Presse néerlandaise du lundi 5 juillet 2010

« Des agents secrets ont réussi à introduire une arme à feu dans le bâtiment de la Deuxième Chambre et à aller jusqu’au groupe parlementaire sous haute protection du PVV de Geert Wilders », annonce le quotidien à grand tirage De Telegraaf. « Le test a été effectué il y a quelques semaines par des agents de la Brigade Speciale Beveiligingsopdrachten(BSB), une unité spéciale de la Maréchaussée Royale, après que Wilders s’était plaint que sa protection laissait à désirer. Au total, quatre tests auraient été effectués pour vérifier le dispositif de surveillance, dont deux auraient réussi. »

De Telegraaf (populaire) : « La protection de Wilders contournée – Une arme à feu à la Deuxième Chambre », « Beaucoup de monde au Tour de France » (en Zélande), « Mondial de football – Les supermarchés prévoient de bonnes ventes [de chips et de bière] »

de Volkskrant (centre gauche) : « La direction de la Croix Rouge doit accepter une réduction de salaire », « Tour de France : Rotterdam dans la rue », « Le tribunal : le poker est un jeu d’adresse »

Trouw (chrétien progressiste) : « Optimisme prudent sur Paars-plus – Concertation de fond entre le VVD, le PvdA, GroenLinks et le D66- Il faudra mettre beaucoup d’eau dans le vin », « Hommage aux victimes de l’accident d’hélicoptère – Rotterdam satisfait et soulagé après le début réussi du Tour de France »

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : « Départ du Tour de France à Rotterdam : une fête fantastique », « Les supporters comptent sur la finale du Mondial – Ruée sur les billets pour l’Afrique du Sud – North Sea Jazz installe des écrans »

* * *

ACTUALITÉ INTÉRIEURE

Formation du gouvernement

« La formation du gouvernement semble enfin avancer », écrit le Trouw dans son grand article à la une. « Après deux semaines de tâtonnements et d’exclusions, les leaders du VVD, du PvdA, du D66 et de GroenLinks vont vraiment entrer en négociation sur une coalition Paars-plus. Peut-être dès aujourd’hui, mais plus probablement à partir de demain. »

« Les quatre chefs de file ont manifesté de l’optimisme samedi, après leur entretien avec l’informateur Tjeenk Willink. » « Alors que Rutte, au départ, avait parlé avec une certaine réserve de ‘phase de reniflement’, samedi il a employé le mot ‘négocier’. Les trois autres partis restent positifs concernant un gouvernement commun. ‘je pense que nous devons être en mesure d’aboutir à un accord de gouvernement’, a déclaré la leader GroenLinks Halsema. »

« Tout le monde se rend compte qu’il faudra mettre de l’eau dans le vin. ‘Il y a des différences’, confirme le chef de file PvdA Cohen. ‘Mais il y a aussi une confiance mutuelle.’ Rutte, qui est au centre de la situation, a également souligné les grandes divergences entre les quatre partis, mais apparemment elles ne sont plus aussi grandes qu’il y a deux semaines. En ce qui le concerne on peut donc commencer à négocier aujourd’hui. Le leader libéral s’avance cependant un peu trop : Tjeenk Willink doit d’abord rendre compte de ses conclusions à la Reine. Il lui fera probablement son rapport aujourd’hui. La prochaine étape sera la nomination par la Reine d’un ou deux informateurs pour les négociations. Ce sera probablement un du VVD et un autre du PvdA. Comme les leaders des groupes parlementaires veulent tous aller vite, il serait logique de commencer demain au plus tard. »

« Il n’est pas encore établi qu’un gouvernement Paars-plus soit effectivement formé. Il est également possible que le leader du VVD veuille montrer sa bonne volonté à Cohen, afin que ce dernier – si ces négociations n’aboutissent pas – entre en cheville avec lui pour parler d’une coalition avec le CDA. »

« Le VVD, vainqueur des élections législatives, a en poche un accord sur les grandes lignes de la formation d’une coalition Paars-plus avec le PvdA, le D66 et GroenLinks », croit savoir le journal d’affaires Het Financieele Dagblad à la une. « C’est ce que disent des sources bien informées et proches des négociations. Un accord large précisant le montant des économies à réaliser durant la prochaine législature, plus les grandes lignes de quelques grandes réformes socio-économiques, a convaincu les libéraux. »

« Paars-plus est considéré comme un exercice de funambule. Il ressort des sondages que les électeurs du VVD préfèrent un gouvernement de droite. Le PvdA, le D66 et GroenLinks – tous à gauche du centre – se rendent compte qu’ils devront faire des concessions au VVD et donc virer un peu à droite. Le leader VVD Mark Rutte, de son côté, sait qu’il peut rester les mains vides s’il demande trop. »

« Paars-plus aurait 81 sièges, cinq de plus qu’il n’en faut pour une majorité à la Deuxième Chambre. »

« Si tout va bien il y aura un nouveau gouvernement le 1er août », remarque le Volkskrant (p.3). « Juste à temps pour le budget de 2011. »

« Presque la moitié des électeurs est favorable à un gouvernement Paars-plus », note l’AD (p.4). « Plus de quatre électeurs sur dix préfèrent un tel gouvernement, selon un sondage de Maurice de Hond tenu hier, un jour après l’annonce de négociations en vue d’une telle coalition. » « 71 % des électeurs du VVD préféreraient un gouvernement de droite avec le PVV et le CDA et 84 % estiment que le nouvel informateur devrait en étudier la possibilité. »


LA FRANCE DANS LA PRESSE NÉERLANDAISE

Quelques journaux, comme le Trouw (p.11) et le Telegraaf (p.11) de samedi, suivent l’affaire Bettencourt.

Ce matin, le Trouw p.6) annonce la démission des secrétaires d’Etat Joyandet et Blanc, tandis que le Telegraaf (p.7), dans un « portrait », signale l’interview de l’ancien premier ministre Dominique de Villepin publiée dans Libération samedi : « L’ancien rival de Sarkozy veut entrer à l’Elysée ».

Sur le plan touristique, on retiendra une présentation de Rennes (Trouw pp.62-63 de samedi).

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 20/07/2010

Haut de page