Presse néerlandaise du lundi 3 décembre 2007

Le triomphe du parti du président Vladimir Poutine, Russie unie, aux élections législatives russes d’hier fait l’objet d’une grande couverture de presse factuelle.
Ces élections ont été commentées avant qu’elles n’aient lieu, par l’éditorialiste du Trouw de samedi. "La Russie de maintenant, du point de vue politique, commence à ressembler de nouveau à l’Union soviétique sous le communisme. Durant ces années-là, il y avait un ’parlement’ plein de béni-oui-oui du Parti Communiste, avec souvent un petit parti pour donner l’apparence d’une démocratie." "Vladimir Poutine semble effectivement populaire parce qu’il a apporté la stabilité et accru la prospérité, après une décennie de réformes violentes et chaotiques sous Boris Eltsine."
"Le refus d’accueillir des observateurs de l’OCSE montre que Moscou veut le moins possible de curieux. Le processus tout entier a pour but de légitimer la prolongation de l’ère Poutine, sous quelque forme que ce soit. On trouvera certainement une belle solution les prochains mois. Une solution qui reviendra à ceci : la Russie est entre les mains d’une petite élite d’ex-espions qui se serviront de tous les moyens légaux et illégaux pour rester au pouvoir et qui se démarqueront volontiers des pays étrangers. Que l’Europe et les Etats-Unis se préparent."

Trouw (chrétien progressiste) : "Poutine a son grand triomphe - La Russie unie obtient les deux tiers des votes - Les observateurs se plaignent de fraudes", "L’appel contre Wilders reçoit un grand soutien inattendu" (Doekle Terpstra dans l’édition de vendredi dernier)
de Volkskrant (centre gauche) : "’A la télévision la Russie se porte de mieux en mieux’ -Le jour des élections on n’entend que des éloges pour Poutine, mais peut-être que ceux qui disent ’non’ restent chez eux" (reportage d’Arnout Brouwers), "La politique belge de retour à la case départ"
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Wilders rendu furieux par le mouvement contre lui - Les initiateurs veulent créer une plate-forme pour lutter contre lui", "La victoire de Poutine entachée par des ’fraudes’"
De Telegraaf (populaire) : "Ce sera très dur - Euro 2008 : le onze orange se place dans un groupe difficile" (football), "Internet gratuit dans le train" (projet PvdA)

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Pays-Bas - Afghanistan

"Une large majorité se dessine à la Deuxième Chambre en faveur de la décision du gouvernement de prolonger de plus de deux ans la mission militaire dans la province afghane d’Uruzgan, après le 1er août 2008", relève le NRC Handelsblad (p.2) de samedi. "La lettre que le gouvernement a fait parvenir au Parlement vendredi affirme que ’les Pays-Bas, quoi qu’il en soit, mettront fin à leur responsabilité de leader militaire en Uruzgan au 1er août 2010’. A partir de cette date, le retrait des troupes ’se fera le plus rapidement possible, de sorte qu’il soit terminé le 1er décembre 2010’."
"Ce dernier point importe surtout pour le groupe parlementaire PvdA. ’Notre présence est associée clairement à une date-limite sans recours’, a commenté le député PvdA Martijn van Dam. Le CDA se réjouit du fait qu’on a trouvé plusieurs partenaires pour assister les militaires néerlandais. Il veut cependant que l’OTAN règle clairement la succession de la mission néerlandaise en 2010. La ChristenUnie est ’satisfaite’ de la prolongation projetée, mais estime que les Nations Unies devraient prendre plus de responsabilités dans la construction de l’Afghanistan."
"Le VVD, avant de donner son accord, veut une ’promesse plus ferme’ que la Défense ne devra pas financer un éventuel surcoût de la mission prolongée. Le député VVD Hans van Baalen réclame une ’lettre ouverte’ du secrétaire général de l’OTAN, De Hoop Scheffer, dans laquelle il ’indique sans détour’ que l’implication néerlandaise en Uruzgan s’achèvera fin 2010."
"Le SP s’oppose vivement à la décision gouvernementale." "GroenLinks estime que les Pays-Bas ’donnent dans le piège en prolongeant la mission de combat en Afghanistan’. Le D66 et le PVV ne soutiendront pas la prorogation non plus."
"En annonçant dès maintenant que notre contribution s’achèvera en 2010, le gouvernement met la pression de la succession là où elle doit être : auprès de l’OTAN", fait valoir le commentateur du Trouw ce matin. "Des améliorations sont possibles les trois prochaines années, mais nous devons modérer nos attentes. Le gouvernement doit constater maintenant que la stabilisation et la reconstruction en Uruzgan ne répondent pas aux attentes de 2005, alors que le dynamisme des talibans s’avère plus grand qu’on ne le pensait. Il vaut mieux être sincère et clair vis-à-vis de la population et des militaires."
Le Volkskrant (p.3) note dans ce contexte que "le vice-premier ministre et leader PvdA Bos juge ’inadmissible’ que les alliés de l’OTAN soient à peine disposés à assister les Pays-Bas en Uruzgan". "Il ne saurait être question pour les militaires néerlandais de rester actifs dans cette province afghane au-delà de 2010. ’En tant que petit pays nous avons nos limites, donc nous partirons vraiment fin 2010, quelles que soient les circonstances’, a écrit Bos sur le site Internet du PvdA, le week-end dernier."

ACTUALITE INTERIEURE

Front contre Geert Wilders

"Le leader PVV Geert Wilders s’en est pris vivement aux initiateurs du mouvement qui veut lutter contre lui", rapporte l’AD dans son grand article à la une. "Selon Wilders, c’est un projet ’écœurant’. Le mouvement anti-Wilders est une initiative de René Damen, de ’Nederland bekent kleur’ [les Pays-Bas jouent la couleur]. Son objectif est de former une large plate-forme d’Eglises, de syndicats et d’organisations d’immigrés. Damen estime que le moment de passer à l’action est venu. Il qualifie la sortie du film annoncé par Wilders de ’moment logique’."
"L’idée est née à la fin de la semaine dernière, en réaction à l’appel de Doekle Terpstra, président du conseil de l’HBO [enseignement professionnel supérieur], ancien président de la centrale syndicale CNV et membre éminent du CDA [cf. presse du 30 novembre]."
"Doekle Terpstra est abasourdi par le déluge de réactions à son appel à freiner Wilders", relève le Trouw à la une. "Il veut d’abord réfléchir avant de franchir une nouvelle étape."
A noter que selon le NRC Handelsblad (p.2) du week-end, "le Ministère public d’Amsterdam a enregistré 44 plaintes contre Geert Wilders, jusqu’à la mi-novembre". "Les propos du député concernant l’interdiction du Coran forment le fil rouge des plaintes."

AD
AD.nl, le site Internet du journal à grand tirage AD, a attiré 2,5 millions de visiteurs en novembre. Le précédent record, en octobre, était de 2,2 millions. Si cette croissance se confirme, AD.nl sera bientôt le deuxième site d’informations des Pays-Bas, derrière Nu.nl.
"Les solides fondements du site, qui offre des actualités 24 heures sur 24, sont ses informations régionales uniques, son actualité sportive, la personnalisation du site et la possibilité de réagir aux articles", écrit l’AD (p.3) ce matin. "Environ trois mille visiteurs font usage de cette possibilité chaque jour."

ECONOMIE, FINANCES

Adjudication publique

L’organisation des petites et moyennes entreprises MKB Nederland a intenté un procès en référé à 18 communes des provinces d’Utrecht et de Gueldre, en raison de leur politique d’adjudication. Ces communes auraient regroupé un grand nombre de petites commandes pour en faire une grande, mettant ainsi hors-jeu des PME de moins de 250 salariés.
L’organisation a ouvert une ligne téléphonique cet été, après l’émoi suscité par l’adjudication sous seing privé d’un événement par le ministre Bert Koenders (Coopération).
Plus de sept mille entreprises se sont plaintes depuis du comportement des collectivités (de Volkskrant p.6, De Telegraaf p.25).

AFFAIRES FRANÇAISES

Les banlieues font l’objet de quelques articles (NRC Handelsblad de samedi, cahier Zaterdag &cetera ; AD Haagsche Courant de samedi p.18 ; dans le supplément PS du Het Parool de samedi, Olivier van Beemen relate qu’il a été molesté par des jeunes alors qu’il prenait des photos).
Le Trouw (de Verdieping p.3) fait mention des problèmes dans l’enseignement en France et en Allemagne, pour en conclure que l’enseignement secondaire néerlandais "ne se porte pas si mal".
L’AD (p.15) de samedi, sous le titre "Pas une journée sans Sarkozy en France", évoque la présence continuelle du Président de la République dans les médias.
Sur le plan culturel, on retiendra un papier sur l’exposition La Méditerranée des Phéniciens, de Tyr à Carthago, à l’Institut du monde arabe, et un autre sur l’exposition Chaïm Soutine, à la Pinacothèque de Paris (NRC Handelsblad du week-end p.9).
Le Volkskrant magazine de samedi contient une interview-portrait de Jean Touitou, créateur de la marque de vêtements A.P.C. Dans l’édition de ce matin (p.4), Ariejan Korteweg rapporte les réactions du quotidien Libération à un article critique du magazine américain Time sur la culture française.

Dernière modification : 22/09/2008

Haut de page