Presse néerlandaise du lundi 8 novembre 2010

« Aux Etats-Unis on crie au scandale » du fait que les frères John et George Silas, deux Américains d’origine syrienne en cavale, ont pu séjourner longtemps dans un centre de demandeurs d’asile à Dronten (Flevoland) avec trois enfants enlevés à leurs mères, relève le quotidien à grand tirage De Telegraaf. « Les deux hommes, qui figuraient sur la liste des ‘most wanted’ du FBI avec leur photo et leurs données personnelles, ont été arrêtés mardi matin à la demande des autorités américaines. Ils détenaient des papiers d’identité falsifiés. »

de Volkskrant (centre gauche) : « La porte de derrière de l’UE est entrouverte – L’Europe toute entière prête assistance pour surveiller la frontière grecque » (reportage de Nea Vissa)

Trouw (chrétien progressiste) : « Bataille acharnée à cause des déchets nucléaires – On joue au chat et à la souris dans les bois de Gorleben » (correspondance d’Allemagne)

De Telegraaf (populaire) : « Abasourdissement aux Etats-Unis : Des kidnappeurs dans le centre d’accueil de Dronten », « Les commerçants se révoltent contre la délinquance »

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : « Les jeunes asociaux devront quitter leur quartier – Le ministre Opstelten prépare une politique du ‘tac-au-tac’ », « L’ADO bat l’Ajax 1-0 – Première victoire à Amsterdam en 24 ans » (football)

* * *

ACTUALITÉ INTERNATIONALE

Pays-Bas – Afghanistan

« Le gouvernement minoritaire VVD-CDA tente de gagner l’opposition à l’idée d’une nouvelle mission en Afghanistan », note le Volkskrant (p.4). « Le PVV, qui soutient le gouvernement, n’est pas favorable au projet de formation de policiers afghans. C’est pourquoi le ministre Rosenthal (Affaires étrangères, VVD) s’est adressé les derniers jours au D66, à GroenLinks et à la ChristenUnie. »

« Le ministre Hillen (Défense, CDA) envisage de détacher quelques dizaines de formateurs néerlandais, qui devraient être protégés par au moins 250 militaires. Il est douteux qu’il trouve suffisamment de soutien à ce projet à la Deuxième Chambre. Pour GroenLinks, qui a pris l’initiative d’une mission de formation avec le D66, au printemps, ce projet semble être ‘un pont trop loin’. Sa base est divisée. Pour la rassurer, la députée Peters a écrit mardi sur le site de GroenLinks qu’en ce qui la concernait il s’agissait d’une mission modeste, pas sous le pavillon de l’OTAN mais dans le cadre de la mission actuelle ‘qui vise à protéger les civils et à construire le secteur juridique’. »

« Pour le premier parti d’opposition, le PvdA, ‘la nature et l’ampleur’ de la mission seront décisives pour un éventuel soutien à une proposition du gouvernement. » « Si le PvdA décroche, il y a peu de chances que la Chambre soutienne largement une nouvelle mission » (également De Telegraaf p.6).

On notera dans ce contexte que l’ancien secrétaire général de l’OTAN, le Néerlandais Jaap de Hoop Scheffer (CDA), a exprimé l’espoir dans le Telegraaf (p.TA1) de samedi que les Pays-Bas resteront impliqués dans l’opération ISAF. « Les regards se porteront sur nous à Lisbonne, quand les Etats membres de l’Alliance se réuniront. Il est important qu’il y ait une nouvelle mission, pour les Afghans mais certainement aussi pour les Pays-Bas. Si du moins nous voulons continuer d’agir sur la scène mondiale. »


ACTUALITÉ INTÉRIEURE

Jeunes asociaux

« Les jeunes qui terrorisent leur voisinage pourront bientôt être expulsés de leur quartier », annonce l’AD dans son grand article à la une. « Le ministre Ivo Opstelten (Sécurité et Justice) veut réduire la violence dans la rue. Le tribunal pourra imposer une interdiction de séjour de deux ans au maximum. Un projet de loi qu’Opstelten envoie à la Deuxième Chambre aujourd’hui permettra aux juges d’imposer aux auteurs de nuisance une interdiction de contact et une obligation de se présenter régulièrement au poste de police. »

« Opstelten a déclaré vendredi dernier qu’il s’occuperait personnellement de la nuisance permanente de jeunes du quartier Oosterwei, à Gouda. Il s’entretiendra cette semaine avec le maire de Gouda, Cornelis. »

Le Telegraaf (pp.1 et 6) relève que « les commerçants qui ont été victimes de cambriolages, de hold-up et de vandalisme vont protester collectivement contre les peines, trop légères à leurs yeux, qui sont prononcées contre les auteurs de tels délits ». « Ils vont également se plaindre du laxisme de la police dans le traitement de ces délits. C’est ce que déclare Sander van Golberdinge, directeur adjoint de l’association Detailhandel Nederland, qui lance aujourd’hui une campagne pour inciter la justice et la police à agir plus sévèrement et plus efficacement. »

D66

Le Volkskrant (p.7) signale que « les membres du D66 réunis en congrès samedi ont choisi Roger van Boxtel comme tête de liste aux élections provinciales pour la Première Chambre. Il a recueilli 56% des votes.

Le Trouw (p.6) retient de ce congrès que « le D66 veut adopter un profil plus net de parti centriste ». « C’est là que se trouve le potentiel de croissance du parti, selon son leader Alexander Pechtold. En adoptant cette stratégie, Pechtold manifeste peu d’intérêt en ce moment pour des entretiens sur une coopération de la gauche. »


LA FRANCE DANS LA PRESSE NÉERLANDAISE

La presse de samedi a publié des articles factuels sur les contrats passés avec la Chine lors de la visite d’Etat du premier ministre Hu (de Volkskrant p.25, De Telegraaf p.15, NRCHandelsblad pp.1,4 et 11).

Ce matin, le Trouw (p.8) évoque les résistances en Aquitaine contre un nouveau trajet TGV : « Le TGV est un train pour les riches payé par le commun des mortels ».

A signaler :

Une interview du professeur d’économie Lans Bovenberg (CDA), qui fait valoir que « la politique du gouvernement Rutte est une grande chance perdue ». Le nouveau gouvernement assainit, au lieu de réformer, résume le Volkskrant (p.5). « Le VVD et le CDA avaient promis une création d’emplois structurelle de 4 à 6 %. Ce gouvernement en propose 1 %. »

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 22/11/2010

Haut de page