc Flamand de Filip Dewinter - qui a récemment rendu
visite à NieuwRechts -, de même qu’avec des mouvements néerlandais comme le Nieuwe
Nationale Partij (NNP), le parti du slogan Eigen
Volk Eerst
[les nôtres d’abord]."

Ce matin, le
Volkskrant (p.2) annonce la prochaine fondation d’un parti politique par Paul
Gerbrands, le chef de file du "Club de dix millions"
. Cette semaine, il
déposera auprès d’un notaire les statuts de ce qui s’appellera jusqu’à nouvel ordre le Partij tegen overbevolking, le parti contre la
surpopulation.

Gerbrands, 56 ans, s’inquiète depuis
des années de la surpopulation des Pays-Bas et surtout du fait qu’il est pratiquement
impossible d’en parler, de peur de passer pour raciste. Une campagne de petites annonces
disant "seize millions, cela suffit", "plein, c’est plein" et
"les Pays-Bas sont pleins, trop pleins par endroit" en ont fait un personnage
controversé. L’an dernier, ces annonces ont entraîné de nombreuses réactions
enflammées dans le Volkskrant, notamment.

 

Economie, Finances

KPN

"Après
KLM et la génuflexion d’Ahold, c’est au tour de l’entreprise de télécommunications KPN
d’adapter le revenu de ses grands managers", annonce le Trouw dans son grand article à la une. "Le
président A. Scheepbouwer renonce à son bonus fixe, sa prime de départ et toutes sortes
d’autres avantages d’une valeur de 11,5 millions d’euros. Les politiques et les
syndicats s’en réjouissent et espèrent une rupture de tendance dans la ’culture de
rémunération excessive’ des entreprises."

"La
’proposition au mouvement syndical’ a suivi hier les vives protestations de l’AbvaKabo et
un débat parlementaire sur les rémunérations disproportionnées de KPN. L’Etat est le
premier actionnaire de l’entreprise de télécommunications, mais il ne pouvait que
protester en mai, a fait valoir le ministre des Finances de l’époque, Hoogervorst"
(également Trouw p.1, Het Financieele Dagblad p.1, Algemeen Dagblad p.1).

 

Fiscalité

"Le
secrétaire d’Etat aux Finances Wijn veut de nouveau accorder à la famille une place
centrale dans l’imposition des revenus", note le Volkskrant (p.3). "En ce qui le concerne, les
personnes seules et les ménages à deux salaires devraient payer davantage d’impôts que
les familles avec des enfants. Le responsable CDA entre ainsi en collision avec les
partenaires de coalition VVD et D66. ’On va revenir en arrière de plusieurs décennies’,
prévient le député VVD De Grave."

"Wijn a
expliqué durant le programme télévisé Buitenhof
qu’il veut simplifier considérablement les subventions dans le domaine des soins, du
logement et des enfants."

Outre le kinderbijslag (allocation familiale), il y a plus
de vingt règlements financiers concernant les enfants.

 

Affaires
françaises 

Plusieurs quotidiens de samedi ( De Telegraaf , Trouw , NRC Handelsblad ,
Het Financieele Dagblad ) ont publié une grande
publicité de KLM vantant la fusion avec Air France, "une alliance formidable".

Selon Fokke Obbema ( de Volkskrant de samedi p.4), qui s’est
entretenu avec le directeur de la Prison de la Santé, les prisons, depuis le 11/9, sont
un lieu de recrutement privilégié pour les islamistes.

L’ Algemeen Dagblad (p.13) de samedi rend compte du
"désespoir" des marchands de tabac, annonçant que les buralistes français
vont se mettre en grève pour la première fois, aujourd’hui, pour protester contre la
nouvelle hausse des taxes.

Dernière modification :

Haut de page