Presse néerlandaise du mardi 14 décembre 2010

Trouw (chrétien progressiste) : Meilleur contrôle des hommes qui veulent travailler dans des crèches

De Volkskrant (centre gauche) : Les hommes mal acceptés dans les crèches

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Le couple débauché voulait adopter un enfant

De Telegraaf (populaire) : Le pédophile babysitter pivot d’un réseau mondial

NRC-Handelsblad : Questions sur une plainte antérieure (affaire de mœurs)

* * *

ACTUALITÉ INTERNATIONALE

Aide au développement : « Double morale », commente dans le Volkskrant le directeur de l’ONG Cordaid, M. Grotenhuis, à propos des exigences du gouvernement néerlandais sur les rémunérations des directeurs d’organisations actives dans le secteur de la coopération et bénéficiant de subventions de l’Etat. Ces exigences sont justifiées, reconnaît-il, « mais lorsqu’il s’agit des organisations internationales, il n’y a plus personne ». En 2011, explique le Volkskrant, 30% du budget de la coopération (qui s’élève à 4,5 milliards €) sont destinés aux organisations internationales alors que les ONG néerlandaises n’en reçoivent que 19%. « Evidemment, on ne se fait pas des amis à la Banque Mondiale lorsqu’on aborde ce type de question. Mais c’est nécessaire ». Le ministère des Affaires étrangères « partage ce souci ». Le secrétaire d’Etat, M. Knapen, « a eu récemment encore un entretien téléphonique avec son collègue britannique ». Simultanément, les Pays-Bas ne sont qu’un des nombreux donateurs d’organisations comme les Nations-Unies et la Banque Mondiale : « nous dépendons de l’appréciation d’autres pays concernant le niveau des rémunérations, nous ne pouvons pas prendre de mesures unilatérales, a fait savoir un porte-parole du ministère des Affaires étrangères ».

Rwanda

« Perquisition de la résidence néerlandaise de la leader de l’opposition rwandaise », titre le Trouw : « A la demande du gouvernement rwandais, la demeure néerlandaise de la chef de file de l’opposition rwandaise, Victoire Ingabire, a fait l’objet d’une perquisition. Selon son avocat, les Pays-Bas coopèrent ainsi avec les autorités rwandaises qui luttent contre l’opposition à la dictature du président Kagame. Mme Ingabire est en prison au Rwanda où elle est accusée de diriger une organisation terroriste. Elle a vécu plus de seize ans aux Pays-Bas et est rentrée au Rwanda en début d’année pour prendre part à l’élection présidentielle. Elle a été arrêtée début octobre. Un porte-parole du ministère de la Justice a déclaré : « nous avons étudié soigneusement la demande d’aide judiciaire du Rwanda. Celle-ci doit comporter un exposé des soupçons et un argumentaire factuel, ce qui était le cas. Un tribunal néerlandais va examiner si les objets confisqués lors de la perquisition - quelques ordinateurs et des documents – peuvent être transmis au Rwanda ».


ACTUALITÉ INTÉRIEURE

Affaire de mœurs

Tous les média réservent une large place à une affaire de pédophilie découverte à Amsterdam et impliquant deux individus dont l’un, d’origine lettone, travaillait dans deux crèches et proposait sur internet ses services pour garder des enfants à domicile. Le Premier ministre, M. Mark Rutte, a fait savoir lundi qu’il avait été choqué d’apprendre ces terribles informations et le maire d’Amsterdam, M. van der Laan, a exprimé sa compassion aux familles.

Protection des côtes

« Atsma reconnaît le manque d’argent pour les digues », note ce matin le Volkskrant à l’issue d’un débat à la Deuxième Chambre sur cette question avec le secrétaire d’Etat aux Infrastructures et à l’Environnement, M. Atsma (CDA).« Astma a déclaré qu’il connaîtrait au plus tôt au printemps prochain les montants nécessaires, mais a confirmé les estimations de Slob (ChristenUnie, voir RdP du 13.12). Pour la période d’ici à 2020, il faut même s’attendre à quelques milliards de déficit. Beaucoup de projets se terminent en 2014 ou 2015. A partir de 2020, il est prévu de verser un milliard par an dans le Deltafonds. Mais pour la période intermédiaire, rien n’a été réglé. Pour la remise en état de l’Afsluidijk, la moitié du montant nécessaire seulement a été réservée ».

Adoption

« Suspension des adoptions en Haïti », annonce le Trouw. « Selon le secrétaire d’Etat à la Sécurité et la Justice, M. Teeven, la situation en Haïti est telle que les pouvoirs publics ne peuvent plus garantir le respect des procédures. On ne peut plus exclure des problèmes de corruption et de trafic d’enfants. La France et la Belgique ont aussi suspendu les adoptions dans ce pays. En mars 2011 une délégation néerlandaise se rendra en Haïti pour apprécier la situation : « L’intérêt et la protection des enfants sont des conditions fondamentales », a fait savoir un porte-parole du ministre.

Antisémitisme

Le Trouw publie une interview du rabbin Raphael Evers, de la Nederlands Israëlitisch Kerkgenootschap (Communauté Israélite des Pays-Bas). M. Evers confirme, à l’instar du leader de la ChristenUnie, M. André Rouvoet, qui s’est exprimé hier sur cette question, que « l’agressivité provient des Marocains néerlandais. Mais même si ce sont des jeunes Marocains qui insultent les juifs, il faut dire que l’antisémitisme se manifeste dans toutes les catégories de la société. Ce n’est donc pas très juste de montrer du doigt la seule communauté marocaine. Il y a partout beaucoup d’antisémitisme latent. Il y a une majorité anonyme de la société qui ne fait rien contre l’antisémitisme systématique, qui ne dit rien et détourne le regard. Même du côté des pouvoirs publics. (…) Des émetteurs comme Al-Jazeera, regardé aussi aux Pays-Bas, déversent régulièrement leur haine vis-à-vis des juifs et d’Israël. Cela marque les esprits. En fait, ce type d’émetteur devrait être interdit, aux Pays-Bas et dans le reste de l’Europe. On peut dialoguer autant que l’on veut, mais on ne peut pas faire grand-chose contre ce genre de message de haine. (…) La ChristenUnie prend au moins ses responsabilités. Mais il est bien triste que ce soit un petit parti qui demande à l’Organe de Coordination des Marocains des Pays-Bas de prendre clairement position. Le gouvernement devrait intervenir ».

Prix des droits de l’homme

Le Volkskrant annonce que le Prix des Droits de l’Homme de l’Etat Néerlandais a été remis hier à la Hondurienne Mme Bertha Oliva.« Le ministre des Affaires étrangères, M. Rosenthal, a présidé la cérémonie et fait l’éloge de cette femme qui a lutté pendant des années pour défendre les droits des descendants des personnes disparues au Honduras entre 1979 et 1989. La remise n’a pas eu lieu, comme l’an dernier, dans la majestueuse Salle des Chevaliers (Ridderzaal), mais, par souci de sobriété, dans une salle du ministère des Affaires étrangères. Le ministre n’a pas pris part au dîner de clôture ».

AFFAIRES ÉCONOMIQUES

« Verhagen doit défendre Draka », estime la Deuxième Chambre. Interrogés par le Volkskrant, les spécialistes des différents groupes parlementaires ont fait savoir qu’à leurs yeux, le ministre de l’Economie, de l’Agriculture et de l’Innovation, M. Maxime Verhagen (CDA), doit insister auprès de la Commission Européenne pour que la législation européenne en matière de rachat hostile soit de nouveau examinée. La menace de reprise du fabricant de câbles Draka par une entreprise chinoise justifie un activisme accru du ministre selon les députés. (p.21)


LA FRANCE DANS LA PRESSE NÉERLANDAISE

Le correspondant du Volkskrant publie un portrait de Marine le Pen sous le titre « Marine Le Pen sur les traces de son père ».

A signaler :

Une tribune du chef de file du PVV, Geeert Wilders, publiée dans le Volkskrant sous le titre : « L’Etat palestinien existe depuis longtemps : la Jordanie »

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 05/01/2011

Haut de page