Presse néerlandaise du lundi 26 octobre 2009

La Deuxième Chambre se penchera aujourd’hui sur une proposition du PvdA visant à nommer au minimum 30 % de femmes à la tête des entreprises néerlandaises. Ce projet d’objectif légal à atteindre bénéficie du soutien du CDA et du VVD, qui forment une majorité parlementaire avec le PvdA.
La proposition a trait aux conseils d’administration et de surveillance des entreprises de plus de 250 salariés.

de Volkskrant (centre gauche) : "Le Club de Rome : gong pour le deuxième round", "Au moins 147 morts dans des attentats à Bagdad", "La Chambre veut 30 pour cent de femmes à la direction des entreprises"
Trouw (chrétien progressiste) : "Les fabricants de pilules influencent les médecins – L’inspection exige plus de transparence sur les paiements de l’industrie pharmaceutique", "Klink demande une recommandation sur la vaccination des enfants" (grippe), "Bagdad touché par l’attentat le plus grave en deux ans"
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Le PvdA exige maintenant des sacrifices du CDA – La présidente du groupe parlementaire, Hamer, est d’avis qu’il faut couper dans la déductibilité fiscale des intérêts sur les prêts immobiliers", "La circulation sera complètement bloquée à partir de janvier"
De Telegraaf (populaire) : "Les managers manquent de normes – Van der Hoeven : je suis préoccupée", "L’Ajax bat l’AZ en 9 minutes" (football), "Méga-attentat à Bagdad"

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Pays-Bas – Surinam
"Maintenant que les sept présidents de groupe parlementaire et la présidente de la Deuxième Chambre Gerdi Verbeet (PvdA) sont de retour aux Pays-Bas, on peut dresser le bilan", écrit le Volkskrant (p.2). "Quel est le résultat du voyage – surtout considéré ici comme agrément – au Surinam ? Il y a eu beaucoup de visites de politesse. Pieter van Geel (CDA), Mariëtte Hamer (PvdA), Mark Rutte (VVD), Alexander Pechtold (D66), Femke Halsema (GroenLinks), Arie Slob (ChristenUnie) et Marianne Thieme (Parti des Animaux), sous la direction de leur présidente, ont serré beaucoup de mains, échangé des cadeaux et porté des toasts. Les bonnes relations entre les Pays-Bas et le Surinam ont été évoquées et confirmées."
"Ce n’était pas évident car la relation avec l’ancienne colonie se trouve à une croisée de chemins. La fin des versements conventionnels – la ’dot’ attribuée au Surinam en 1975, pour assurer son indépendance – est en vue et le Surinam est sur le point d’élire en mai 2010 l’ancien leader militaire Desi Bouterse à la présidence. Bouterse, qui sera jugé pour les meurtres de décembre 1982, a été condamné aux Pays-Bas pour trafic de cocaïne. Bien que la présidente Verbeet affirme avoir ’confiance dans le choix du peuple’, il est clair que les relations néerlando-surinamiennes, avec Bouterse pour président, seront sous pression."
"’Resserrer les liens’, c’était aussi pour les présidents de groupe parlementaire écouter des masses de plaintes contre les Pays-Bas, la semaine dernière. Les Surinamiens sont furieux à cause des contrôles ’à 100 pour cent’ à Schiphol, les fouilles corporelles pour dépister les avaleurs de boulettes. La presse et la politique reprochent à la Reine Beatrix de ne jamais être venue en visite d’Etat, en dépit de demandes répétées. Et les demandes d’assistance juridique : pourquoi les Pays-Bas tardent-ils à les honorer ? Quelques journalistes ont réclamé des excuses pour l’esclavage et exigé des compensations. Verbeet a tout décliné diplomatiquement."
"Il serait exagéré de qualifier le Surinam de simple décor. Pourtant, le voyage des présidents de groupe parlementaire, qui a lieu tous les deux ans, sert aussi à assurer la bonne entente des leaders du Parlement. La visite de Fort Zelandia, l’excursion dans la jungle, le pot au bord de la piscine, cela peut paraître du tourisme, mais les présidents de groupe parlementaire se côtoient et font affaire. Les partenaires de coalition CDA, PvdA et ChristenUnie aplanissent leurs escarmouches sur l’AOW, Pechtold peut s’informer auprès de Rutte sur les possibilités de coopération dans un nouveau gouvernement. Van Geel (CDA) dissipe sa colère au sujet de la récente motion de censure du VVD et boit ensuite une bière avec Rutte." "L’atmosphère était extrêmement bonne, sans les ’brailleurs’ du PVV et du SP. Geert Wilders et Agnes Kant étaient restés aux Pays-Bas parce qu’ils n’aiment pas les ’vulgaires voyages d’agrément’."

Actualité intérieure

Grippe A

"Le ministre de la Santé publique, Klink (CDA), a demandé au Conseil de la santé et au Centre de lutte contre les maladies contagieuses (Clb) s’il faut aussi faire vacciner contre la grippe A d’autres groupes que ceux à risque désignés actuellement", annonce le Trouw à la une. "La question se pose, maintenant qu’une Néerlandaise de quatorze ans sans antécédents médicaux est morte de cette grippe la semaine dernière."
"Dans sa dernière recommandation, le Conseil de la santé avait encore exclu du programme de vaccination les enfants en bonne santé. Ils auront plus souvent la grippe, certes, mais ne courront pas de risque particulier, estimait le Conseil."

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE
Le Trouw (pp.30-31) présente l’exposition en plein air "Photoquai", à Paris.
Dans le Volkskrant (p.4) Ariejan Korteweg évoque le cinquantenaire d’Astérix le Gaulois.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 10/11/2009

Haut de page