Presse néerlandaise du lundi 8 juillet 2013

- Trouw : Les coptes dans le collimateur des fidèles de Morsi
- De Volkskrant : Résultats positifs du suivi dans le milieu de vie des patients aux prises avec des troubles mentaux graves.
- AD Haagsche Courant : Les dangers des départs en vacances.
- De Telegraaf : La police traque un gang qui pirate des distributeurs de billets.
- Het Financieele Dagblad : BCE : L’Allemagne est vulnérable.

* * *

Coalition :

« Le PvdA prend le VVD en otage », affirme le Telegraaf de samedi. Paul Janssen oppose « le renouveau idéologique » du PvdA depuis l’élection de Hans Spekman à sa tête et l’arrivée au Parlement de « l’ancien activiste de Greenpeace » Diederik Samsom, aux « grincements de dents » des libéraux, « traditionnellement allergiques à la rhétorique socialiste et au nivellement. (…) Toute tentative d’assainissement des finances publiques doit être compensée par une mesure de rééquilibrage et une augmentation des impôts, un poison pour une économie chancelante. Le VVD est coincé ». Certes, le PvdA a dû faire des « concessions sur le niveau de l’aide au développement et sur la durée du chômage, mais ses principales promesses sont respectées ». Ce matin, le grand journal populaire note que la coalition ne recueillerait plus que 35 sièges à la Deuxième Chambre selon un sondage Maurice de Hond (contre 79 actuellement), 20 pour les libéraux et 15 pour les sociaux démocrates ; le plus grand parti serait le PVV avec 29 sièges (15 actuellement).

PVV :

Dans le Volkskrant de ce matin, René Cuperus note que le PVV de Geert Wilders s’est engagé dans une alliance avec le Front National et le Vlaams Belang : « Le populisme néerlandais a perdu son innocence » et a « transgressé ses principes » en s’associant à des partis qui comptent dans leurs rangs des anciens-combattants, des anciens et des néo-nazis et qui sont traditionnellement connus pour leurs propos d’extrême-droite racistes et antisémites . (…) Le populisme néerlandais est ainsi définitivement entré dans le maelstrom de la droite radicale européenne. (…) Ces partis ambitionnent de déclencher un tremblement de terre politique aux élections européennes de 2014, dont il ne faut pas exclure qu’elles débouchent sur un bain de sang électoral. (…) Il faut maintenant craindre une polarisation très dure entre pro- et anti-européens et la disparition d’une position intermédiaire modérée où s’exprime une population qui n’est ni fanatiquement pour ni fanatiquement contre l’Europe ».

Mission commerciale :

Le Financieel Dagblad, l’AD et le Trouw relèvent que le Premier ministre Mark Rutte et son homologue du gouvernement flamand, Kris Peeters, se rendront cette semaine au Texas pour une mission commerciale néerlando-flamande de trois jours. En 2011, ils avaient déjà convenu que les Pays-Bas et la Flandre pouvaient très bien s’afficher à l’étranger comme « une seule zone d’activités commune » permettant d’attirer des échanges commerciaux. Le ministre des Affaires étrangères Frans Timmermans explique dans le Trouw : « Vu de l’étranger, nos différences sont négligeables ». La ministre néerlandaise de l’Infrastructure et de l’Environnement, Mélanie Schultz van Haegen, et la ministre flamande pour la Mobilité, Hilde Crevits, accompagneront également la délégation d’une centaine d’entreprises actives dans le domaine portuaire ou dans les secteurs de la chimie ou de l’énergie. « Texas is booming » raconte Mme Schultz dans le Trouw : « entre 2010 et 2011, les échanges commerciaux entre Houston et les Pays-Bas ont augmenté de 60 pour cent. A l’heure actuelle, les Pays-Bas sont le quatrième plus grand investisseur au Texas ». Le Financieel Dagblad note que la croissance économique de 4,8 % au Texas est deux fois plus rapide que la croissance dans le reste du pays. Selon le consul honoraire des Pays-Bas, Geert Visser, l’expression « the Sky is the limit » est toujours valable pour le Texas : « Damen Shipyard annonce l’ouverture d’un bureau à Houston ». Le Trouw précise que la mission commerciale commune rentre aussi dans le projet de collaboration renforcée entre la Belgique et les Pays-Bas dans leurs ambassades respectives, au moment où les deux pays doivent faire des économies au niveau du réseau diplomatique.

La France dans la presse néerlandaise :

Le correspondant du Volkskrant présente le programme télévisé « Des racines et des ailes », une « grand-messe bihebdomadaire dédiée au passé de la France ».

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 08/07/2013

Haut de page