Presse néerlandaise du lundi 21 octobre 2013

- Trouw : Tu es avec tes parents en vacances... et tout d’un coup ils sont partis.
- De Volkskrant : Amende record pour JPMorgan Chase, une des banques à l’origine de la crise financière.
- AD Haagsche Courant : Des mesures pour encadrer les interventions de chirurgie esthétique.
- De Telegraaf : Un conducteur en état d’ivresse échappe aux sanctions.
- Het Financieele Dagblad : Les grandes sociétés de distribution d’énergie menacées par l’énergie verte.

* * *

Mali :

Dans son édition de samedi, le Volkskrant annonce en Une que les Pays-Bas envisageraient une forte contribution militaire à l’opération de maintien de la paix des Nations Unies au Mali. Il s’agirait de l’envoi de 400 militaires néerlandais. Sur la base d’entretiens avec des diplomates, des militaires et des hommes politiques, le quotidien note que le gouvernement néerlandais espère ainsi rétablir la réputation internationale endommagée des Pays-Bas. Ce matin, le Volkskrant précise que le gouvernement discutera de cette proposition des ministres de la Défense et des Affaires étrangères au 1er novembre. « Les Pays-Bas soutiendront avec une telle mission, [le Néerlandais] Bert Koenders qui dirige la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Pour le moment, les partis de l’opposition sont dans l’attente de la proposition officielle du gouvernement. Seul le SP a évoqué « une participation irréfléchie » et le chef de file de GroenLinks a fait remarquer qu’il manquait « une approche équilibrée ». Pour Rob de Wijk, directeur du Centre des Etudes stratégiques, estime « qu’il était temps ». Il considère que cette participation offre une chance unique aux Pays-Bas de jouer un rôle crucial dans une mission de l’ONU : « Si les Pays-Bas fournissent des forces spéciales, une équipe de renseignements, des hélicoptères armés et, j’espère, des hélicoptères de transport, les Pays-Bas se placeront au cœur de la mission (…) ». Dans son éditorial, le quotidien observe qu’il est positif que les Pays-Bas contribuent, mais seule une approche critique tenant compte de tous les aspects politiques et militaires doit être à l’origine de cette prise de décision. Sous le titre « Une offre que les Français orgueilleux ne peuvent repousser », Ghassan Dahhan, dans le Trouw, estime que « l’envoi des militaires néerlandais n’a que deux objectifs : le prestige des Pays-Bas et de bonnes relations avec la France ».

PVV :

Le Volkskrant publie un article sur le député PVV, Louis Bontes, qui a quitté, la semaine dernière, sa fonction de membre du bureau du groupe parlementaire PVV au sein de la Deuxième Chambre. M. Bontes ne souhaiterait plus être responsable pour les décisions du bureau, dont les autres membres sont : le député et leader PVV, Geert Wilders, et les députés Fleur Agema et Martin Bosma. M. Bontes a également arrêté ses fonctions de trésorier auprès de « l’Association de soutien du groupe parlementaire PVV dans la Deuxième Chambre » (Stichting ondersteuning Tweede Kamerfractie PVV) pour des raisons de non transparence. Tous les groupes parlementaires au sein de la Deuxième Chambre disposent d’une telle association pour appuyer leur travail. Ils peuvent obtenir des subventions par le biais de l’association qui doit rendre des comptes à un expert-comptable.

Elections municipales :

Trouw note que, pour la première fois aux Pays-Bas, un parti politique a organisé une élection primaire, à l’image des Etats-Unis. A Zoetermeer, les membres mais aussi les personnes non membres ont pu élire la tête de liste du parti PvdA local. Cette élection, qualifiée par le président du parti PvdA de « succès » s’est tenue samedi dernier dans 5 bureaux de vote. Les personnes intéressées ont également pu voter par courrier et par internet. 125 membres PvdA et 193 citoyens non membres ont voté lors de ces élections dont la victoire a été remportée par l’actuel président du groupe PvdA de Zoetermeer, Taco Kuiper. Au mois de novembre, le PvdA organisera encore deux autres « primaires », une à Groningue et l’autre à Utrecht. Par la suite, la commission du parti évaluera la méthode appliquée.

La France dans la presse néerlandaise :

Le Volkskrant publie un portrait de François Hollande dans le cadre de l’affaire « Leonarda ».

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page