Presse néerlandaise du mardi 21 décembre 2010

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Les frimas en début de saison sont généralement de courte durée
- De Volkskrant (centre gauche) : Réaction fielleuse du président de Biélorussie aux critiques
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Les camionneurs se fichent du verglas
- De Telegraaf (populaire) : Une banque victime d’un cambriolage digital
- NRC-Handelsblad : Tension croissante en Côte d’Ivoire

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Culture

« Le gouvernement n’applique pas la motion du Sénat sur le taux de TVA dans le secteur des arts de la scène », annoncent le Trouw et le Volkskrant. En revanche, il suivra de près l’impact de cette mesure sur le monde de la culture. Si celle-ci devait « causer un dommage disproportionné à ce secteur », le gouvernement en tiendrait compte dans sa révision du système fiscal, qui devrait être adressée au parlement au printemps prochain.

Partis politiques

SP

« Le SP n’est pas intéressé par la formation d’un bloc de gauche », annonce le Volkskrant (p.9). Le président du groupe parlementaire, M. Roemer, « partage la volonté de lutter contre le gouvernement », mais trouve qu’il est « trop tôt pour définir des thèmes communs » et ignore ce que le PvdA et GroenLinks veulent exactement. « Il y a déjà eu beaucoup de palabres. Cela ne me tente pas maintenant. Le plus important est de nous retrouver dans la lutte contre ce gouvernement. Cela fonctionne de mieux en mieux dans notre travail quotidien à la Deuxième Chambre. Mais élaborer une liste avec des éléments de programme, c’est une autre histoire ».

Coalition

L’AD pense pouvoir affirmer que « Verhagen a été poussé dans les bras du PVV ». Le chef de file du CDA, M. Verhagen, « a commencé à envisager sérieusement une coopération avec le PVV lorsque GroenLinks a refusé une coalition VVD, CDA, D66, GroenLinks. Selon des sources au CDA, Femke Halsema ne voulait pas se défendre pendant quatre ans contre l’opposition PvdA et SP. Des proches du leader CDA déclarent que Verhagen a commencé à penser sérieusement au soutien du PVV lorsqu’il a eu le sentiment que d’autres partis le tiendraient responsable de l’échec de la coalition de droite et qu’on lui reprocherait pendant des années d’avoir mis hors jeu 1,5 million d’électeurs du PVV ».

* * *

AFFAIRES ECONOMIQUES

Etudes statistiques

- Confiance des consommateurs

Selon le CBS, « même après deux mois de redémarrage économique, la confiance des consommateurs néerlandais s’est effondrée : les consommateurs craignent que les déficits budgétaires en Irlande, au Portugal et en Espagne influencent l’économie réelle. Le secteur industriel se rétablit mais l’incertitude concernant le financement demeure. L’indicateur de confiance des consommateurs a baissé de 7 points (-14 au lieu de -7 fin 2009). (Volkskrant p.22)

- Travailleurs polonais

« Un nombre croissant de travailleurs polonais viennent aux Pays-Bas, mais la majorité n’y reste pas », selon une étude du CBS présentée par le Trouw (p.5).
« Près de 60% des Polonais arrivés aux Pays-Bas en 2000 sont repartis. Une grande partie d’entre eux est rentrée en Pologne, les autres sont en Allemagne ou au Royaume Uni. Les dernières années ont connu un nombre record d’immigrants, essentiellement originaires d’Europe centrale (Pologne, Bulgarie, Roumanie). En octobre 2010, 84.000 Polonais vivaient aux Pays-Bas contre 77.000 en janvier. Cela ne représente que ceux qui sont inscrits dans les mairies, mais il y a probablement quelques dizaines de milliers de personnes supplémentaires. Des travailleurs saisonniers par exemple peuvent se contenter d’un permis de travail temporaire. Le pourcentage de Polonais qui repartent est beaucoup plus élevé que le pourcentage de Marocains ou de Turcs qui rentraient dans leur pays dans les années 60 ou 70, mais il est légèrement inférieur au pourcentage d’immigrants espagnols ou italiens qui sont repartis durant la même période. On ne constate pas de regroupement familial à grande échelle comme ce fut le cas pour les Marocains ou les Turcs, le nombre de femmes polonaises qui viennent aux Pays-Bas est en baisse ».

Draka

Le Volkskrant présente (p.4) une chronologie des tentatives de reprise de ce fabricant de câbles néerlandais par différentes entreprises, telles que Nexans (France), Prysmian (Italie) ou Xinmao (Chine).
Selon le Financieele Dagblad, cette affaire sert de test pour l’intérêt des Chinois concernant les fonds boursiers néerlandais. (…) L’entreprise chinoise Xinmao a fait valoir que « les Chinois ne veulent pas fermer d’usine ou licencier de personnel. Ils n’ont pas de problème de doublon comme les Italiens. Xinmao veut même agrandir l’entreprise. Prysmian a le soutien de la direction. Pourtant, rien n’est certain pour les Italiens, comme en témoigne l’appel lundi en fin d’après-midi d’un porte-parole qui souligne que Xinmao est plus beaucoup petit que Draka et s’endette fortement dans cette reprise ». Le Volkskrant ajoute que « Draka pourrait être la quatrième entreprise néerlandaise achetée par des Chinois. Le fabricant de turbines Darwind, en faillite, a été repris en 2009 par Xiangtiang Electric Manufacturing ; l’entreprise de transport Burg a été achetée par l’entreprise de conteneurs d’Etat CICM ; les chaînes de drogueries/parfumeries Kruidvat, Trekpleister et Ici Paris XL sont également détenues par des Chinois, de même que l’entreprise de transbordement du port de Rotterdam ECT (Hutchinson Whampoa). Jusqu’à présent, les investissements chinois sont restés de taille modeste. Ils sont souvent considérés avec réticence par l’UE du fait du soutien de l’Etat dont bénéficient les entreprises chinoises, qui fausse la concurrence. Le transfert technologique est également considéré comme une menace ».

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Volkskrant signale l’acquisition par le Louvre du tableau de Lucas Cranach « Les trois grâces », notamment grâce à l’aide de la population, dont les dons ont permis de financer le million € manquant pour réaliser cet achat. (Supplément Arts p.12)

* * *

A SIGNALER :
- « Il n’y a pas d’option jordanienne pour les Palestiniens » : réponse en page d’opinion du Volkskrant (p.16) de Carl Stellweg, journaliste spécialiste du Moyen-Orient, à la tribune de Geert Wilders publiée dans le même journal le 14/12 (voir RdP de ce jour). Selon M. Stellweg, « c’est une illusion de croire que la Jordanie pourrait faire office d’Etat pour les Palestiniens ».
- Interview de M. Jan Kamminga, président de l’association du patronat industriel FME-CWM, sous le titre « Le protectionnisme conduit seulement à la peur et l’apathie » (Volkskrant p. 20).

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 13/01/2011

Haut de page