Presse néerlandaise du lundi 20 octobre 2014

- Trouw : Ebola : la tente numéro 3 est vide, il n’y pas de personnel.
- De Volkskrant : Ebola : pourquoi n’y a-t-il pas encore d’action nationale ?
- AD Haagsche Courant : Vol MH 17 : se rendre soi-même sur le site du crash est une mauvaise idée
- De Telegraaf  : Ebola tétanise les transports aériens.
- Het Financieele Dagblad : Les sociétés néerlandaises de dragage Van Oord et Boskalis battent leurs concurrents chinois.

* * *

Ebola

Alors qu’en Afrique de l’Ouest on parle déjà d’une génération perdue, le virus Ebola est considéré aux Pays-Bas comme une catastrophe parmi d’autres, remarque le Volkskrant qui se demande en Une pourquoi il n’y a pas encore d’action nationale aux Pays-Bas. Lors de l’Africa Works Conférence, vendredi dernier à Leyde, plusieurs organisations d’immigrants ont présenté une pétition à M. Hans Docter, nommé le 14 octobre représentant spécial Ebola des Pays-Bas au Ghana par la ministre du Développement, Lilianne Ploumen. Pour le Trouw, « le monde se réveille enfin » et le Telegraaf évoque l’angoisse des personnels des compagnies aériennes face à cette maladie.

Vol MH17

L’AD note en Une que le ministère de la Sécurité et de la Justice déconseille fortement aux membres des familles des victimes de se rendre sur le site du crash. Le ministère réagit suite à l’initiative de M. Oehlers, proche de l’une des victimes, qui s’est rendu par ses propres moyens sur le site pour chercher des affaires susceptibles d’appartenir à sa cousine. Le journal évoque également un article du quotidien allemand Der Spiegel selon lequel les services de renseignements allemands, le BND, photos et des images satellite à l’appui, serait convaincu que des rebelles pro-russes ont tiré sur le vol MH17. Le gouvernement néerlandais, qui avait connaissance de ces images, ne souhaite pas encore tirer des conclusions. http://fd.nl/economie-politiek/899050/duitse-inlichtingendienst-mh17-neergeschoten-door-pro-russische-rebellen

St Maarten

Le Trouw de samedi relève que le ministre des Affaires intérieures et des relations du Royaume, Ronald Plasterk, a chargé le gouverneur de St Maarten d’attendre les résultats d’une enquête sur l’intégrité des nouveaux ministres avant de procéder à la nomination du nouveau gouvernement de l’île.

Bert Koenders, ministre des Affaires étrangères

Vendredi dernier, Bert Koenders a été assermenté comme ministre des Affaires étrangères par le Roi Willem-Alexander. Bert Koenders succède à Frans Timmermans qui a été nommé comme Commissaire européenne [RdP 141014].

A signaler

- Le Financieele Dagblad de samedi (p5) publie un entretien avec Alexandre de Juniac, président d’Air France -KLM au cours duquel il évoque le départ de Camiel Eurlings.
- Dans son supplément Outlook (p2/3), le FD se demande si Juncker va sauver la prospérité européenne ? Le NRC de samedi, quant à lui, émet des doutes dans son supplément NRCQ (E6/E7) sur le bon fonctionnement de l’axe franco-allemand.
- Le Volkskrant de samedi (p8) publie un entretien avec la ministre de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert.

La France dans la presse néerlandaise

{{}}

Le NRC Weekend consacre deux pages (p30/31) à l’ouverture, ce lundi, de la fondation Louis Vuitton, musée d’art contemporain conçu par Frank Gehry

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 21/10/2014

Haut de page