Presse néerlandaise du lundi 25 mars 2013

Trouw : La nature doit être mieux protégée.

De Volkskrant : Contre-prestation pour une allocation sociale : ça ne peut pas être n’importe quoi.

AD Haagsche Courant : Ruée pour une place [intronisation].

De Telegraaf : Chypre : à prendre ou à laisser.

Het Financieele Dagblad : Fraude SNS : aveuglement de la Banque Centrale

* * *

DOSSIER DU JOUR

Privatisation

Sous le titre « Les Pays-Bas tirent des leçons des privatisations », le Financieele Dagblad note dans son édition de samedi, que le gouvernement a décidé de tenir davantage compte des intérêts publics en cas de futures privatisations. Le gouvernement réagit aux deux études sur les effets des privatisations depuis les années quatre-vingts du siècle dernier ; l’une a été réalisée par une commission sénatoriale, présidée par Roel Kuiper et l’autre par le WRR [Conseil scientifique pour la politique gouvernementale]. La commission sénatoriale a conclu que ni l’intérêt général, ni les intérêts des citoyens n’ont été suffisamment pris en compte. « Le Sénat et la Deuxième Chambre devront désormais faire partie du processus décisionnel depuis le début ». La commission sénatoriale a critiqué vivement la façon dont l’Etat a mis en œuvre la privatisation des NS (Chemins de Fer), de l’UWV (pôle emploi) et de l’IJkwezen (administration des poids et mesures). Elle a conseillé au gouvernement d’annuler la division des NS en deux sociétés distinctes. Le WWR, de son côté, a constaté que le gouvernement a rencontré des problèmes pour garantir les intérêts publics.
Le FD relève que « le Conseil des ministres, sur la proposition du ministre de l’Habitation et des Services de l’Etat, Stef Blok, a approuvé un cadre décisionnel qui prévoit que toute intention de privatisation doit désormais être annoncée bien à l’avance aux personnes intéressées et aux personnes concernées ».

AFFAIRES EUROPEENNES

Chypre

Les quotidiens n’ont pas pu réagir à l’accord obtenu cette nuit. Le Financieele Dagblad toutefois soulève le fait que les Pays-Bas ont deux visages dans la question de Chypre : la ligne dure vis-à-vis de Chypre adoptée par le ministre des Finances néerlandais, Jeroen Dijsselbloem, en tant que président de l’Eurogroupe, d’un côté, et la représentation de Chypre par les Pays-Bas au sein du Fonds monétaire international de l’autre côté. En effet, l’île fait partie du groupe de pays représentés actuellement par les Pays-Bas, sous la direction du Néerlandais Menno Snel.

ACTUALITE INTERIEURE

Système pénitentiaire

Le secrétaire d’Etat à la Justice et à la Sécurité, Fred Teeven, a présenté vendredi son plan d’austérité pour les établissements pénitentiaires : il a pour objectif de réaliser 340M€ d’économies, « une décision difficile, mais inévitable ». Entre 2014 et 2018, 30 établissements (prisons, cliniques TBS) doivent fermer (notamment Bijlmermeer à Amsterdam, de Koepel à Breda, Arnhem et Haarlem, ainsi que Scheveningen. La prison de Tilburg restera ouverte si l’Etat belge continue de louer des cellules. Les prisons du nord et du sud du pays restent ouvertes, elles fournissent des emplois dans ces régions). 3400 emplois disparaissent (soit 3700 personnes) : M. Teeven prévoit que 1300 personnes retrouveront rapidement du travail. Le nombre de cellules avec plusieurs occupants passe de 1431 en 2012 à 2856 en 2018, offrant ainsi des places à 5712 détenus. Le durée de traitement dans les cliniques TBS passe de 10 à 8 ans (125M€ d’économies). La détention électronique est utilisée à grande échelle (fin de détention et peines inférieures à 6 mois) et est complétée par des travaux d’utilité publique. Les détenus paient une partie des frais, le régime devient plus sobre (pas de programmes spéciaux pour le soir et le week-end), les sorties ne sont accordées qu’à titre exceptionnel (enterrement, visite à l’hôpital). Le nombre de places de détention pour les étrangers passe à 933. « L’opposition désapprouve ce projet », indique le Volkskrant. Le PVV juge « désastreux que le gouvernement ouvre tout grand les portes des prisons alors qu’il y a déjà tant de condamnés qui circulent librement ». Le SP parle de mesures « dramatiques : le personnel va être licencié et les établissements vont fermer pour mettre à la place une méga prison commerciale ». Le CDA qualifie les mesures de « draconiennes. Une partie disproportionnée des économies frappe les établissements pénitentiaires ». Le D66 estime que ce plan n’est « pas cohérent par rapport à la volonté de faire tourner à fond la machine policière et judiciaire afin d’enfermer un nombre maximum de voyous. Nous allons manquer de cellules ».

Sondage

Le FD et le Volkskrant notent que selon le sondage hebdomadaire de Maurice de Hond, les partis de la coalition ne totaliseraient plus que 41 sièges (sur 150 à la Deuxième Chambre, VVD 23 et PvdA 18), tandis que le PVV de Geert Wilders deviendrait le plus grand groupe parlementaire avec 24 sièges. Le SP est crédité de 23 sièges, le D66 de 16 et le CDA de 15. Selon Maurice de Hond, cette évolution des électeurs est liée à « la crise de Chypre. 39% des personnes interrogées pensent que la taxation de l’épargne à Chypre pourrait également toucher les Pays-Bas. 56% préféreraient que Chypre sorte de la zone Euro, plus de 50% estiment que l’UE ne doit pas aider Chypre alors que 37% jugent important d’éviter la faillite. Parmi les électeurs libéraux (VVD), 43% sont favorables à l’aide à Chypre, contre 17% parmi les électeurs qui ont voté VVD en septembre 2012, mais ont opté entre temps pour un autre parti. 50% des électeurs diplômés sont favorables au soutien à Chypre, contre 25% des électeurs peu ou pas diplômés.


LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Telegraaf rend compte d’une « Nouvelle manifestation contre le mariage pour tous ».


A SIGNALER

Le Volkskrant de samedi note que le Congolais Bosco Ntaganda est arrivé au centre de détention de la prison de Scheveningen et que sa première comparution à la CPI aura lieu le 26 mars.

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.
Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL. - consultez notre site internet http://www.ambafrance-nl.org.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page