Presse néerlandaise du mardi 17 juillet 2007

La traditionnelle Nijmeegse Vierdaagse, la grande marche des "Quatre jours de Nimègue" qui rassemble chaque été des dizaines de milliers de participants dans l’Est des Pays-Bas, a commencé aujourd’hui au petit matin. Au total, 42 700 marcheurs de 63 pays ont pris le départ pour traverser la Betuwe. Les principales étapes de ce premier jour sont Bemmel et Elst.
Le doyen des participants de cette 91e édition de la Vierdaagse est l’Israélien Perez Smetena. Il est âgé de 90 ans et c’est sa quinzième marche cette année.

NRC Handelsblad (libéral) d’hier soir : "La droite en colère à la suite des déclarations de Vogelaar - L’intégration des musulmans divise les Pays-Bas ; on peut devenir américain sans renoncer à l’islam - Les Etats-Unis intègrent les musulmans avec souplesse", "Schelto Patijn (1936-2007) - Un régent haguenois à l’anarchique Amsterdam"
Trouw (chrétien progressiste) : "Des pressions pour mettre fin au soutien à l’Ethiopie - L’opposition condamnée à la prison à vie après un ’procès politique’", "Le KNMI met en garde contre les dangers des orages"
de Volkskrant (centre gauche) : "Un des juges qui se sont penchés sur la reprise d’ABN a un à-côté à Rabobank", "Moins de victimes et de dégâts dus à la foudre", "12 000 donneurs d’organes : une paire de reins"
De Telegraaf (populaire) : "La fraude aux estimations coûte une fortune" (estimations abusives pour l’obtention de prêts immobiliers), "Un homme se noie en tentant de sauver sa belle-fille de 6 ans" (vacanciers néerlandais en Espagne)
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "La CIA veille sur les soldats américains aux Quatre Jours - Le personnel du service secret portera des armes durant la marche", "Le show de BNN débouche sur relativement peu de donneurs d’organes", "Les Pays-Bas dans la tourmente" (pluie torrentielle à La Haye)

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Référendum sur le traité européen

"Le gouvernement veut décider rapidement de l’organisation ou non d’un référendum sur le nouveau traité européen", rapporte le Volkskrant (pp.1 et 3). "Il espère avoir une recommandation du Conseil d’Etat sur ce thème qui divise gravement les partis politiques dès avant la rentrée parlementaire, en septembre."
"Le CDA, le PvdA et la ChristenUnie sont convenus dans l’accord de gouvernement d’attendre cette recommandation avant de prendre une décision sur une éventuelle consultation de la population. Le gouvernement s’est adressé au Conseil d’Etat avant même que le récent traité européen soit élaboré en détail."
"’Les conclusions des chefs d’Etat et de gouvernement européens sont explicites et claires’, fait valoir le secrétaire d’Etat PvdA aux Affaires européennes, Timmermans, dans un commentaire. ’Les contours du traité sont nets. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de solliciter l’avis du Conseil d’Etat.’ Timmermans pense que le Conseil d’Etat aura besoin d’un mois et demi pour répondre à la question de savoir si un référendum est justifié, compte tenu de la nature et de la teneur du nouveau traité européen."
"Il y a quelques années, le principal organe consultatif du gouvernement a porté un jugement positif", rappelle le journal de centre gauche. "Cette importante recommandation avait trait à la Constitution européenne de l’époque. Le gouvernement Balkenende affirme que le nouveau traité s’en écarte fortement. Le caractère constitutionnel a disparu. Le premier parti d’opposition, le SP, conteste ce fait, parce qu’il y a transfert de compétences nationales à ’Bruxelles’."
"Le secrétaire d’Etat Timmermans et d’autres membres éminents du PvdA disent ’ne pas craindre’ un deuxième référendum. Selon Timmermans, il ne faut pas en conclure que le PvdA est pour un référendum. ’Nous attendrons avec nos partenaires de coalition la recommandation du Conseil d’Etat’."

Interview de Mme Vogelaar

"Vogelaar a pour tâche de requinquer quarante vieux quartiers", remarque l’éditorialiste du NRC Handelsblad d’hier soir, "et elle doit résoudre pour cela le puzzle financier créé par le ministre Bos (Finances, PvdA) en menaçant les corporations locatives d’un prélèvement sur leur capital. Le gouvernement a reporté sa décision à ce sujet. La stagnation menace les quartiers concernés. Ce sont là des problèmes plus terrestres et plus pertinents pour les députés que la question de savoir quelles traditions seront considérées comme héritage culturel dans quelques siècles. Les racines d’une société ne font pas l’objet d’un processus décisionnel politique - voilà qui est vraiment une bonne tradition."

Pour le commentateur du Volkskrant, ce matin, la ministre du Logement, des Quartiers et de l’Intégration reste dans l’ensemble "dans les limites du consensus général", s’agissant de l’intégration des musulmans. "Mais son souci de ’mettre fin au négativisme et à la peur de l’islam’, comme elle dit, la conduit à faire quelques déclarations ineptes."

Le Trouw lui reproche de commettre une "erreur de jugement étonnante et bizarre : nous n’avons pas une civilisation judéo-chrétienne parce que des juifs sont venus aux Pays-Bas dans le passé, comme elle le suggère, mais parce que la chrétienté provient d’une souche juive." "Même s’il n’y avait jamais eu de juifs aux Pays-Bas, nous serions tout de même judéo-chrétiens."

Don d’organes

"Le coup médiatique de BNN, De Grote Donorshow, s’est finalement soldé par 7 300 nouveaux donneurs", annonce l’AD Haagsche Courant à la une. "C’est environ le double du nombre de donneurs qui s’inscrivent au ’Donorregister’ chaque mois."
"1,2 million de Néerlandais ont regardé le show controversé, qui a aussi suscité beaucoup d’émoi à l’étranger. Environ 12 000 ont finalement envoyé un formulaire d’inscription."
12 000 donneurs, cela revient à deux reins de plus, calcule le Volkskrant à la une.

Champignons hallucinogènes

L’ensemble de la presse relève qu’une majorité de la Deuxième Chambre réclame l’interdiction de la vente de champignons hallucinogènes frais, après les récents incidents dans la capitale. Les partis qui veulent une interdiction sont le CDA, le VVD, la ChristenUnie et le PVV. La députée Joldersma (CDA) déclare à ce propos : "Les paddos sont dangereux et doivent tomber sous la loi sur l’opium."
Le PvdA, de son côté, veut attendre le résultat d’une nouvelle étude (NRC Handelsblad d’hier soir pp.1 et 3, Trouw p.4, AD Haagsche Courant p.5).

Au demeurant, le touriste français qui a massacré son chien à Amsterdam (cf. titres d’hier) n’aurait pas ingéré de champignons comme il l’a déclaré à la police. Selon les services de santé municipaux, il souffrait d’une psychose (de Volkskrant p.3).

AFFAIRES FRANÇAISES

Dans le NRC Handelsblad (p.5) d’hier soir, René Moerland souligne le "caractère plus international" du Quatorze Juillet. "L’Europe est aussi de retour en France", relève le correspondant.

Dans le quotidien d’Amsterdam Het Parool (p.9) d’hier soir Olivier van Beemen évoque le projet Vélib. "A Paris, le projet de bicyclettes marche", remarque-t-il en faisant allusion à l’échec d’un système comparable à Amsterdam, il y a des années.

Dernière modification : 07/12/2009

Haut de page