Presse néerlandaise du mardi 14 juin 2011

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Importante victoire électorale pour le Premier ministre turc Erdogan.
- De Volkskrant (centre gauche) : Le gouvernement taille dans la réglementation sur l’aménagement du territoire.
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : La soupe populaire veut bénéficier des surplus européens.
- De Telegraaf (populaire) : Le stress lié au bruit est mortel.

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Interview du ministre des Affaires étrangères

Sous le titre « L’Europe doit jouer un rôle moteur », le Volkskrant de samedi publie une interview du ministre des Affaires étrangères, Uri Rosenthal, sur la situation au Moyen-Orient. Selon le ministre, « Les développements et les troubles dans le monde arabe pourraient fournir l’occasion à Israël et aux Palestiniens de relancer le processus de paix, et si cela n’est pas le cas, la communauté internationale et l’Europe, progressivement, devraient augmenter la pression. (…) La relation entre Israël et les Palestiniens ne peut pas rester immobile. Ils risquent de prendre du retard par rapport aux pays [arabes] qui connaissent des développements positifs, comme notamment la Tunisie où je me suis rendu la semaine dernière. En Egypte non plus, je ne peux m’imaginer que la répression de jadis revienne, mais on y entend des propos durs sur la relation avec Israël. Israël devrait être attentif à cela. (…) La communauté internationale continue d’œuvrer pour une solution qui permettra l’existence de deux Etats : un Etat juif démocratique et un Etat palestinien démocratique et viable. J’utilise sciemment ces deux adjectifs. (…) Je continue à qualifier les colonies juives comme étant illégales. Les négociations devraient évoquer des échanges de territoires et l’hébergement de grands groupes de Palestiniens qui vivent ailleurs. J’espère vivement une réunion au sommet du Quartet. Je trouve que l’Europe pourrait bien y déployer des initiatives auxquels les Pays-Bas se rallieraient. Pendant longtemps j’étais d’avis que les Pays-Bas, l’Europe, ne devraient rien faire pour entraver les efforts des Etats-Unis dans le processus de paix. » A la question « les Etats-Unis ont-ils besoin de voir l’Europe jouer un rôle moteur ? », le ministre répond : « J’en ai parlé avec mon homologue, Mme Clinton. Il y a un besoin d’activités européennes communes, tant que nous reconnaissons que les Etats-Unis jouent le rôle central. »

* * *

AFFAIRES EUROPEENNES

Grèce

Les journaux rendent compte de la lettre du ministre des Finances à la Deuxième Chambre : « Un retour au Drachme en Grèce coûterait des milliards aux Pays-Bas », résume le Telegraaf. « Même si le ministre souligne qu’il n’a pas encore pris de décision sur une nouvelle opération de sauvetage, il esquisse un scénario très noir de ce qui se passerait si les Pays-Bas refusent d’ouvrir leur porte-monnaie : cela nous coûterait plusieurs dizaines de milliards d’Euros. (…) Il envisage plutôt un scénario dans lequel, en plus de l’Europe, le FMI, la Banque mondiale, les assureurs et les fonds de pension viendraient en aide à la Grèce. Les prêts devraient être étalés. Il faut même se demander si une partie de la dette ne pourrait pas être annulée. Cela devrait se faire à des conditions très strictes. La Grèce devrait ainsi vendre une partie des biens de l’Etat afin de boucher des trous de son déficit ». Le Telegraaf note que « le VVD accorde à de Jager le bénéfice du doute, le PvdA n’est pas vraiment convaincu et le PVV accuse le ministre de jouer sur la peur. »
Le Volkskrant de samedi publie dans ce contexte une interview de l’ancien ministre (CDA) des finances, M. Onno Ruding [1982-1989], qui juge impossible d’exclure la Grèce de l’Euro, mais ne se déclare pas favorable à un acquittement de sa dette (p.25).

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Aménagement du territoire

Le Volkskrant annonce un allègement de la réglementation dans le domaine de l’aménagement du territoire : « Le gouvernement entame un grand ménage et prévoit un retrait partiel de l’Etat dans ce secteur. 13 des 39 ‘règlements nationaux’ sont maintenus, le reste est superflu, estime la ministre des Infrastructures et de l’environnement, Mme Mélanie Schultz, qui doit présenter aujourd’hui sa vision de l’aménagement du territoire’. Le sujet est moins attrayant pour les médias que l’expérience du relèvement de la vitesse maximale à 130 km/h sur certains tronçons d’autoroutes, mais il est crucial pour le développement économique des Pays-Bas, souligne la ministre. (…) Le gouvernement veut que les communes et les provinces aient un pouvoir de décision, particulièrement sur la construction des zones industrielles : ‘Nous allons regarder très précisément ce qui relève de l’intérêt national et international, et donc de la compétence de l’Etat. Nous nous retirons du reste’ » (p. 1 et 13).

* * *

AFFAIRES ECONOMIQUES

Retraites

Toute la presse de samedi évoque l’accord sur les retraites signé vendredi par le ministre des Affaires sociales, M. Kamp, la présidente de la fédération syndicale FNV, Mme Jongerius, et le président du syndicat patronal VNO-NCW, M. Wientjes. L’accord prévoit un relèvement de l’âge de la retraite en 2020 à 66 ans [actuellement 65] et en 2025 à 67 ans. La date qui ouvre le droit à la retraite de base AOW et à la retraite complémentaire sera désormais liée à l’espérance de vie. Les fonds de pensions, qui alimentent la retraite complémentaire, bénéficieront de plus de liberté pour leurs investissements de manière à ce que leur montant soit plus dépendant des résultats d’investissement obtenus. Le Volkskrant note que « deux syndicats, FNV Bondgenoten (le plus grand) et l’ANBO (syndicat des personnes âgées) sont en désaccord avec les cadres de la FNV et contestent vivement l’accord. Toutefois Mme Jongerius se déclare « assez satisfaite » de cet accord « qui mérite une note bien au-dessus de la moyenne ». Quant au ministre des Finances, M. De Jager, il estime que « cet accord permet au système de pensions de rester solide et payable. » Ce journal précise que « le ministre Kamp a l’intention de présenter bientôt son projet de loi à la Deuxième Chambre ». Le Trouw de ce matin publie à ce sujet un article reprenant les réactions des différents partis politiques. Le VVD (libéral) est d’avis que cet accord fournit une base plus solide pour le système des retraites. Son partenaire de coalition, le CDA (chrétien-démocrate) souhaiterait connaître d’abord les effets du nouveau système (équité entre les générations), tandis que le PVV (parti de Wilders et partenaire de soutien de la coalition) est contre l’accord. Le PvdA (travailliste) hésite et souhaite d’abord s’assurer de l’équité du système de répartition entre les générations avant de donner son accord. Le D66 (démocrate libéral) estime que les personnes de moins de 55 ans seront les dupes de cet accord et souhaite d’abord connaître la répartition des frais entre les différentes générations avant de donner son soutien, tandis que le SP (gauche radicale) est contre. »

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le correspondant du Volkskrant évoque les déclarations de M. Jacques Chirac à Sarran en Corrèze, lors de l’inauguration du musée regroupant les objets offerts lorsqu’il était Président de la République.

Dans la perspective du Tour de France, le Volkskrant de samedi publie une interview de son directeur Christian Prudhomme. Dans son supplément « sport » de ce matin, ce journal évoque les résultats du cycliste néerlandais Robert Gesink, « Le prétendant du Tour de France ».

* * *

A SIGNALER

Culture  : Le Volkskrant de samedi consacre un grand dossier à la décision prise au conseil des ministres du vendredi 10 juin d’économiser 200 M€ dans le secteur de la culture et publie une interview du secrétaire d’Etat M. Zijlstra (p 4 à 7).

Sécurité : L’AD de samedi publie un dossier sur la sécurité dans les villes néerlandaises (p.1 + cahier spécial « délit-baromètre »).

Akzo-Nobel : Le Volkskrant de samedi annonce le départ de M. Hans Wijers de la direction d’Akzo Nobel et son remplacement M. Ton Büchner, « le patron néerlandais de l’entreprise suisse Sultzer » (p.24).

Energie : Le Volkskrant de samedi évoque un rapport du ministère de l’Economie, de l’Agriculture et de l’Innovation recommandant la privatisation du réseau de distribution électrique (p. 21).

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 14/06/2011

Haut de page