Presse néerlandaise du lundi 23 mars 2009

Selon l’éminent professeur de biologie Herman Eijsackers, l’anguille est menacée de disparition aux Pays-Bas et la Deuxième Chambre devrait en interdire la pêche durant les mois de septembre et d’octobre, ou même plus longtemps chaque année.

La ministre néerlandaise de la Pêche, Mme Verburg (CDA), qui doit présenter un "plan de rétablissement" à Bruxelles avant le 1er avril, veut interdire la pêche de l’anguille chaque mois d’octobre. Les quelque trois cents pêcheurs commerciaux que comptent les Pays-Bas s’y opposent vivement et proposent de relâcher en mer cinquante tonnes d’anguilles d’avalaison par an pour assurer le maintien de la population. M. Eijsackers juge cette mesure sympathique, mais insuffisante.

Trouw (chrétien progressiste) : "Une loi d’urgence doit aider le bâtiment – La coalition reprend aujourd’hui les pourparlers sur la crise, un accord est proche selon le CDA", "’L’interdiction de la pêche de l’anguille est inévitable’"

de Volkskrant (centre gauche) : "ING demande de rendre les bonus sur 2008 – ’Ceci est un appel moral’- La banque d’assurance ne prévoit pas de récompenses supplémentaires pour 2009", "Une plus grande table de négociation, des mesures plus petites – La FNV campe sur sa position"

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "La FNV envisage des grèves – Un comité d’action se penchera demain sur les projets de Donner", "Changer de fournisseur d’énergie est devenu très lucratif"

De Telegraaf (populaire) : "Les grands hôtels cassent les prix – Une chambre cinq étoiles pour quelques dizaines d’euros", "MKB : Inutile de geler les salaires" (petites et moyennes entreprises), "Ilse remporte son cinquième Edison" (remise des Edison Awards hier à Rotterdam)

* * *

ACTUALITÉ INTÉRIEURE

Crise économique

" La centrale syndicale FNV n’exclut pas des grèves, si les mesures que le gouvernement compte prendre contre la crise sont aussi graves qu’elles le paraissent ", écrit l’AD dans son grand article à la une. "C’est ce que déclare Agnes Jongerius dans un entretien avec notre journal. Selon elle, le ministre Donner (Affaires sociales) veut établir une ligne zéro pendant trois ans, pour tous les Néerlandais actifs. Par ailleurs, Donner voudrait porter l’âge de la retraite de base AOW à 67 ans dès le 1er janvier 2011. Un accord social entre le patronat, les syndicats et le gouvernement semble ainsi très éloigné."

" Un comité d’action spécial de la FNV se réunira demain . Jongerius ne veut pas anticiper sur cette réunion, ’mais je puis m’imaginer que des actions ne seront pas exclues dans les entreprises, si les projets sont vraiment aussi drastiques’."

" Si ce n’est pas aujourd’hui, il faudra tout de même présenter cette semaine les mesures du gouvernement contre la crise ", remarque le Volkskrant à la une. " Les sept négociateurs entament leur quatrième semaine . Cela ne donnera rien, selon les experts, car sept négociateurs, c’est trop, et quatre semaines, c’est trop long. Le fait que les présidents de groupe parlementaire soient de la partie est une monstruosité constitutionnelle’, déclare l’économiste Flip de Kam . On met ainsi hors-jeu l’opposition, qui ne participe pas au débat alors que les partis de la coalition le font.’ ’Balkenende, Bos et Rouvoet auraient dû mener les négociations à eux trois’, estime De Kam. ’Ils s’en seraient sortis en quelques jours. Avec un amendement de 50 millions par ci par là, la Chambre aurait approuvé sans problème’." "’Ils se perdent dans des détails’, déclare De Kam. ’Ils auraient dû s’en tenir aux grandes lignes. Il est inutile et déraisonnable de parler de millions dans cette situation.’ D’autres trouvent ce jugement trop sévère. Il est évident que c’est le modèle polder en action, explique le politologue Rudy Andeweg, de l’Université de Leyde. ’’La présidente du groupe PvdA Hamer a une liste de la FNV, c’est certain. C’est pareil pour le patronat et le leader du groupe CDA Van Geel. Et le modèle polder fonctionne moins bien, c’est vrai. Mais quelle alternative y a-t-il ?’"

"Le directeur du SCP, Paul Schnabel, espère qu’on tiendra compte des ménages. ’Prenez la déductibilité fiscale des intérêts sur les prêts immobiliers. Une personne dans la trentaine qui perd son emploi se retrouve dans l’assistance sociale en l’espace d’un an. Dès que son revenu baisse, ses charges immobilières montent en flèche car il ne peut plus les déduire. S’ils résolvent ce problème ils n’auront pas perdu leur temps’."

" La coalition est lente et manque de sentiment d’urgence ", commente aussi l’éditorialiste du journal de centre gauche.

" Un gel des salaires durant trois ans, comme l’exige le ministre Donner (Affaires sociales), n’est pas nécessaire en ce qui concerne l’organisation patronale MKB [PME-PMI]", relève le Telegraaf à la une. "MKB essaie d’apaiser ainsi le conflit qui a éclaté entre la présidente de la FNV Agnes Jongerius et le ministre Donner. Hier, Jongerius a prévenu dans le Telegraaf que la concertation sur un accord était ’dans l’impasse totale’. Donner serait intraitable et exigerait la ligne zéro pour les conventions collectives et la hausse de l’âge de l’AOW de 65 à 67 ans à partir de 2011."

"Pour MKB Nederland, une modération salariale est envisageable. En ce qui nous concerne elle pourrait se situer entre la ligne zéro proposée et l’inflation ’, déclare sa porte-parole Mieke Ripken. MKB soutient Donner dans la question de l’âge de la retraite de base, mais ne veut pas monter la concertation en épingle. ’Si ce point empêche un accord salarial avec les syndicats, nous ne tenons pas à le porter sur l’agenda.’ La centrale syndicale MHP [cadres] est nettement moins nuancée. ’Si ce gouvernement présente un plan qui prévoit à la fois la ligne zéro et le report de l’âge de l’AOW, ce sera la crise dans le polder’, prévient son président, Richard Steenborg ."

"L’organisation patronale VNO-NCW ne veut pas réagir aux propos de la présidente de la FNV. ’On négocie encore pleinement sur un train de mesures contre la crise. Il ne nous paraît pas raisonnable d’évoquer des états intermédiaires, la situation peut avoir changé totalement demain.’ Une porte-parole du ministre Donner reste également muette."

Congrès CDA

" Le CDA s’est défait du traumatisme de l’AOW ", remarque l’AD (p.6). " Porter l’âge de la retraite de base à 67 ans ? Cette mesure contre la crise est de nouveau envisageable pour la base du CDA – les jeunes comme les vieux . Mais l’ancien président du groupe parlementaire Elco Brinkman met en garde : cela peut de nouveau se retourner contre le parti ."

"Brinkman est bien placé pour le savoir. C’est son appel au gel de l’AOW, en 1994, qui a débouché sur une perte historique aux élections, de 54 à 34 sièges. Cette chute lui a coûté la présidence du groupe parlementaire. Pourtant, il y a une importante différence entre la situation à l’époque et maintenant, ont souligné les membres âgés samedi, au congrès du CDA à Utrecht. Brinkman, à l’époque, avait touché au porte-monnaie des personnes âgées. ’Cela a causé des problèmes et coûté des voix’, affirme le congressiste Klaas van der Laan (68 ans). La proposition actuelle de report de l’âge de l’AOW ne coûte rien aux personnes âgées et est envisageable, selon lui. L’ancienne députée CDA Riet Roosen-van Pelt (75 ans) n’est ’pas tout à fait contre’ non plus. En effet, lorsque l’AOW a été introduite en 1957, l’espérance de vie était plus basse que maintenant, remarque-t-elle. Le report de l’âge de la retraite de base permettra d’en garantir le financement. C’est justement la raison pour laquelle la jeune garde du CDA juge la mesure acceptable" (également de Volkskrant p.3, Trouw p.5).


ACTUALITÉ INTERNATIONALE

OTAN

L’ensemble de la presse donne comme presque acquise la nomination du premier ministre danois Fogh Rasmussen au poste de secrétaire général de l’OTAN, qu’il occuperait à partir du 1er août prochain. "Formellement, le conservateur danois sera nommé au sommet de l’OTAN à Strasbourg et Kehl, les 3 et 4 avril, mais sa nomination est certaine depuis qu’il a obtenu le soutien de l’Amérique, durant le week-end", estime l’AD (p.13)


AFFAIRES FRANÇAISES

Le correspondant Ariejan Korteweg évoque à la une du Volkskrant l’opposition des viticulteurs au mélange de vin rouge et de vin blanc pour faire du rosé, procédé que l’UE veut autoriser. En page 4, il parle de la "retraite à 50 ans" pour les chauffeurs de la RATP.

Dernière modification : 06/04/2009

Haut de page