Presse néerlandaise du mardi 10 août 2010

« Les ménages néerlandais vont payer beaucoup plus pour l’usage du tout à l’égout les prochaines années », annonce le quotidien à grand tirage AD. « Les tarifs vont fortement augmenter. Cette année, un ménage paie en moyenne 436 euros de taxe. Les prochaines années la hausse sera de quelque 5 % par an. »
« La taxe de raccordement au tout à l’égout est une des taxes qui augmentent le plus rapidement pour les habitants. Elle a doublé en dix ans, a calculé le Centraal Bureau voor de Statistiek. »

* * *

- NRC Handelsblad (libéral) d’hier soir : « Une tempête sibérienne de 35 degrés – Russie : La fumée étouffante des incendies de forêt paralyse la vie publique de Moscou », « Verhagen met en garde Wilders » (projet de discours à New York)
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : « La facture du tout à l’égout explose – Chaque année nous paierons quelque cinq pour cent de plus », « Verhagen : Wilders doit faire attention »
- De Telegraaf (populaire) : « Avertissement pour Wilders – Heurt avec le CDA sur l’aversion pour l’islam », « TNT Post porte préjudice à un marchand d’art » (colis endommagés)
- de Volkskrant (centre gauche) : « ‘Et le président n’est pas là’ – Les victimes des inondations au Pakistan en colère contre les autorités », « Le commissaire européen du Budget : une taxe directe dans l’UE »
- Trouw (chrétien progressiste) : « Quelles économies Wilders veut-il faire ? Mettre fin aux ‘hobbies de la gauche’ ne rapportera pas grand-chose – Il sera impossible d’épargner les soins aux personnes âgées », « Le feu progresse en Russie »

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Formation du gouvernement

« Dès le premier jour des véritables négociations sur un gouvernement de droite, hier, il est immédiatement apparu que l’aversion du leader du PVV Wilders pour l’islam est la plus grande pomme de discorde pour le VVD et le CDA », écrit le Telegraaf dans son grand article à la une. « En réaction à l’intention de Wilders de protester contre la construction d’une mosquée près de Ground Zero, à New York le 11 septembre, le président du groupe parlementaire CDA Verhagen a fait comprendre que le leader du PVV doit réfléchir à ce qu’il fait. Wilders, de son côté, a fait savoir qu’il ne tiendrait pas compte de l’avis de Verhagen, parce qu’ils sont convenus de se laisser libres sur ce genre de questions. »
« Rutte (VVD), Wilders et Verhagen, sous la direction de l’informateur Opstelten, ont commencé hier les véritables négociations sur un gouvernement minoritaire VVD-CDA soutenu par le PVV. La session a été éclipsée par un premier heurt sur l’islam, mais cela n’aura pas de conséquences. Les négociations se poursuivent aujourd’hui. »
« Verhagen a prévenu Wilders qu’il devait ‘tenir compte de ses responsabilités’ lorsqu’il interviendra à New York et qu’il devait ‘avoir conscience des conséquences’ de ses paroles et actes. Le président du groupe CDA a annoncé qu’il se distancierait ‘en termes vifs’ des déclarations de Wilders contraires à ses propres positions et susceptibles de nuire aux Pays-Bas. »

L’éditorialiste du Telegraaffait valoir que « Wilders et ses partisans ne sont pas les seuls à s’opposer » au projet de mosquée. « Ainsi, l’Anti-Defamation League, une organisation juive qui lutte contre l’intolérance, est également opposée à la construction du lieu de culte. La question est si sensible qu’il vaut mieux chercher un autre site, estime ce mouvement de défense des droits civiques, pour lequel la liberté de religion est d’une grande importance. Les protestations de Wilders ne sont donc pas si extrêmes. »

Asile

« Les familles de demandeurs d’asile avec des enfants arrivées en fin de procédure ne seront temporairement plus expulsées », annonce le Volkskrant, qui explique que « M. Hirsch Ballin, le ministre de la Justice, applique le jugement intermédiaire du tribunal de La Haye. Jusqu’à présent, le ministre a toujours refusé de modifier sa politique. En octobre 2009, la Comité européen des droits sociaux avait déjà conclu dans un rapport (alors confidentiel) que les Pays-Bas violaient les droits des enfants en mettant à la rue des familles de demandeurs d’asile en fin de procédure. Après le jugement du tribunal de La Haye, Hirsch Ballin s’incline. Selon le ministère de la justice, il s’agit d’une mesure temporaire en attendant le jugement définitif. »

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 24/08/2010

Haut de page